Ardennes 1944/1945 – mardi 2 janvier 1945

Même si de nombreux avions alliés ont été détruits lors de l’opération Bodenplatte, les pertes ont été trop lourdes pour la Luftwaffe et l’aviation allié reste encore maître du ciel. En Alsace, l’opération Nordwind connaît déjà beaucoup de difficultés. Trop pour ébranler sérieusement les lignes de défense alliées, même si une certaine tension apparaît. Mais rien de quoi perturber les Alliés dans les Ardennes où les combats font rage autour de Bastogne. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – mardi 2 janvier 1945 »

Publicités

Ardennes 1944/1945 – mardi 19 décembre 1944

Le troisième jour d’offensive est marqué par de profondes avancées vers Houffalize et Bastogne par les divisions blindées de la 5. Panzer-Armee qui ont percé la 28th US Infantry Division de toutes parts. Mais plusieurs hésitations et erreur ont fait perdre du temps alors que les renforts américains envoyés dès les 16 et 17 décembre 1944 commencent à rejoindre les Ardennes. Alors que deux régiments de la 106th US Infantry Division sont encerclés dans la Schnee Eifel, la 7th US Armored Division commence à prendre position autour de Saint-Vith, créant un important abcès en plein centre du dispositif allemand. La 6. SS-Panzer-Armee est toujours tenue en échec devant les Hautes Fagnes et la Kampfgruppe Peiper est isolé autour de La Gleize (voir Les Panzer de Peiper face à l’US Army) alors que les Américains ont sur ses arrières déjà réinvestis une partie de Stavelot. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – mardi 19 décembre 1944 »

Ardennes 1944/1945 – lundi 18 décembre 1944

A la fin de la seconde journée de l’offensive, la situation est contrastée pour les Allemands. La 6. Panzer-Armee bute sur les Hautes Fagnes alors que des renforts américains arrivent déjà. L’opération aéroportée Stösser est un échec et les parachutistes ne seront d’aucune utilité pour faciliter la percée. La Kampfgruppe Peiper a pu progresser quelque peu, mais en ratant l’opportunité de soutenir la 12. SS-Panzer-Division après avoir pris Bullange, elle prend le risque de voir son flanc gauche s’étirer sans aucune protection. Reprenant sa route dans la vallée de l’Amblève, elle arrive en vue de Stavelot mais une embuscade l’empêche de s’en emparer dans la foulée. Les premiers crimes de guerre sont commis. Dans la Schnee Eifel, deux régiments de la 106th US Infantry Division sont encerclés. Au-delà de l’Our, la 28th US Infantry Division est bien trop étirée et craque de partout malgré la résistance de ses hommes. Lire la suite « Ardennes 1944/1945 – lundi 18 décembre 1944 »

Mook 1944 n°01/2019 (Weyrich, 2019)

Voilà une belle initiative de Weyrich Edition sous la houlette de Hugues WENKIN. Tout d’abord, il faut saluer cette initiative qu’est le lancement de 1944, une nouvelle revue de grande qualité sur la Seconde Guerre mondiale et dans un format quelque peu décalé… pour une revue. En effet, la format est hybride car il se présente plutôt comme un livre broché contenant plusieurs articles illustrés de photos et de cartes dans une mise en page dynamique. Le côté « recueil » n’est pas nouveau à proprement parlé dans le monde littéraire (voir par exemple Stratégique autrefois publiée par la Commission Française d’Histoire Militaire – CFHM – chez Economica). Ni le côté largement illustré avec une maquette moderne (voir la collection Maîtres de guerre chez Perrin). Mais le concept est ici poussé jusqu’au bout sous le vocable « Mook » combinaison des mots « Magazine » et « Book ». Lire la suite « Mook 1944 n°01/2019 (Weyrich, 2019) »

39/45 Magazine n°351 (Heimdal, 2018)

Le livre de Roman TÖPPEL a véritablement bouleversé l’appréciation de la bataille de Koursk. En témoigne l’épais dossier (quarante-neuf pages) de ce numéro de 39/45 Magazine qui passe en revue cette page épique de la guerre germano-soviétique et qui modernise le livre édité sur le sujet par les Editions Heimdal en 1998 à une époque où les chiffres couramment admis étaient tronqués par la propagande soviétiques et les écrits allemands d’après-guerre de quelques commandants en chef (notamment les souvenirs de GUDERIAN et ceux de MANSTEIN). Les illustrations reprennent cartes et profils du livre de François de Lannoy dont les très beaux profils dessinés par Erik GROULT à l’époque peints à la main… Un retour vers l’ère non numérique très appréciable !

Même si le thème peut parfois être plus qu’éculé, le sujet de l’arme blindée allemande continue de susciter curiosité et intérêt sous la plume d’un auteur de qualité. C’est le cas ici avec l’article de Hugues WENKIN qui revient sur la Panzerwaffe au cours de la Seconde Guerre mondiale sous l’angle des tankistes à l’intérieur de leur machine mais de la chaîne de commandement tactique. Si le titre n’est pas sans rappeler les articles publiés par les Editions Caraktère (Combattre dans un StuG, combatte dans un Panther, combattre dans un Tigre), les quelques pages permettent de comprendre les évolutions intervenues en quelques années, mais aussi les concepts plus stables comme la composition de l’équipe et la répartition des rôles à bord. Lire la suite « 39/45 Magazine n°351 (Heimdal, 2018) »