3ème Division Légère (DL) / 3ème Division Légère de Cavalerie (DLC)

Au cours de la Drôle de Guerre durant la Seconde Guerre mondiale en Europe, la 3ème Division Légère (DL) est formée le 10 février 1940 à partir de la 3ème Division de Cavalerie (DC). Elle prend enfin la désignation de 3ème Division Légère de Cavalerie (DLC) le 3 mars 1940.

Le 10 mai 1940, elle pénètre au Luxembourg en réaction à l’opération Fall Gelb déclenchée par les Allemands. Son objectif est de couvrir la frontière avec la France et la position avancée de Longwy. Elle se heurte aux unités allemandes déposées par Fieseler Storch (Stoßtruppen W, Hedderich, Oswald, Steffen et Lauer), de la 17. Infanterie-Division et de la 76. Infanterie-Division. Le lendemain, elle se replie déjà derrière les positions fortifiées françaises. Le 13 mai 1940, elle intervient en avant de la position de Longwy alors que la 17. Infanterie-Division malmène les défenses de la 58ème Division d’Infanterie. La position avancée de Longwy doit cependant être abandonnée devant la pression allemande.

La 3ème Division Légère de Cavalerie appuie ensuite le contre-attaque de la 4ème Division cuirassée (DCr) sur Montcornet le 17 mai 1940. Elle rejoint le 23 mai 1940 la Somme et tente le 26 mai 1940 une contre-attaque sur Condé-Folie entre Amiens et Abbeville.

Elle est surprise le 5 juin 1940 en plein déclenchement de l’opération Fall Rot. Elle se bat sur la Seine les 9 et 10 juin 1940 puis sur l’Eure le 11 juin 1940.

Elle termine la bataille de France entre Périgueux et Bordeaux.

Bibliographie :

Jean-Yves MARY, Les chars français au combat (2ème partie), in 39/45 Magazine hors-série Historica73 (Heimdal, 2013) : notices techniques sur les chars français engagés à l’Ouest en 1940 (AMD 50 White-Laffly, AMD 178 Panhard, AMR Citroën-Kégresse P16, AMR 33 Renault VM, AMR 33 Renault ZT, AMC 35 Renault ACG1, AMC Somua S35) et notices historiques sur les unités issues de la cavalerie [Corps de Cavalerie, 1ère Division Légère Mécanique (DLM), 2ème Division Légère Mécanique (DLM), 3ème Division Légère Mécanique (DLM), 4ème Division Légère Mécanique (DLM), 7ème Division Légère Mécanique (DLM), 1ère Division Légère de Cavalerie (DLC), 2ème Division Légère de Cavalerie (DLC), 3ème Division Légère de Cavalerie (DLC), 4ème Division Légère de Cavalerie (DLC), 5ème Division Légère de Cavalerie (DLC), 1er Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 2ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 3ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 4ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 5ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 6ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), 7ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI), Groupement de Langle de Cary, COMAM Monthléry, Groupe Franc de Neuchèze, unité de cavalerie de la 4ème Division Cuirassée (DCr) de Réserve] – Photos, profils couleurs.

Profils couleurs :

 

Boutique :

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !