Massacrés ! Le triste sort des soldats africains et indochinois en Picardie et Normandie (Les Choucas, 2020)

Les collectionneurs de photos de vétérans allemands de la campagne de France de mai et juin 1940 le constatent. Les soldats coloniaux de l’empire français attirent les objectifs ainsi que les légendes plus que douteuses sur ces combattants de « couleur » et plus généralement sur l’armée française coupable d’employer de telles ressources. Les clichés témoignent d’un racisme ordinaire et d’un sentiment de supériorité affirmé. Mais cela ne s’arrête pas à des images ou des mots uniquement. Il y a aussi les actes… Et là, l’historiographie est de suite plus floue, moins palpable.

Publicités
Lire la suite « Massacrés ! Le triste sort des soldats africains et indochinois en Picardie et Normandie (Les Choucas, 2020) »

France 1940, Rommel en Normandie (Les choucas, 2020)

Format A5, un peu plus de deux cent pages, ce livre de Thierry CHION se propose de revenir sur le parcours de la 7. Panzer-Division dans la seconde phase de la bataille de France quand les Allemands déclenchent l’opération Fall Rot en s’élançant de leurs positions sur la Somme et l’Aisne pour percer la Ligne Weygand. Une période généralement moins abordée que la traversée des Ardennes, la percée de la Meuse et la cours à la Manche. Après s’être élancée de Picardie, la 7. Panzer-Division profite de la prise de Rouen par la 5. Panzer-Division puis remonte la Seine vers l’aval de concert avec elle pour prendre au piège les unités franco-britanniques chargées de la défense de la Somme d’Amiens à la mer. Après la victoire de Saint-Valéry-en-Caux, c’est la course jusqu’en dans le Cotentin et la prise de Cherbourg. C’est donc un peu la suite de l’ouvrage de Hugues WENKIN, Rommel en pointe de la Blitzkrieg de l’Ardenne à la Manche

Publicités
Lire la suite « France 1940, Rommel en Normandie (Les choucas, 2020) »

Histoire de Guerre n°46 (Histopresse, 2004)

Dernière née des Divisions Légères Mécaniques, la 7ème DLM est une grande oubliée de l’Histoire alors qu’elle s’est totalement engagée dans les combats de juin 1940. C’est donc un article historique au double sens du terme que propose ce numéro d’Histoire de Guerre. Il montre que l’armée française ne cesse de se battre malgré l’extrême précarité de sa situation dès lors que Fall Gelb détruit une bonne partie de son ordre de bataille et que Fall Rot finit par percer sa dernière position défensive continue, la Ligne Weygand. Contre-attaquant tout d’abord entre Reims et Rethel en arrière de l’Aisne, la 7ème Division Légère Mécanique (DLM) couvre le repli des autres unités françaises sur la Marne, puis la Seine et la Loire. Les pertes témoignent du courage de ses hommes.

Lire la suite « Histoire de Guerre n°46 (Histopresse, 2004) »

39/45 Magazine n°151 (Heimdal, 1999)

Dossier central de ce numéro de 39/45 Magazine, le Reichsarbeitsdienst (RAD) est l’un des piliers de l’éducation et de la jeunesse allemande sous le III. Reich. Une organisation pourtant assez peu étudiée. Elle fait le lien entre la Hitlerjugend et le service militaire. Durant leur période au RAD, les jeunes continuent d’apprendre les bases d’une éducation paramilitaire, découvrent le maniement des armes et effectuent nombre de travaux d’intérêt général puis au service des armées quand la Seconde Guerre mondiale se déclenche. Un article assez exhaustif sur l’un des rouages essentiels qui façonne l’Allemagne nazie.

Lire la suite « 39/45 Magazine n°151 (Heimdal, 1999) »

Les 2e et 3e Divisions Légères Mécaniques, Tome 2 (Arès, 2018)

Deuxième volet de l’historique de la 2ème Division Légère Mécanique (DLM) et de la 3ème Division Légère Mécanique (DLM), ce livre couvre un espace temps beaucoup plus large que le premier qui se focalise sur les combats à Hannut dans la trouée de Gembloux du 10 au 14 mai 1940.

Publicités
Lire la suite « Les 2e et 3e Divisions Légères Mécaniques, Tome 2 (Arès, 2018) »

Rommel en pointe du Blitzkrieg de l’Ardenne à la Manche (Weyrich, 2016)

L’odyssée de la 7. Panzer-Division durant l’offensive à l’Ouest en 1940 fait partie des symboles de la campagne. Soigneusement mis en avant par ses propres écrits, les exploits militaires d’Erwin ROMMEL éclipsent ceux de ses semblables. Heinz GUDERIAN, lui aussi mis en valeur par ses propres textes (voir Souvenirs d’un soldat), représente aux yeux du grand public l’autre célébrité parmi les vainqueurs. Le dynamisme, la posture et la satisfaction d’un travail brillamment accompli les caractérisent à la différences de leurs adversaires vaincus que les clichés d’époque mettent peu en valeur.

Publicités
Lire la suite « Rommel en pointe du Blitzkrieg de l’Ardenne à la Manche (Weyrich, 2016) »