Ardennes 1944/1945 – mardi 2 janvier 1945

Même si de nombreux avions alliés ont été détruits lors de l’opération Bodenplatte, les pertes ont été trop lourdes pour la Luftwaffe et l’aviation allié reste encore maître du ciel. En Alsace, l’opération Nordwind connaît déjà beaucoup de difficultés. Trop pour ébranler sérieusement les lignes de défense alliées, même si une certaine tension apparaît. Mais rien de quoi perturber les Alliés dans les Ardennes où les combats font rage autour de Bastogne. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – mardi 2 janvier 1945 »

Publicités

Ardennes 1944/1945 – lundi 1er janvier 1945

Dix-sept jours après le début de l’offensive allemande dans les Ardennes, les objectifs stratégiques ne sont pas atteints et rien n’indiquent qu’ils puissent désormais l’être, bien au contraire. L’objectif limité de s’emparer symboliquement de Bastogne semble lui aussi bien compromis. La situation pour le III. Reich en ce début d’année 1945 parait donc sans issue. Pourtant, il n’est pas question de cesser le combat et la Wehrmacht entreprend le 1er janvier 1945 encore deux opérations majeures à l’Ouest. La première est le déclenchement juste avant le changement d’année de l’opération Nordwind en Alsace. Là encore, il s’agit d’un tour-de-force opérationnel en termes de préparation et de concentration. Mais là aussi, les premiers combats sont difficiles et n’apportent que quelques succès tactiques sans lendemain. La seconde opération est d’ordre aérienne. Avec l’opération Bodenplatte, la Luftwaffe tente d’écraser au sol la puissance aérienne alliée. Mais ici aussi, le manque d’expérience des pilotes, l’usure des états-majors, les contraintes de préparation transforment l’attaque aérienne en désastre (voir  39/45 Magazine hors-série Historica n°94). Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – lundi 1er janvier 1945 »

39/45 Magazine hors-série Historica n°94 (Heimdal, 2018)

L’opération Wacht am Rhein, ou Herbstnebel, n’est pas une action isolée. Elle s’inscrit dans un plan d’ensemble destiné à renverser la situation sur l’Ouest en cette fin d’année 1944 où le III. Reich est assailli à ses frontières. Malgré les bombardements aériens alliés, malgré les pertes énormes concédées depuis le début du conflit qui prennent une ampleur désespérée au fur et à mesure des mois, la Wehrmacht n’a pas dit son dernier mot. L’industrie allemande affiche des niveaux de production records qui permettent de reconstituer une partie des unités.

Comme en 1940, l’attaque principale des Ardennes est appuyée par des opérations secondaires destinées à la soutenir et à accélérer le retournement si la première avait été réussie. Outre les commandos et la dernière opération aéroportée allemande de la guerre, il y a l’offensive en Alsace (opération Nordwind), mais surtout l’opération Bodenplatte. Peu étudiée, elle mérite pourtant d’être analysée de près. Là aussi l’ambition est énorme et les moyens réunis impressionnants à ce moment du conflit. Il s’agit pour la Luftwaffe de réduire au silence l’aviation alliée sur le Nord de l’Europe par une attaque brusque de ses bases.Initialement prévue d’être déclenchée au début de la contre-offensive des Ardennes, elle ne se produit que le 1er janvier 1945 alors que les combats au sol sont clairement un échec et que l’aviation alliée s’est déjà manifestée. Lire la suite « 39/45 Magazine hors-série Historica n°94 (Heimdal, 2018) »

Ardennes album mémorial (Heimdal, 1986)

Une dizaine d’années après leur fondation, les Editions Heimdal se lancent dans la publication d’ouvrages massifs de cinq-cent pages environ illustrés d’un millier de photos qui restent depuis une de ses spécialités. Le premier d’entre eux est consacré à la bataille de Normandie. Vient ensuite celui sur la campagne de Lorraine. Le troisième traite de la bataille des Ardennes.

Présenté de façon très classique, tant sur le fond que sur la forme, ce livre procure une base documentaire essentielle sur l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel, la dernière tentative allemande de changer le destin des armes à l’Ouest en cette fin d’année 1944.

Dans la dernière partie de l’ouvrage sont abordées les opérations Bodenplatte et Nordwind dont l’intérêt et la conception sont indissociables de l’offensive des Ardennes. Lire la suite « Ardennes album mémorial (Heimdal, 1986) »

Aérojournal n°51 (Caraktère, 2016)

Aerojournal 051

Ce numéro propose en tout sept articles, cinq consacrés à la Seconde Guerre mondiale, deux à l’époque contemporaine.

Concernant la période 1939/1945, le dossier principal qui fait également la belle couverture du numéro se concentre sur le Focke-Wulf Fw 190 D qui apparait dans les derniers mois de la guerre sous la houlette de l’ingénieur Kurt TANK. Cette version est utilisée dans différents contextes : contre les chasseurs alliés, contre les bombardiers qui déversent leurs cargaisons sur le sol allemand, en protection des terrains de Luftwaffe, à l’attaque des pistes alliées lors de l’opération Bodenplatte le 1er janvier 1945 ou encore en protection d’opérations au sol, notamment dans les Ardennes. Lire la suite « Aérojournal n°51 (Caraktère, 2016) »