Archive

Posts Tagged ‘Friedrich PAULUS’

Eclairs lointains, percée à Stalingrad (Anne Carrière, 2017)

Ce livre est à couper le souffle et probablement l’un des témoignages le plus poignants de toute la Seconde Guerre mondiale. Ecrit en captivité vers 1944 par un officier de l’état-major de la 16. Panzer-Division, rescapé de Stalingrad, ce livre décrit le quotidien des soldats prisonniers dans la poche de l’encerclement à la fin dans les dernières ruines de la ville.

A travers une galerie de portraits, du simple soldat au général, en passant par des combattants, des membres d’états-majors, un pasteur, un médecin, le lecteur découvre et saisi comme jamais la réalité vécue par ces hommes, ce qu’aucun autre livre relatant les opérations proprement dites ne peut décrire. C’est un roman, mais le vécu pointe à chaque ligne, sans qu’il soit possible de distinguer quel personnage est vraiment l’auteur (il se retrouve probablement dans plusieurs). Ce qui est certain, c’est qu’il a vécu ces événements, il a ressenti certains de ces sentiments, il a partagé l’existence de ceux qui en avaient d’autres… En captivité, il bénéficie de nombreux témoignages d’autres prisonniers qui lui permettent de décrire les derniers moments de certains généraux dans le chaudron comme Friedrich PAULUS, Arthur SCHMIDT, Walther von SEYDLITZ-KURZBACH. Au fil des pages, le lecteur découvre et réalise que toute part d’humanité s’échappe. Le froid, la faim, la tension, la mort, l’horreur au quotidien… Seul un témoin peut écrire avec une telle pertinence ces pages. Il est également possible de faire des parallèles entre certains personnages du roman et certains acteurs du drame de Stalingrad. Ainsi, le sacrifice les armes à la main du général Alexander von HARTMANN commandant la 71. Infanterie-Division semble être décrit sous les trait d’un dénommé von HERMANN…

Lire la suite…

Publicités