Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Normandie 1944 Résistance française’

Normandie 1944 Magazine n°14 (Heimdal, 2015)

8 septembre 2018 Laisser un commentaire

L’histoire militaire ne peut se résumer aux seuls combats et ne peut faire fi ni de l’avant, ni de l’après. Ce numéro de Normandie 1944 Magazine illustre parfaitement l’étendue du spectre éditorial que doit proposer aux lecteurs les revues spécialisées.

La Seconde Guerre mondiale a vu beaucoup d’innovations technologiques et doctrinales. Mais le progrès ne s’est pas limité en ces seuls domaines. En témoigne l’article sur l’enjeu de la logistique permettant aux services des santé alliés de transfuser les blessés. La médecine de guerre se modernise, se complexifie. Elle prend une importance de plus en plus importante dans les armées occidentales. La Seconde Guerre mondiale annonce ainsi les conflits contemporains où une attention de plus en plus grande est portée en amont à la préparation physique et psychologique des militaires en complément des seuls rudiments purement militaires ainsi que la médecine de guerre cherchant de plus en plus à sauver et à réparer. La logique du zéro mort dans ses propres rangs est encore loin, mais la volonté de limiter les pertes définitives est déjà présente chez les Alliés.

Inaugurant une série de trois articles sur la destinée des matériels laissés sur le champ de bataille (cf. Normandie 1944 Magazine n°15 et Normandie 1944 Magazine n°16), ce numéro s’intéresse plus particulièrement au dépôt établi à Saint-Lambert-sur-Dives après les combats. Regroupant nombre d’épaves entassées dans la poche de Falaise-Trun-Chambois quand la 7. Armee s’échappe des pinces alliées, il contient un véritable bestiaires des matériels roulants, blindés et d’artillerie allemands engagées à l’époque. A noter une très belle carte des engins entassés surimprimée sur une vue aérienne, le tout sur deux pages. Lire la suite…

Publicités

Normandie 1944 Magazine n°26 (Heimdal, 2018)

24 février 2018 2 commentaires

Ce numéro de Normandie 1944 Magazine des Editions Heimdal contient deux évocations particulièrement fort des soldats morts au combat au Normandie à travers deux articles. Le premier, court de deux pages, part d’une tombe dans un cimetière militaire britannique à Sainte-Marie-du-Havre pour évoquer un soldat du No. 45 Royal Marines Commando qui disparaît quand la péniche dans laquelle il se trouve à l’aube du 6 juin 1944 est touchée par un canon antichar allemand positionné à La Brèche sur Sword Beach. Son corps dérive et n’est retrouvé que plusieurs jours plus tard près du Havre. Le second se penche les images pieuses allemandes imprimées en souvenir d’un soldat mort. Cette tradition germanique très ancrée au cours des guerres mondiales permet de donner un nom, un visage et une existence à ces hommes tombés dans les combats. L’article s’attarde plus particulièrement sur quelques exemples de soldats morts dans les combats dans le Cotentin face aux Américains. Les reproductions des images sont accompagnées des cartes des combats issues des historiques officiels américains et déjà publiés à de nombreuses reprises aux Editions Heimdal.

Dans le thème du travail de mémoire, il faut noter l’article présentant le parcours et les projet de l’association Odon-Côte 112.

La seconde partie de l’étude sur l’engagement des Sherman Crab au sein de la 79th Armoured Division lors de la bataille de Normandie à l’été 1944 couvre la conquête de la station radar allemande de Douvres-la-Délivrande, l’opération Epsom, l’opération Totalize, l’opération Tractable (pour laquelle est évoquée le bombardement par erreur des lignes de la 3rd Canadian Infantry Division) et pour finir l’opération Astonia et la conquête du Havre. Cette version spécialisée conçue par les Britanniques du M4 Medium Tank Sherman américain comprend un dispositif permettant de déclencher les mines positionnées devant le char grâce à un système de chaînes qui fouettent le sol en tournant autour d’un cylindre placé à l’horizontal. Le texte inspiré du récit d’un vétéran de l’unité fait découvrir la vie quotidienne des hommes plutôt que les combats proprement dits et montre que le quotidien des soldats alliés n’est pas de tout repos, même si moins miséreux que celle de leurs adversaires, en témoigne l’épisode du petit déjeuner partagé avec un jeune prisonnier allemand. La première partie est publiée dans Normandie 1944 Magazine n°24.

Le troisième article est également la seconde partie d’une étude consacrée à l’engagement du Hawker Typhoon en Normandie. Il revient notamment sur le bombardement du quartier-général du Panzergruppe West à La Caine le 10 juin 1944. L’opération met en oeuvre quatre squadrons de Hawker Typhoon et quatre squadron de North American B-25 Mitchell protégés par une escorte de quatre squadrons de Supermarine Spitfire. Lire la suite…

La guerre aérienne dans l’Eure, Le JG2 à Triqueville – Pont-Audemer (Ysec, 2018)

14 février 2018 Laisser un commentaire

Ysec 2018 CHION Thierry DUCLOS Daniel La guerre aerienne dans EureLa première partie de ce livre couvre la construction par l’armée française du terrain d’aviation de Triqueville en 1940 qui sera finalement utilisé par Allemands. La description de la réquisition par les autorités militaires, des premiers aménagements et de la mise en service du terrain est très intéressante et particulièrement originale. En fait, c’est passionnant… Parce que ce type de détail est si rarement évoqué dans la littérature spécialisé.

Vient ensuite le récit des différentes missions de bombardement et d’interdiction au-dessus du terrain. La Jagdgeschwader (JG) 2 quitte définitivement le terrain le 7 juillet 1943. Ce qui est frappant, ce sont les efforts alliés pour empêcher la Luftwaffe de se réinstaller dans le secteur et pour neutraliser les installations qui pourraient servir ultérieurement contre le Débarquement. Lire la suite…

Ligne de Front n°71 (Caraktère, 2018)

27 décembre 2017 Laisser un commentaire

Ligne de Front 071Totalement consacré à la Seconde Guerre mondiale, et particulièrement germano-centré, ce numéro recèle cependant une pépite.. En effet, presqu’en clôture du n°71 du magazine Ligne de Front des Editions Caraktère, le lecteur découvre un dossier sur les fusiliers-marins soviétiques qui évoque l’étendue des actions menées par ces unités (Odessa, Sebastopol, Kertch, Taman, Kouban, Crimée, Sakaline, Kouriles) et leur développement sous l’impulsion notamment de deux hommes : Ilya Grigorievitch STARINOV et Viktor Nikolaïevitch LEONOV. Ils sont à l’origine des quelques plus belles opérations spéciales soviétiques au cours de la guerre. La légende Spetsnaz est née.

Pourtant la couverture ultra classique faisant sa une sur Panzer et bocage normand ne le laissait pas présager, toute focalisée sur le dossier consacré à l’engagement des chars allemands en Normandie face aux Alliés. Ce dernier mérite cependant le détour, même s’il n’apporte pas grand chose de neuf. La synthèse est en effet solidement charpentée. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°25 (Heimdal, 2017)

29 novembre 2017 2 commentaires

Normandie 1944 025Avec ce numéro, Normandie 1944 Magazine célèbre ses six années d’existence. Si le tout premier numéro laissait craindre une opération de recyclage des fonds d’articles des Editions Heimdal au milieu de quelques sujets inédits, la revue a rapidement su trouver son rythme de croisière et surtout apporter une vision renouvelée, détaillée et originale de la bataille de Normandie de juin à août 1944.

C’est l’occasion pour Georges BERNAGE, fondateur des Editions Heimdal et de 39/45 Magazine, de revenir sur son parcours de patron de maison d’édition mais également de sa passion. Plus de quarante ans se sont écoulés depuis ses premières publications. Depuis, le monde a changé (les vétérans ne sont plus, le Mur de Berlin est tombé, la mondialisation s’est insinuée partout, les conflits sont devenus asymétriques et terroristes) et la révolution numérique a révolutionné l’accès aux sources et la diffusion de la connaissance. Hermétiques aux nouvelles technologies (pas d’application pour les revues sur un support numérique, site web très rustique), très fortement concurrencées par des nouveaux acteurs plus modernes, les Editions Heimdal ont parfois tangué mais ont su rebondir en s’appuyant en permanence sur des fondations solides et un coup de patte apprécié des passionnés. Dans la longue liste des noms cités comme ayant contribué de façon décisive, il y a de nombreux oublis, notamment ceux qui, pour une raison ou une autre, ont choisi un chemin différent ou une autre maison d’éditions. Mais le style Heimdal est toujours présent et fait des émules pour le plus grand plaisir des lecteurs et passionnés, qui savent aussi goûté aux joies de la concurrence… Lire la suite…

Batailles n°47 (Histoire & Collections, 2011)

23 janvier 2016 Laisser un commentaire

Batailles 047

A l’exception d’un seul et du circuit, tous les articles de ce numéros sont consacrés à la bataille de Normandie. Deux d’entre eux font l’inventaire d’unités allemandes engagées dans la bataille, à savoir les unités parachutistes et les unités « inconnues » non endivisionnées mais qui sont néanmoins intervenues. Les textes sont très inspirés de l’ouvrage de Niklas ZETTERLING « Normandy 1944 German Military Organization, Combat Power and Organizational Effectiveness » qui donne effectivement un inventaire complet des troupes allemandes engagées lors des combats de l’été 1944 avec une foule de détails sur l’état réel de leurs forces. Lire la suite…