Publicités

Saint-Barthélemy 1944

 

 

Contexte :

Tactique

Unités engagées :

 

Chronologie :

7 août 1944 : Lors d’une mission de bombardement de nuit sur Pontaubault, dont le pont a été capturé intact le 31 juillet 1944 par les Américains, le Junkers Ju-88 G-1 immatriculé 4R+RN [cf. Bruno LEVERRIER, Les raisons d’un fiasco, in Normandie 1944 Magazine n°25 (Heimdal, 2017), p. 108] de la Nachtjagdgeschwader (NJG) 2 s’écrase peu après 0h sur la tête d’une colonne de Panzer V Panther de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler en train de rejoindre ses positions de départ pour s’élancer à l’attaque de Saint-Barthélemy dans le cadre du déclenchement de l’opération Lüttich, entraînant un retard de deux heures sur le plan initial [cf. Stephan CAZENAVE, SS-Panzer-Regiment 1 LAH (Maranes, 2017), p. 113].

Dénouement, répercussions et conséquences :

 

Jeux d’Histoire :

 

Bibliographie :

 

Boutique :

 

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs. Le logo type de schéma tactique est utilisé dans les premiers numéros de 39/45 Magazine pour codifier les articles relatifs à des batailles.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :