Fated To Defeat, 33rd Waffen-Grenadier-Division der SS Charlemagne in the Struggle for Pomerania 1945 (Helion, 2021)

L’historiographie concernant la 33. Waffen-Grenadier-Division der SS Charlemagne est à la fois déjà relativement conséquente et pourtant finalement très limitée. Il faut se rabattre sur la série des ouvrages de Jean MABIRE, les mémoires de quelques vétérans ou encore des livres relativement confidentiels comme Pour la France, pour l’Europe. En anglais, l’ouvrage de Robert FORBES reste l’unique traite également de l’ensemble de l’histoire des volontaires français. Les écrits sont généralement emplis de certaines arrière-pensées politiques, voire idéologiques. De plus, les derniers combats menés à Berlin agissent presque comme un aimant. Difficile donc d’avoir une lecture qui soit réellement opérationnelle qui replace les combats de cette unités dans les tous derniers mois de la Seconde Guerre mondiale. Focalisé sur les combats en Poméranie, croisant de nombreuses archives et pas uniquement des témoignages, ce livre offre du neuf sur la division mais aussi, et tout particulièrement, sur les combats qui se déroulent en Poméranie fin février et mars 1945 quand les défenses du III. Reich s’effondrent sous les coups de boutoir de l’Armée Rouge depuis le déclenchement de l’opération Vistule-Oder.

Publicités
Lire la suite « Fated To Defeat, 33rd Waffen-Grenadier-Division der SS Charlemagne in the Struggle for Pomerania 1945 (Helion, 2021) »

39/45 Magazine n°303 (Heimdal, 2012)

Le numéro 303 est relativement ramassé puisqu’il s’articule autour de seulement cinq articles dont la seconde partie de l’engagement de la 11. Panzer-Division fin août et début septembre dans la région lyonnaise pour ralentir les troupes alliées qui remontent vers le Nord par le couloir rhodanien. A lui seul cet article mérite le détour.

La biographie d’Edgar PUAUD offre un éclairage différent sur ce général français qui choisit de se battre sur le Front de l’Est et qui prend le commandement de la seule division française de la Waffen-SS avant de disparaître en Poméranie. Cet article est l’occasion de revenir sur les polémiques d’après-guerre sur les circonstances de sa disparition, de son supposé passage dans les rangs soviétiques et de ses qualités de commandant en chef.

Ce numéro revient aussi sur un autre général dont la réputation a été malmenée après-guerre, Sir Frederick BROWNING, qui fut le père fondateur des unités aéroportées britanniques mais qui endossa aux yeux du grand public la responsabilité de l’échec de l’Opération « Market-Garden » sur Arnhem après la sortie du film « Un pont trop loin ».

Ce numéro propose également un très intéressant témoignage d’un tankiste soviétique qui permet d’avoir un point de vue différent de ceux beaucoup plus connus issus des rangs de la Wehrmacht.

Enfin, la rubrique Bunkerarcheo étudie deux terrains d’aviation allemands établis en Norvège.

Les photos et cartes sont complétées par quelques très beaux profils couleurs de Thierry VALLET. Dommage que ceux des T-34 ne soient pas mieux légendés.

Sommaire :

  • Stéphane JACQUET, « Nous pourrions aller un pont trop loin… », l’épopée du Lt-General Sir Frederick Browning, in 39/45 Magazine n°303 (Heimdal, 2012)
  • Frédéric DEPRUN, La 11. Panzer-Division au combat (2ème partie), la bataille de la Valbonne / Méximieux (31 août – 2 septembre 1944), in 39/45 Magazine n°303 (Heimdal, 2012)
  • Artem DRABKIN, Tankistes dans l’Armée Rouge, in 39/45 Magazine n°303 (Heimdal, 2012)
  • Olivier PIGOREAU, Edgar PUAUD, un officier français, in 39/45 Magazine n°303 (Heimdal, 2012)
  • Sébastien HERVOUET, La forteresse de Lista et les aérodromes allemands en Norvège, in 39/45 Magazine n°303 (Heimdal, 2012)
  • Bibliothèque 39/45

Boutique :

Heimdal logo 


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !