Archive

Posts Tagged ‘Jérémy ANDERSEN BÔ’

Normandie 1944 Magazine n°34 (Heimdal, 2020)

9 février 2020 Laisser un commentaire

Normandie 1944 Magazine 034Articulé autour de quatre gros articles, ce numéro de Normandie 1944 Magazine offre de nouveau un panorama varié de la bataille de Normandie.

Loin de l’image classique d’une opération navale peu contrariée par les Allemands, la liste de l’ensemble des navires perdus par les Alliés du 6 juin à la fin août 1944 est loin d’être négligeable sachant qu’elle ne comprend pas les navires de débarquement eux-mêmes perdus le Jour-J. La répartition des causes des pertes réserve quelques surprises, entre mines, artillerie côtière, vedettes rapides, attaques aériennes, sous-marins et actions des K-Verbände. Une synthèse bienvenue ! Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°33 (Heimdal, 2019)

19 novembre 2019 Laisser un commentaire

Normandie 1944 Magazine 033Normandie 1944 Magazine nous propose ici encore un numéro de haute volée, richement illustré avec des articles fouillés et un contenu plus que dense… Un grand cru !

Le sommaire s’articule autour de cinq très bons articles. Deux concernent les Américains dans les jours qui suivent immédiatement le Débarquement : dans le Cotentin en direction de Montebourg pour la 4th US Infantry Division et en direction d’Isigny pour la 29th US Infantry Division à partir d’Omaha Beach. Très intéressants pour comprendre les conditions d’engagement et les difficultés rencontrées par les Américains qui démontrent que le Débarquement et son exploitation n’étaient pas gagnés d’avance. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°29 (Heimdal, 2018)

14 novembre 2018 1 commentaire

Les armées alliées sont particulièrement à l’honneur de ce numéro de Normandie 1944 Magazine avec des sujets inédits, des enquêtes historiques et même un « making of » d’un livre. Bref, un vrai régal…

Illustré de très belles pièces de collection et réalisée à partir de l’observation détaillée de photos d’époque, un premier article présente l’Invasion West utilisée notamment par les troupes américaines lors de l’assaut du 6 juin 1944. Mal conçus, ou plutôt mal utilisés, ces gilets fourre-tout entraînent la perte de nombreux soldats qui coulent sous le poids de leur équipement et qui ne peuvent s’en dépêtrer dès lors qu’ils n’ont pas pied. Il n’empêche que les hommes de la 4th US Infantry Division continuent à les utiliser lors des combats en Normandie en les raccourcissant pour à la fois les alléger et conserver l’atout de leur nombreuses poches de rangement. Un bel exemple d’adaptation aux réalités de la guerre mais aussi de pratique non officielle mais collectivement appliquée. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°27 (Heimdal, 2018)

10 mai 2018 2 commentaires

C’est encore un excellent numéro qui est proposé ici !

Les articles sur l’échec de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler devant Saint-Barthélémy le 7 août 1944 (suite de la première partie parue dans le numéro 25) et le parcours de l’une des compagnies de réparation de la 130. Panzer-Lehr-Division apportent un éclairage essentiel à la compréhension des difficultés auxquelles sont confrontées les Allemands. Les textes sont le fruit d’un travail de recherche et d’analyse particulièrement soigné. L’iconographie est de très grande qualité.

Suite au numéro 26, un article revient sur le bombardement par les Alliés de l’état-major de la Panzergruppe West à La Caine le 10 juin 1944 qui désorganise totalement les efforts allemands de coordonner une contre-attaque destinée à scinder la tête de pont anglo-américaine en deux pour mieux la repousser. C’est une action de décapitation très moderne dans son approche qui a ici une véritable portée opérationnelle. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°22 (Heimdal, 2017)

15 février 2017 Laisser un commentaire

normandie-1944-022La Pointe du Hoc, exploit uniquement américain ? La question peut paraître étrange, mais le premier article de ce numéro met en lumière le rôle des Britanniques dans la formation des Rangers américains. Et force est de constater que deux citoyens de Sa Gracieuse Majesté ont participé et épaulé leurs collègues des Etats-Unis. Et c’est aussi l’occasion de mesurer l’audace britannique au début de la guerre avec ce projet avorté de raid de 1000 hommes sur Bayonne. Lire la suite…