Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Terrot’

GBM n°128 (Histoire & Collections, 2019)

12 avril 2019 1 commentaire

Encore que du bon dans ce numéro de printemps de GBM ! Cela commence par deux articles sur les voitures légères de mitrailleuses de cavalerie de 1906 à 1914 et les tracteurs lourds et l’artillerie entre 1906 et 1918 : une vraie plongée dans la transformation de la cavalerie et les prémices de la motorisation des armées (voir les excellents articles consacrés à ce sujet tant dans GBM que dans Tank Zone puis Tank & Military Vehicles). La suite de l’étude d’Eric DENIS sur les armes individuelles françaises se poursuit avec « l’épineuse question des pistolets mitrailleurs ». Avec un nouveau constat : les organes décisionnels militaires et politiques français ont bien été incapables de mettre en place un système cohérent et efficace entre 1918 et 1939. Sinon comment expliquer les errements sur ce sujet comme sur tant d’autres ? De l’autre côté du Rhin, les mêmes savoirs, les mêmes initiatives peuvent s’exprimer et se réaliser. Une vraie leçon à enseigner dans les écoles de management, de sciences politiques et d’administration. Car elle est toujours d’actualité. Ce n’est pas la seule agitation du péril d’un retour de la peste brune des années 30 qui prépare la France à faire face à son présent et à construire son avenir. En cela, l’étude de 1940 est toujours d’une remarquable pertinence comme le souligne d’ailleurs régulièrement François VAUVILLIER dans ses éditoriaux. Lire la suite…

Publicités

GBM n°127 (Histoire & Collections, 2019)

13 janvier 2019 2 commentaires

Les hommes qui ont combattu ou qui ont commandé en 1940 sont véritablement à l’honneur de ce numéro de GBM, toujours portée sur la dimension humaine et personnelle aussi bien technique comme l’illustre à merveille ce numéro. Le portrait du sous-lieutenant du 41ème Bataillon de Chars de Combat (BCC) illumine de son regard à la fois juvénile, serein et assuré la couverture, magnifique. Il accompagne la première partie de l’historique de ce bataillon créé ex-nihilo fin 1939. Celui-ci permet de découvrir les difficultés humaines, matérielles, logistiques de la constitution d’une telle unité. Affecté temporairement à la 1ère Division Cuirassée puis ensuite à la tout juste formée 3ème Division Cuirassée, ses hommes sont confrontés aux errements du commandement français dans les premiers jours qui suivent le déclenchement de l’attaque allemande et la traversée de la Meuse à Sedan. De longues heures d’inaction passent alors que les adversaires ne s’embarrassent pas de telles hésitations. Au-delà de la l’histoire propre du bataillon, cet article fait prendre conscience que la défaite française n’est pas écrite d’avance et que des opportunités de renverser la tendance existent… Lire la suite…