Archive

Posts Tagged ‘Marine russe’

LOS ! n°47 (Caraktère, 2019)

9 novembre 2019 Laisser un commentaire

Le Yamato et le Graf Spee, deux navires symboliques de l’échec naval des marines japonaises et allemandes au cours de la Seconde Guerre mondiale sont au menu de ce numéro de LOS !. Tous deux ont en commun un destin tragique. Le premier dans une ultime tentative de sortie face à la flotte américaine en avril 1945 dans le cadre des combats pour Okinawa. La prédominance de l’aéronavale sur les cuirassés lourds est alors définitive. Le second, affaibli, coincé par la marine britannique obligé de se saborder après une guerre de course brève mais étonnante. Les deux articles proposent un texte de grande qualité avec un récit minuté des principaux engagements illustrés de cartes reportant les positions et les faits majeurs. Au-delà des combats eux-mêmes, les conditions dans lesquelles les décisions sont prises sont également évoquées – certaines d’entre elles poussées par la pression hiérarchiques ou tout simplement liée la personnalité de leurs décideurs sont lourdes de conséquence. Le tout est accompagné d’une iconographie encore une fois de très belle qualité que complètent des profils et des vues en 3D pour le Yamato. Concernant l’article sur le Graf Spee qui est la reprise d’un texte déjà paru dans LOS ! n°2 et dans LOS ! hors-série n°1, il faut se référer aux articles originaux pour bénéficier des superbes vues 3D du navire. Lire la suite…

Ligne de Front n°71 (Caraktère, 2018)

27 décembre 2017 Laisser un commentaire

Ligne de Front 071Totalement consacré à la Seconde Guerre mondiale, et particulièrement germano-centré, ce numéro recèle cependant une pépite.. En effet, presqu’en clôture du n°71 du magazine Ligne de Front des Editions Caraktère, le lecteur découvre un dossier sur les fusiliers-marins soviétiques qui évoque l’étendue des actions menées par ces unités (Odessa, Sebastopol, Kertch, Taman, Kouban, Crimée, Sakaline, Kouriles) et leur développement sous l’impulsion notamment de deux hommes : Ilya Grigorievitch STARINOV et Viktor Nikolaïevitch LEONOV. Ils sont à l’origine des quelques plus belles opérations spéciales soviétiques au cours de la guerre. La légende Spetsnaz est née.

Pourtant la couverture ultra classique faisant sa une sur Panzer et bocage normand ne le laissait pas présager, toute focalisée sur le dossier consacré à l’engagement des chars allemands en Normandie face aux Alliés. Ce dernier mérite cependant le détour, même s’il n’apporte pas grand chose de neuf. La synthèse est en effet solidement charpentée. Lire la suite…