Aérojournal n°82 (Caraktère, 2021)

A l’instar de l’arme blindée au sol, le bombardement aérien parvient à sa maturité au cours de la Seconde Guerre mondiale. Dans les deux cas, les armées allemandes sont les premières à percevoir le potentiel de ces nouveaux armements qui apparaissent au cours de la Première Guerre mondiale. Si le Traité de Versailles bride leurs effectifs et leurs équipements, il ne peut rien contre la profonde entreprise de réflexion mise en place par la Reichswehr. Le réarmement officialisé par Adolf HITLER après sa prise de pouvoir bénéficie à plein des concepts doctrinaux étudiés dans les années 1920 et au début des années 1930. Grâce au travail ainsi accompli dans l’ombre et à ses déploiements en Autriche, Tchécoslovaquie et Espagne, la Wehrmacht possède un temps d’avance doctrinal sur ses adversaires immédiats. Mais au sol dans le domaine de l’emploi des blindés ou dans les airs au niveau du bombardement et de l’appui feu, elle perd finalement son ascendant initial et peut regretter certains choix comme en témoigne ce numéro d’Aérojournal

Publicités
Lire la suite « Aérojournal n°82 (Caraktère, 2021) »

Aérojournal n°73 (Caraktère, 2019)

Aerojournal 073Un bombardier massif portant la marque de l’US Air Force au-dessus d’un champignon atomique : la couverture de ce numéro d’Aérojournal aiguise de suite la curiosité ! Pourtant, ce n’est ni un B-29, ni un B-17… Ses formes ne sont pas furtives et ce n’est pas non plus un drone… La Guerre froide est donc bien au menu avec le Convair B-36 Peacemaker dont les premières études sont lancées quelques mois après le plus gros de la bataille d’Angleterre et peu avant l’invasion de l’URSS. La taille du projet est à l’échelle de la puissance aéronautique américaine. La carrière opérationnelle est relativement courte, le nombre d’appareils assemblés dépasse les trois cent dont 10% sont perdus sur accident… Bref, une autre époque. Passionnant. Lire la suite « Aérojournal n°73 (Caraktère, 2019) »