Archive

Posts Tagged ‘Europe 1939/1945’

Ardennes 1944/1945 – mercredi 10 janvier 1945

10 janvier 2020 Laisser un commentaire

Le temps est toujours aussi hivernal et bouché rendant les conditions de vie des combattants des deux particulièrement difficiles.

Sur la Salm, la 82nd US Airborne Division consolide ses positions tandis que la 9. SS-Panzer-Division tient ses positions à Provedroux au sud de la route qui relie Salmchâteau à la Baraque de Fraiture. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – mardi 9 janvier 1945

Malgré les efforts offensifs de la 3rd US Army et de la 1st US Army grâce à des unités fraîches et à l’apport du XXX Corps britannique, les Allemands tiennent toujours le saillant des Ardennes même s’ils ont dû renoncer à atteindre la Meuse et à prendre Bastogne. La situation est néanmoins délicate et les pointes avancées de la 5. Panzer-Armee sont menacées d’encerclement. Il est également impératif pour le III. Reich de recréer une réserve stratégique et devant l’échec de l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel, il n’est plus nécessaire de continuer à mobiliser plusieurs grandes unités blindées dans les Ardennes. L’objectif est désormais de gagner du temps, de limiter les pertes et de désengager les divisions blindées constitutives de la 6. Panzer-Armee ainsi que leurs états-majors.

Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – lundi 8 janvier 1945

L’offensive de la 1st US Army prend de l’ampleur et commence à sérieusement la défense allemande au nord du saillant des Ardennes. Suffisamment pour enfin faire relâcher la pression sur Bastogne. Reste maintenant à concrétiser et à anéantir les forces allemandes en parvenant en réunir la 1st US Army et la 3rd US Army à Houffalize de façon à encercler une bonne partie de la 5. Panzer-Armee engagée plus à l’ouest. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – dimanche 7 janvier 1945

Le risque de dislocation du front allemand au nord du saillant parait de plus en plus fort. La 30th US Infantry Division commence à franchir l’Amblève près de Trois-Ponts. A Houffalize, le pont s’est effondré sous un bombardement aérien dans la nuit. Les Allemands doivent détourner des moyens engagés à Bastogne pour renforcer d’autres secteurs. Le XXX Corps britannique attaque mollement la pointe du saillant tandis que la 3rd US Army ne progresse quasiment pas.
Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – samedi 6 janvier 1945

Le retrait des 9. SS-Panzer-Division et 12. SS-Panzer-Division du secteur de Bastogne hypothèque définitivement les possibilité pour les Allemands de prendre la ville. Si l’offensive conjuguée de la 1st US Army, du XXX Corps britannique et de la 3rd US Army patine, les Allemands sont au point de rupture de la saillant des Ardennes. Comme en Normandie, les réserves manquent, la logistique est déficiente, les troupes sont usées. La rupture n’est qu’une question de temps….
Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – vendredi 5 janvier 1945

Le 4 janvier 1945, les environs de Bastogne ont connu de chaudes alertes avec les poussées des 9. SS-Panzer-Division et 12. SS-Panzer-Division. Les 101st US Airborne Division et 6th US Armored Division ont connu des pertes importantes. Mais ces poussées paraissent bien être les dernières, le passage progressif à l’offensive de la 1st US Army dans les Ardennes depuis le 3 janvier 1945 met la pointe du saillant allemand et le front de la 6. Panzer-Armee en tension. Faute de réserves et devant l’épuisement des unités, la Heeresgruppe B est obligé de retirer la 9. SS-Panzer-Division de Bastogne pour la redonner à la 6. Panzer-Armee. Lire la suite…

Ardennes 1944/1945 – jeudi 4 janvier 1945

4 janvier 2020 1 commentaire

Avec le passage à l’offensive de la 1st US Army dans les Ardennes le 3 janvier 1945, l’initiative a définitivement changé de camp. Pourtant, tout n’est pas facile pour les Alliés. La progression est difficile dans des conditions climatiques particulièrement éprouvantes. Rien de significatif n’a pu être obtenu dans les premières heures. A Bastogne, les Allemands continuent d’être menaçants grâce à des renforts qui ont finalement pu atteindre le secteur. Lire la suite…