Publicités

Archive

Posts Tagged ‘SdKfz 251/22’

Steelmasters n°159 (Histoire & Collections, 2018)

Le regard est indiscutablement attiré par le magnifique SdKfz 251/22 équipé d’un puissant canon antichar PaK 40 qui orne la couverture. La curiosité est encore plus aiguisée quand la lecture de ce numéro de Steelmasters explique qu’il s’agit d’une maquette à l’échelle 1/32ème… Tout simplement splendide et impressionnant.

Les autres reproductions sont également de très bonne qualité : KM900, AB 40 Autoblinda Ferroviaria, Lanchester Armoured Car, M31, et bien entendu SdKfz 251/22. Petit clin d’œil à l’histoire du cinéma et hommage à l’un de ses films culte, ce numéro décrit et présente la reproduction du véhicule hybride constitué pour les besoins du tournage Mais où est donc passée la 7ème compagnie ?

A l’instar de GBM n°124 édité également par Histoire & Collections, Steelmasters rend un hommage appuyé et émouvant à Pascal DANJOU.

L’article historique présente la dotation en chars de la 9. SS-Panzer-Division Hohenstaufen lors de son engagement en Galicie au printemps 1944, notamment la tentative de dégagement de Tarnopol. Alors que les pertes s’accumulent et que son industrie peine à suivre les besoins des fronts, le III. Reich continue de mettre sur pied de nouvelles unités blindées dans la seconde moitié du conflit. Non seulement, cela détourne des moyens humains et matériels qui ne peuvent être utilisés pour remettre à niveau les unités existantes qui s’affaiblissent de plus en plus, mais la dotation elle-même de ces nouvelles unités est compliquée (cf. Batailles & Blindés hors-série n°31 et Batailles & Blindés hors-série n°35). Lire la suite…

Publicités

Batailles & Blindés n°71 (Caraktère, 2016)

30 janvier 2016 2 commentaires

Batailles et Blindes 071

Ce numéro regorge de sujets inédits et fait partie des grands crus de ce magazine à posséder impérativement dans sa bibliothèque. La couverture accrocheuse sur l’agonie de la Panzerwaffe à l’Est en 1945 ne suffit pas à résumer ce numéro !

Si la Belgique joue un rôle majeur dans l’avant mai 1940 et au cours des journées cruciales qui voient le III. Reich abattre d’un coup la Hollande, la Belgique elle-même, le Luxembourg et la France (voir La déroute française de 1940, la faute aux Belges ?), ses combats sont finalement très peu étudiés. C’est finalement tout l’intérêt de l’article consacré aux Renault ACG1 du Corps de Cavalerie belge qui représentent les seuls vrais blindés de l’Armée belge. Leur emploi est inappropié. Ils sont dispersés, disposés en support de l’infanterie. Bref, les huit exemplaires dont le lecteur suit le parcours un par un, ne s’illustrent pas particulièrement. Ils reprendront ensuite tous du service comme « Beute Panzer » sous la dénomination Panzer 738(f). Lire la suite…

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,