Publicités

Archive

Posts Tagged ‘SdKfz 234/4’

Trucks & Tanks Magazine n°71 (Caraktère, 2019)

15 décembre 2018 Laisser un commentaire

La responsabilité d’Adolf HITLER dans la conduite à la guerre et de la guerre elle-même par le III. Reich est incontestable et incontestée. Son interventionnisme dans les détails et les arbitrages au niveau des opérations et des matériels est par contre plus complexe à appréhender, notamment à cause des tentatives de dédouanement auxquelles se sont livrées nombre de responsables allemandes après-guerre (avec parfois la duplicité alliée pour restaurer la puissance allemande face à l’URSS au cours de la Guerre Froide) pour rejeter sur lui erreurs et échecs. Alors qu’il serait tentant de se dire « encore » à la vue de la couverture de ce numéro, Trucks & Tanks réussit à apporter une éclairage à nouveau synthétique et inédit que l’Allemagne de la Seconde Guerre mondiale, ses blindés et son chef suprême.

D’un point de vue matériels, le dossier détaille les interventions d’Adolf HITLER dans le développement des Panzer III, Panzer IV, Sturmgeschütz (StuG) III, Sturmgeschütz (StuG) IV, Sturmpanzer IV, Panzer VI Ausf. E Tiger, Panzer VI Ausf. B Königstiger, Panzer V Panther, Jagdpanzer VI Ferdinand, Panzer VIII Maus, Landkreuzer P.1000 Ratte, Panzerjäger VI Jagdtiger, Flammpanzer II, Flammpanzer III, Flammpanzer 38(t), Flammpanzer VI, Flammpanzer B2 bis, Marder II, Gefechtausfklärer VK. 16.02 Leopard, Sturmmörser, Geschützwagen Tiger, Raumpanzer, 8,8cm Waffenträger, SdKfz 234/4. Lire la suite…

Publicités

Trucks & Tanks Magazine n°68 (Caraktère, 2018)

Deux sujets de controverse occupent une place de choix dans ce numéro de Trucks & Tanks Magazine des Editions Caraktère. Le premier est l’utilité ou non du PzKpfw V Panther par rapport au PzKpfw IV. La conclusion est assez vite évidente, mais l’intérêt de l’article est de découvrir les différentes options étudiées pour muscler en protection et armement le PzKpfw IV. Nul besoin remettre en cause de tous les mythes même si rien acquis comme le montre nombre de sujets où la compréhension des choses a beaucoup évolué ces dernières décennies.

Le blindé de reconnaissance à huit roues SdKfz 234/2 Puma fait l’objet lui aussi d’une tentative de relecture. En fait l’article traite l’ensemble des versions du SdKfz 234 et non uniquement de cette version spécifique. Il est clair que la puissance de feu est limitée, ce qui est un handicap à un moment du conflit où la course aux monstres blindés atteint des sommets. L’engin est développé initialement pour les grandes distances nord-africaines ou soviétiques, mais son engagement se fait au final dans des espaces de combat bien plus restreints. La conclusion n’est pas si évidente que cela et il est un peu présomptueux d’afficher la remise en cause d’un blindé qualifié de mythique… En tout ca, le concept de reconnaissance blindée en force est novateur comme le montre près d’un siècle plus tard l’actualité du Combat Reconnaissance Vehicle CRV Boxer présenté en début de magazine. Lire la suite…