Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Kansas University Press’

Operation Don’s Main Attack (Kansas, 2018)

Le chaînon manquant ! Ce pavé du spécialiste américain de l’Armée Rouge, David M. GLANTZ, prend la suite de sa trilogie consacrée à la bataille de Stalingrad (en fait quatre épais et denses volumes auxquels s’ajoute un consacré uniquement à des annexes) et couvre les mois de janvier et février 1943. Alors que la 6. Armee résiste toujours dans Stalingrad sans espoir d’être secourue, les Soviétiques ont déclenché une offensive contre la 8ème armée italienne le 16 décembre 1942. Comme ce sera le cas lors de l’opération Cobra en Normandie en juillet 1944, il n’y a pas vraiment de percée lors du premier jour. Mais l’absence de réserves immédiates en arrière du front ne permet pas aux Allemands de renforcer les premières lignes fragilisées qui du coup s’effondrent le lendemain, laissant la possibilité à leur adversaire de s’engouffrer dans la brèche.

La première conséquence est l’abandon de l’opération Wintergewitter, la tentative de dégagement de Stalingrad, qui était déjà sérieusement compromise par les attaques soviétiques continues sur le Tchir qui détournent une partie des moyens prévus par les Allemands. Lire la suite…

Publicités

Colossus Reborn (Kansas, 2005)

30 septembre 2017 Laisser un commentaire

Glantz 3c (Converted)-4Ce livre, malheureusement disponible en seule langue anglaise, est une contribution essentielle dans la connaissance de l’Armée Rouge les trois premières années de sa Grande Guerre patriotique face au III. Reich au cours de la Seconde Guerre mondiale. L’approche est assurément académique, le texte, dense, compile descriptions et chiffres. Il analyse les différentes périodes de la guerre de juin 1941 à décembre 1943, c’est à dire de l’invasion de l’URSS par les Allemands lors de l’opération Barbarossa aux offensives qui suivent l’échec allemand de l’opération Zitadelle à Koursk. L’Armée Rouge est ainsi étudiée sous tous ses angles : art de la guerre, commandements, unités, matériels et hommes. Avec cette bible, il est enfin possible d’avoir un niveau de connaissance sur l’Armée Rouge similaire à celui de son principal opposant dans une langue accessible pour peu que le lecteur maîtrise l’Anglais (… ce qui est plus courant que le Russe).  Lire la suite…