La bataille de France 10 mai – 25 juin 1940 (Editions du milieu du monde, 1941)

Ecrit à chaud quelques mois seulement après les événements de mai et juin 1940 à l’Ouest et juste avant le déclenchement de l’opération Barbarossa, ce livre est un témoignage capital sur la façon dont est perçue sur le moment la défaite de la France. Il est écrit à partir des sources ouvertes de l’époque et est imprimé en Suisse, c’est à dire en territoire neutre avec d’avantage de liberté que les livres publiés à Paris en territoire occupé. De quoi démêler les premiers fils d’une historiographie pour le moins malmenée de cet épisode.

Lire la suite « La bataille de France 10 mai – 25 juin 1940 (Editions du milieu du monde, 1941) »

39/45 Magazine n°49 (Heimdal, 1990)

Publié à l’occasion des 50 ans de l’évacuation de Dunkerque, ce numéro de 39/45 Magazine y consacre l’essentiel de son sommaire avec deux articles. L’un consacré aux combats proprement dits avec un long débat sur la raison du Haltbefehl, son auteur, Yves BUFFETAUT ne penchant pas pour le fait de ménager la Grande-Bretagne, mais plutôt les troupes allemandes en vue de la seconde partie de la bataille de France, les troupes encerclées étant de toutes façons perdues. D’autres questions sont abordées comme celle de l’attitude des Britanniques vis-à-vis des Français, celle de Maurice GAMELIN qui possède une bonne vision mais qui est incapable de la mettre en oeuvre ou encore celle du rôle de l’aviation… bien présente.

Lire la suite « 39/45 Magazine n°49 (Heimdal, 1990) »

La Waffen-SS dans la bataille de France (Grancher, 2005)

En apparence, les opérations à l’Ouest comme celles de Pologne sont menées par es officiers supérieurs de l’armée allemande traditionnelle. Malgré les apparences, apparaissent déjà quelques tendances de fond qui caractérisent à la fois la Wehrmacht, la conduite hitlérienne des opérations militaires et la brutalité d’une armée nourrie de revanche et de sentiment de supériorité (voir par exemple les ouvrages de Benoît RONDEAU Être soldat de Hitler ou L’armée d’Hitler, ou encore La guerre du désert par Nicola LABANCA, David REYNOLDS et Olivier WIEVIORKA, sans parle d’Opération Barbarossa de Jean LOPEZ). En complément de la nazification de la caste militaire, par soumission, ambition personnelle ou par adhésion, l’émergence d’une force militaire inféodée au parti nazi à travers la Waffen-SS symbolise la main-mise totale d’Adolf HITLER sur les rouages de l’Etat. Relativement transparente en Pologne, la Waffen-SS gagne le droit d’être militairement acceptée lors des opérations à l’Ouest en mai et juin 1940. Ce livre est l’histoire de ces combats initiatiques.

Lire la suite « La Waffen-SS dans la bataille de France (Grancher, 2005) »

Bataille de l’Escaut et de la Sensée, mai 1940 (Nord Patrimoine, 2002)

Alors que les divisions blindées allemandes se ruent sur les côtes de la Manche, d’importants combats se déroulent entre Valenciennes et Cambrai sur l’Escaut et la Sensée. Peu connus car éclipsés par la fulgurance de la percée allemande, ils démontrent cependant le mordant de l’armée française qui ne s’avoue pas vaincue. Face à la percée sur la Meuse de Dinant à Sedan, elle se réorganise pour tenter de rétablir un front cohérent et surtout envisage de contre-attaquer. La tentative britannique d’Arras est bien connue, surtout par le récit qu’en fait Erwin ROMMEL à la tête de sa 7. Panzer-Division. Celle française en direction de Cambrai passe inaperçue. D’une part, il ne peut réellement se développer, d’autre part, point d’unité ou de chef prestigieux pour en faire la narration.

Publicités
Lire la suite « Bataille de l’Escaut et de la Sensée, mai 1940 (Nord Patrimoine, 2002) »

La déroute française de 1940, la faute aux Belges ? (Economica, 2015)

Un bijou ! Ce petit livre de Jean-Claude DELHEZ paru chez Economica dans la collection « Mystères de guerre » se dévore et éclaire de façon lumineuse les dispositions prises tant par les Belges que par les Français en 1940. Pour comprendre l’Histoire, il ne faut pas juger avec les yeux du moment, mais se replacer dans le contexte de l’époque… De quoi dépasser le titre quelque provocateur. Un complément indispensable à La guerre inéluctable.

Publicités
Lire la suite « La déroute française de 1940, la faute aux Belges ? (Economica, 2015) »

L’offensive blindée alliée d’Abbeville, 27 mai – 4 juin 1940 (Economica, 2012)

L’offensive blindée alliée d’Abbeville est éditée dans le cadre de la Collection « Campagnes & Stratégies ». Ce livre d’Henri de WAILLY, grand connaisseur de cet épisode (c’est son troisième livre sur Abbeville) et plus globalement de la Bataille de France en 1940 propose une vision rafraîchissante avec le sérénité et l’objectivité que seuls plus de 70 ans de recul peuvent apporter.

Lire la suite « L’offensive blindée alliée d’Abbeville, 27 mai – 4 juin 1940 (Economica, 2012) »