Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Véhicule Léger Tactique Tout-Terrain VLTT Peugeot P4’

Trucks & Tanks Magazine n°72 (Caraktère, 2019)

21 février 2019 Laisser un commentaire

Êtes-vous un « Wehraboo » ? La question qui ouvre ce numéro de Trucks & Tanks Magazine sous ce mot étrange est à la fois truculente et fort sérieuse. Truculente devant la capacité des forums, jeux en ligne et autres réseaux instantanés à imaginer des notions plus virtuelles les unes que les autres. Bien plus sérieuse quand l’Histoire la plus dramatique est détournée aussi légèrement. Les polémiques qui agitent la France actuellement montrent qu’il est primordial de ne pas s’amuser de tout d’autant que le poids de cette époque se fait encore sentir. Et dire que tout n’a pas été encore exploré sur la Seconde Guerre mondiale, comme en témoignent heureusement les études qui régulièrement lèvent un voile ou portent un regard nouveau grâce à la distanciation des faits… La guerre est bien trop sérieuse pour être laissée aux seules mains des militaires (et des politiques), mais l’Histoire est trop grave pour être laissée aux seuls claviers des réseaux numériques. Lire la suite…

Publicités

Batailles & Blindés n°88 (Caraktère, 2018)

4 décembre 2018 Laisser un commentaire

Trois classiques de la Seconde Guerre mondiale sont revisités avec brio dans ce numéro de Batailles & Blindés. C’est tout d’abord la chute de Tobrouk qui consacre l’Afrika-Korps d’Erwin ROMMEL avec un article qui ne se concentre que sur les combats pour la forteresse elle-même. Clair et précis.

Retour à Koursk aussi, mais sous un angle un peu original loin des traditionnelles études sur la pince Nord ou la pince Sud avec son fer de lance composé des trois divisions de la Waffen-SS. Non, il s’agit ici d’étudier la « deuxième pince Sud » de KEMPF qui doit appuyer et protéger l’avance du II. SS-Panzer-Korps. Quand MODEL stoppe l’offensive par le Nord, l’opération Zitadelle n’est pas encore perdue pour les Allemands. Les pertes soviétiques sont énormes et la pince Sud poursuit son avance. Mais l’impossibilité de l’Armee-Abteilung Kempf d’appuyer correctement l’offensive causée par la défense sacrificielle de certaines unités de l’Armée Rouge ne permet pas aux Allemands de conserver la dynamique et l’énergie cinétique qui peuvent leur permettre de percer. Article indispensable pour comprendre l’échec allemand, même si celui-ci n’est pas le désastre présenté par la propagande soviétique (cf. Koursk, 1943), et pour compléter les Batailles & Blindés numéros hors-série 9, 10 et 34. Lire la suite…