Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Normandie 1944’

Opérations Totalize et Tractable (Histoire & Collections, 2008)

27 février 2019 Laisser un commentaire

Deuxième livre de la collection Des BATAILLES et des HOMMES des Editions Histoire & Collections, et premier traitant d’un affrontement de la Seconde Guerre mondiale, cet ouvrage broché de quatre-vingt pages de textes richement illustrés revient sur deux opérations britanniques et canadiennes du mois d’août 1944 en Normandie.

Les Américains ont alors percé définitivement le front allemand grâce au succès de l’opération Cobra. Leurs pointes avancées se répandent en Bretagne et foncent vers la Loire. Côté britannique, si Caen est finalement tombé, le front allemand reste encore solide malgré l’attrition liée à plusieurs semaines de durs combats puis le transfert de plusieurs unités vers la zone américaine pour tenter de rétablir et de contenir la situation.

L’objectif immédiat pour les Alliés est de prendre Falaise. Lire la suite…

Publicités

Death Ride of the Panzers (Skyhorse Publishing, 2018)

26 février 2019 Laisser un commentaire

Dennis OLIVIER, connu notamment par la très intéressante série Tank Craft chez Pen & Sword, monographies consacrées aux chars et blindés de la Seconde Guerre mondiale, réalise ici un très bon et bel ouvrage sur la situation de l’arme blindée allemande sur le Front de l’Ouest dans les derniers mois du conflit en Europe en 1944 et 1945.

Le cadre de l’étude débute à l’issue de l’opération Cobra qui permet aux Américains de percer le front allemand en Normandie et l’échec de la contre-offensive germanique sur Mortain, éphémère tentative de rétablir la situation avec une offensive blindée de grand style. A cette occasion, l’auteur rappelle les principaux principes d’organisation des unités blindées allemandes de l’époque (régiments blindés des Panzer-Divisionen et bataillons autonomes de chars lourds) . La carte du positionnement des grandes unités allemandes au Nord-Ouest de la France à la veille du Débarquement n’est pas particulièrement originale, mais elle est très bien faite. Idem pour les organigrammes théoriques avec les silhouettes d’engins. Lire la suite…

Normandie, la bataille – 6 juin / 12 septembre 1944 (Heimdal, 2018)

25 février 2019 Laisser un commentaire

Résumer une bataille aussi dense et complexe que celle de Normandie n’est pas chose aisée. Pourtant, ce petit guide de Charles STIRI paru aux Editions Heimdal parvient assez bien à la faire. Largement illustré, il convient parfaitement aux novices en insistant sur les différentes phases et les moments clefs. En soixante-quatre pages, l’exercice est globalement réussi malgré les contraintes de pagination et quelques imperfections. Lire la suite…

Pegasus Bridge & Batterie de Merville, deux opérations commando du Jour J (Heimdal, 2018)

20 février 2019 Laisser un commentaire

Ce cinquième opus de l’auteur allemand Helmuth Konrad von KEUSGEN traduit aux Editions Heimdal (cf. Saint Marcouf, Pointe du Hoc, Wn 62, Omaha Beach) apporte un éclairage particulier à deux opérations britanniques particulièrement connues du 6 juin 1944. En effet, l’auteur bénéficie de nombreux témoignages allemands qui permettent de mieux comprendre la vie sur la côte normande avant le Débarquement, les préparatifs et la vie quotidienne des hommes qui arment le Mur de l’Atlantique, les combats proprement dits.

Un autre aspect particulièrement intéressant qui est décrit sont les liens antre occupants allemands et la population française. Ce qui marque également, c’est le relâchement de la discipline militaire de certains soldats allemands et de leurs officiers. A la fois les épreuves passées de la guerre (surtout pour ceux passés par le Front de l’Est), la durée loin de son foyer et un certain manque de pression lié au manque d’opérations militaires proprement dites en sont la cause. Lire la suite…

LOS ! n°42 (Caraktère, 2019)

2 janvier 2019 1 commentaire

Certaines illustrations apportent parfois une réelle valeur ajoutée et permettent de se replonger dans l’époque ou de mieux visualiser la configuration de certains lieux. C’est le cas en particulier des illustrations en 3D qui accompagnent régulièrement les articles de LOS ! Ce numéro y fait appel, non pour redonner une certaine vie à un navire, mais ici à des structures destinées à les héberger en toute sécurité. En l’occurrence, il s’agit des bases de sous-marins allemands durant la Seconde Guerre mondiale à Brest et à Lorient. La structure, les défenses antiaériennes, les écluses, les transbordeurs sont ainsi représentés. Un très bon complément aux publications plus spécialisées (et indispensables) que sont l’album Kriegsmarine ou le livre Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique qui ne bénéficient pas de ce type d’iconographie. Une suite logique du dossier sur la bataille de l’Atlantique paru dans le numéro 40. Lire la suite…

Pointe du Hoc, énigme autour d’un point d’appui allemand (Heimdal, 2006)

1 janvier 2019 1 commentaire

La Pointe du Hoc est un lieu de tourisme et de mémoire des plus impressionnants. Les entonnoirs laissés par les bombes et les obus ne manquent pas d’impressionner les visiteurs qui imaginent avec effroi la puissance dévastatrice qui s’est abattue sur le point d’appui allemand. En s’approchant de la falaise, la performance des Rangers américains prend alors toute sa dimension. Le tout dans un cadre magnifique et préservé. Il faut dire que le paysage lui-même est d’une beauté que seule la Nature peut offrir.

L’histoire de l’assaut américain au 6 juin 1944 reste dans l’imaginaire comme un exploit. Mais finalement, bien peu est connu sur la position elle-même et sur les détails des combats.

Un livre tout entier consacré à la Pointe du Hoc est donc plus qu’utile. Celui-là est également indispensable.

Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Normandie 1944 n°16 (Heimdal, 2018)

9 décembre 2018 1 commentaire

Faisant suite au 39/45 Magazine hors-série Normandie 194415, ce numéro forme la seconde partie de l’autopsie de la bataille pour Rauray et Fontenay-le-Pesnel en Normandie lors de l’opération Martlet, préambule à l’opération Epsom.

Après l’avance britannique du 25 juin 1944, les Allemands se ressaisissent et réorganisent leur dispositif tout en essayant de contre-attaquer. Il s’ensuit une succession d’affrontements qui durent trois jours. D’un côté, 49th Infantry Division. De l’autre, 12. SS-Panzer-Division principalement, mais aussi éléments de la 130. Panzer-Lehr-Division, 2. SS-Panzer-Division et quelques Panzer VI Ausf. E Tiger de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101. Lire la suite…