Countdown to D-Day, The German High Command in Occupied France, 1944 (Casemate, 2019)

Tout simplement grandiose et indispensable ! Et oui, soixante-quinze ans après les faits, il est encore possible de publier un ouvrage novateur sur le Débarquement. Et pourtant, pas de révélation, pas d’annonce sensationnelle… Mais une compilation d’une multitude de détails sur les états-majors allemands à l’Ouest dans les six mois qui précèdent le 6 juin 1944.

En effet, son auteur Peter MARGARITIS réunit jour par jour les activités du haut commandement, essentiellement de la Heeresgruppe B et de l’OB West en se basant sur les écrits des protagonistes (SPEIDEL, RUGE, ROMMEL, etc.) et les interviews réalisés après-guerre. Celles réalisées par Cornelius RYAN pour son fameux Jour le plus long représentent une véritable mine d’or qui n’a pas été totalement exploitée pour le best-seller.

Les entrées journalières donnent du rythme (un peu comme l’ouvrage beaucoup plus grand public sur le Jour-J heure par heure).

Lire la suite « Countdown to D-Day, The German High Command in Occupied France, 1944 (Casemate, 2019) »
Publicités

2e Guerre Mondiale n°83 (Mars & Clio, 2019)

Au menu du dossier central de ce numéro de 2e Guerre Mondiale, une étude sur le haut-commandement allemand durant la Seconde Guerre mondiale. Rédigé par Benoît RONDEAU (voir ses livres Alarm ! Les Allemands face au débarquement des Alliés, L’armée d’Hitler, Invasion !, Afrikakorps ou encore Patton), il comprend trois volets. Le premier passe en revue les différents commandements centraux (OKW, OKH, OKL et OKM). Sur le papier, l’organisation est rationnelle : un état-major des armées et un pour chacune des armées de terre, de l’air et de la marine. Le problème, c’est que la répartition des responsabilités défie elle toute logique. Adolf HITLER est le seul responsable de cette cacophonie qui ne fait que s’accentuer au cours de la guerre. Contrairement à ce qui peut être vu aux Etats-Unis, l’efficacité ne prime pas, c’est la volonté de diviser pour s’imposer qui est recherchée. Du coup, et c’est le deuxième article du dossier, la responsabilité des groupes d’armées est essentielle pour coordonner et gérer les opérations. Le problème est que leur autonomie de décision se réduit au fur et à mesure que le conflit avance, notamment sur les fronts principaux (Est et Ouest). Et leur articulation pâtit de la confusion qui règne au-dessus et du manque de stratégie cohérente, compatible avec les moyens disponibles et les exigences de la guerre moderne dans un espace grand comme le continent européen. Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°83 (Mars & Clio, 2019) »

Dictionnaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie (Ouest-France, 2011)

Edité par Ouest-France sous la direction de Claude QUETEL avec la contribution de quelques auteurs connus pour leurs travaux historiques (Benoît RONDEAU, Christophe PRIME, Yann MAGDELAINE, Pascal VANNIER), ce Dictionnaire du Débarquement (et de la bataille de Normandie) est un ouvrage très pratique qui convient tant à l’amateur qu’au spécialiste. Un travail inégalé.

Lire la suite « Dictionnaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie (Ouest-France, 2011) »