Air Fan n°424 (Editions EDIMAT, mars 2014)

revue_airfan_424**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

La mention spéciale de ce numéro est réservée à la seconde partie de l’étude sur les vols de renseignement électronique menés par l’Armée de l’Air au temps de la Guerre froide au-dessus du territoire allemand et en utilisant les couloirs aériens relient Berlin Ouest à la RFA. C’est une plongée passionnante dans la lutte cachée mais permanente à laquelle se sont livrées les forces de l’OTAN et du Pacte de Varsovie.

Autre article particulièrement intéressant, celui concernant le choix du Brésil de s’équiper du SAAB « Gripen » aux dépends du « Super Hornet » ou du « Rafale ». Loin d’être un caprice, cette sélection démontre une stratégie mûrement réfléchie et un compromis intelligent.

Ce numéro fournit également la première partie d’une étude sur la « Permanence Opérationnelle » de l’Armée de l’Air avec une plongée dans la chaîne de renseignement, de commandement et de décision. Intéressant à comprendre.

Air Fan continue sa revue des voilures tournantes engagées dans les opérations contemporaines en Afghanistan avec cette fois-ci les « Super Puma » espagnoles d’évacuation médicale.

=> Sommaire détaillé

=> Air Fan n°424, Editions EDIMAT, mars 2014, 5,80 € (prix à parution, France métropolitaine), 52 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Air Combat n°5 (Editions Caraktère, mars / avril 2014)

revue_aircombat_005**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

Consistant avec les autres parutions des Editions Caraktère, ce numéro d’Air Combat fait le point le sur le F-16 israélien qui est un condensé de technologie et pragmatisme compte des conditions d’engagement spécifiques à cette région du monde.

L’autre article phare du numéro est celui consacré au Vought « Corsair II » illustré de très beaux profils couleurs n 3D… De quoi ravir les amateurs et les passionnés !

Les amateurs de guerre aérienne de la fin du XXème siècle seront comblés par le témoignage d’un pilote de F1CR durant la Guerre du Golfe et le récit des escarmouches au large de Libye dans les années 80 quand Kadhafi revendiquait le Golfe de Syrte comme territoire national…

Assez original, les deux articles dédiés à l’Armée de l’Air brésilienne illustrée par le biais d’un rapport sur un exercice et sur le retrait assez rapide du service de la flotte de Mirage 2000 brésiliens après seulement sept ans de bons et loyaux services…

Ce numéro contient également la première partie de l’étude sur les « Agressors » en s’attardant sur l’origine et le bien-fondé de la mise en place d’une telle unité pour aguerrir dans des conditions presque réelles de combat les pilotes américains. Cet article est à rapprocher de celui consacré au Centre de Formation à l’Appui Aérien  (CFFA) français.

Beaucoup plus consensuels, mais très bien traités, ce numéro revient en deux articles sur la célébration des 70 ans de l’EC 3/11 « Corse » et sur l’exercice « Serpentex ». Ces articles sont parmi les meilleurs de la presse magazine spécialisée.

L’atout indéniable de cette revue et de cet article réside en son iconographie et ses profils couleurs 2D ou 3D qui sont de pures merveilles…

=> Sommaire détaillé

=> Air Combat n°5, Editions Caraktère, mars / avril 2014, 6,90 € (prix à parution, France métropolitaine), 84 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs

=> Rechercher un exemplaire à acheter sur eBay

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Air Fan n°423 (Editions EDIMAT, février 2014)

 

revue_airfan_423**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

La guerre électronique par la voie des airs occupe une place du choix dans ce numéro avec deux très bons articles qui intéresseront les amateurs. Le premier concerne les missions menées par l’Armée de l’Air en pleine Guerre froide qui envoie ses avions « Gabriel » collecter tous les bruits possibles émis par les forces du Pacte de Varsovie lors de vols au-dessus de l’Allemagne à l’époque divisée en deux par le rideau de fer et en empruntant les couloirs aériens qui reliaient Berlin à la RFA. C’est l’occasion de découvrir le vénérable Noratlas dans un rôle peu connu. L’autre article concerne le prochain retrait du service de l’EA-6B « Prowler » qui assura les missions de guerre électronique pour le compte de l’US Navy et l’US Marine Corps durant quarante-cinq ans. C’est aussi l’occasion d’aborder la transition faite avec l’EA-18G « Growler » qui prend la relève.

Les autres articles sont plus classiques avec un aperçu du rôle des NH-90 italiens en Afghanistan, les échanges entre les A-4 « Skyhawk » la chasse singapourienne et l’Armée de l’Air et un bref retour sur les festivités organisées à l’occasion des 70 ans de l’EC 3/11 « Corse ».

L’interview du commandant actuel de l’Ecole des Troupes Aéroportées de Pau est particulièrement intéressante, même si courte, car elle aborde les évolutions en cours tant d’un point de vue équipements (parachutes, avions), organisationnel, formation et engagement.

=> Sommaire détaillé

=> Air Fan n°423, Editions EDIMAT, février 2014, 5,80 € (prix à parution, France métropolitaine), 52 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Batailles Aériennes n°64 (Editions Lela Presse, avril / mai / juin 2013)

bataillesaeriennes064Le trimestriel Bataille Aériennes fait peau neuve, tout dans la continuité avec son numéro 64 consacré aux opérations aériennes de la Luftwaffe au-dessus des plages de Dunkerque fin mai et début juin 1940.

La mise en page semble un peu plus aérée et la couverture plus « moderne » (bien que la tradition ne soit une notion insultante). Le texte est toujours aussi dense, les illustrations réparties au fil des pages et des profils couleurs régulièrement répartis entre les textes.

A noter la transparence sur le nombre de pages : celles des promotions et de la vente par correspondance en fin de magazine ne sont pas inclues dans la pagination totale.

Sur le fond, le texte signé de l’expert des combats aériens Jean-Louis ROBA est de très bonne facture. Les options éditoriales sont clairement affichées et expliquées. L’étude se focalise principalement sur l’action de la Luftwaffe alors que généralement l’accent est plutôt mis sur la RAF quand sont étudiés les combats aériens au-dessus de Dunkerque. Bien entendu, étudier les actions de la Luftwaffe amène aussi à connaître et à comprendre ce qui fut entrepris par les autres forces aériennes…

La période étudiée sort également un peu des sentiers battus puisqu’elle commence avant le déclenchement proprement dit de l’opération « Dynamo » quand les forces aériennes britanniques ont déjà quitté le sol métropolitain.

Le bilan est également plus mitigé que celui habituellement admis et les résultats plus équilibrés. Dans la même veine les quelques phrases réservées à la « légende » de la bataille d’Angleterre mérite d’être développées !

Autre atout de ce numéro, le chapitre consacré aux forces aériennes françaises qui opèrent sur le sol britannique avec une carte toute simple mais évidente : les terrains anglais sont désormais plus proches de la zone des combats que les pistes au sud de la Somme. Un bel exemple que la Seconde Guerre mondiale, y compris ses batailles les plus célèbres, regorge d’aspects méconnus qui méritent d’être explorés ou revisités à la lumière de la l’analyse contradictoire des archives et des témoignages.

En bref, un très bon numéro, solide, un texte et des photos sans « impression de déjà lu et vu » et qui donne des idées pour de nouvelles études…

Sur la Luftwaffe à l’Ouest, il faut également consulter la série qui démarre dans Aérojournal n°34.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Livres d’occasion – Revues – Livres – Modélisme – Jeux –Dictionnaire historique –

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

39/45 Magazine Hors-Série Historica n°74 (Editions Heimdal, avril / mai / juin 2013)

historica074Avec 39/45 Magazine Hors-Série Historica n°74, les Editions Heimdal continuent de décliner le concept de dictionnaire historique qui passe en revue unités, matériels et personnages sur un thème précis.

Il s’agit ici de la participation des Français des Forces Aériennes Françaises Libres (FAFL) aux opérations aériennes du Débarquement en Normandie le 6 juin 1944 et plus globalement au-dessus de la Normandie de juin à août 1944. Après avoir exploré la campagne de 1940 après quatre numéros consacrés aux chars allemands  (numéros 70 et 71) et français (numéros 72 et 73), c’est donc un retour en Normandie.

Le numéro est divisé en deux parties. La première présente les unités engagées en Normandie après un bref rappel historique des FAFL : 145 « Free French » Wing, groupes de lourds de bombardement (346 et 347 Squadrons). La seconde partie liste jour par jour les engagements des différentes unités.

Tout au long des pages, sont disséminées des notices sur les matériels utilisés tant pour la chasse que pour le bombardement ainsi que des résumés biographiques des pilotes.

Les textes, denses, sont accompagnés d’une iconographie composée des photos d’archive, de profils couleurs de Thierry VALLET et de reproductions en couleurs d’objets d’époque.

La mise en forme, dans les traditions des Editions Heimdal, est en nette amélioration et plus fluide que d’habitude. Une impression de travail bien fini se dégage et une tendance qui se confirme.

Écrite par François ROBINARD (auteur déjà de 50 aérodromes en Normandie), cette étude est bienvenue dans les publications consacrées à la Seconde Guerre mondiale. Elle rappelle de façon efficace l’engagement et le prix payé par ces Français pour la libération de leur sol.

Petit plus : un index est fourni, ce qui est indispensable pour rechercher un point particulier compte tenu de l’agencement choisi du contenu.

Comme d’habitude, ce numéro est également disponible en version reliée.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Livres d’occasion – Revues – Livres – Modélisme – Jeux –Dictionnaire historique –

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Aérojournal n°31 (Caraktère, 2012)

Aérojournal est la revue de l’histoire de la guerre aérienne, des premiers aéronefs à moteur à aujourd’hui. Depuis sa reprise par les Editions Caraktère, mais toujours sous la houlette de son fondateur Christian-Jacques EHRENGARDT, Aérojournal s’est bonifié avec une maquette très agréable et efficace et des articles plus diversifiés. La numérotation est repartie de zéro.

Les textes denses et fouillés présentent une opération aérienne, un contexte stratégique, un appareil ou un type d’appareils, une unité ou encore un portrait d’une figure marquante de l’histoire de la guerre aérienne.

A la différence des autres revues aéronautiques, Aérojournal ne parle que d’aviation militaire. Les seuls éventuels avions civils qui sont présents sont ceux qui ont été utilisés dans le cadre d’opérations militaires.

Les photos sont soient en Noir & Blanc, soit en couleurs en fonction de l’époque où elles ont été prises. Les articles sont également accompagnés de splendides profils couleurs et parfois de plans détaillés en pleine page.

Si la Seconde Guerre mondiale est très présente dans chacun de ses numéros, elle ne représente pas l’intégralité des sujets traités, loin de là. L’époque contemporaine, la Guerre Froide et la Première Guerre mondiale sont aussi mis à l’honneur.

En plus des numéros bimestriels, Aérojournal propose régulièrement des numéros hors série, là aussi avec des thèmes variés.

Le numéro 31 va ravir les amateurs d’ailes françaises. Le dossier principal est en effet consacré à la naissance des Forces Aériennes Stratégiques avec de très belles photos et profils couleurs de Mirage IV. Le journal propose également la suite de l’étude sur le Dassault Flamant.

S’emparant désormais régulièrement des conflits modernes, le journal poursuit son exploration des nouveaux vecteurs de combat aériens avec les drones tactiques.

Côté Seconde Guerre mondiale, la revue successive des escadres de chasse de la Luftwaffe avec dans ce numéro la Jagdgeschwader 53 « Pik As », un biographie de Ernst UDET et un retour sur le mythe des soucoupes volantes nazies.

Sommaire :

Gautier LAMY, Voir au-delà de l’horizon, drones tactiques, potentiels et contraintes, in Aérojournal31 (Caraktère, 2012)

Alexandre THERS, Les soucoupes volantes du III. Reich, in Aérojournal31 (Caraktère, 2012)

Jean-Claude MERMET, Dassault Flamant (2ème partie), in Aérojournal31 (Caraktère, 2012)

?, Les escadres de chasse de la Luftwaffe, Jagdgeschwader 53 Pik As, in Aérojournal31 (Caraktère, 2012)

Christian-Jacques EHRENGARDT, Dissuasion à la française, naissance des Forces Aériennes Stratégiques, 1964-1976, in Aérojournal31 (Caraktère, 2012)

François de LANNOY, Ernst Udet, « pilote du diable », in Aérojournal31 (Caraktère, 2012)

Recensions

Boutique :

Caraktere 

 

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Batailles n°53 (juillet / août 2012)

Fondée par Yves BUFFETAUT en 2004, la revue Batailles, redevenue bimensuelle après une période où elle paraissait tous les mois, couvre initialement l’histoire militaire du XXème siècle. Dans la réalité, la revue se focalise essentiellement sur la Seconde Guerre mondiale et de temps en temps sur la Première. Finalement, Batailles se concentre sur les opérations et événements du Jour-J à la Victoire avec une très forte couverture du théâtre européen. Ce positionnement n’empêche de temps à autre le traitement d’un sujet avant le Jour-J et hors d’Europe.

La revue ne traite pas uniquement des aspects militaires puisqu’elle est revenue à plusieurs reprises sur des thèmes plus politiques et de vie quotidienne.

A chaque numéro, Batailles propose un « Agenda » qui recense parutions et manifestations autour de la Seconde Guerre mondiale et un circuit de visite qui ne s’arrête pas aux frontières de l’Hexagone.

La maquette est simple avec un texte très accessible accompagné de photos classiques, bien mises en valeurs, de reproductions couleurs d’objets d’époque, de cartes et de quelques profils couleurs.

Le numéro 53 est significatif des exceptions qui peuvent être faites à la ligne éditoriale globale. La revue revient sur le raid canadien de Dieppe en 1942 et les leçons qui en furent tirer par les Alliés et par les Allemands, pour qui cela a été une victoire « trop facile ». Le deuxième dossier important concerne la mise en oeuvre du Boeing B-29 dans l’offensive aérienne stratégique aérienne contre le Japon. C’est l’occasion d’évoquer l’utilité des deux bombes nucléaires larguées par les Américains et le rôle joué par les raids alliés dans la décision du Japon de capituler. Vaste question qui reste ouverte…

L’article sur l’action de la 4th US Armored Division est plus classique mais permet de revenir sur le succès de l’Opération « Cobra » et la percée d’Avranches qui débloque la Bataille de Normandie en faveur des Alliés en leur ouvrant les portes de la France.

La seconde partie sur l’action de la Kriegsmarine en Baltique dans les derniers mois de la guerre aborde un sujet peu souvent traité mais passionnant. A lui seul, il mériterait d’ailleurs plus de développements tout comme les combats de 1945 qui sont généralement abordés uniquement sous un angle assez large. Cela prouve qu’il reste encore des pans entiers de la Seconde Guerre mondiale à explorer.

Enfin, comme c’est la règle depuis plusieurs numéros, Batailles entraîne ses lecteurs à la découvertes des fortifications et musées en dehors de la France avec dans le cas présent une invitation à voyager en Hollande à La Haye pour découvrir les vestiges locaux du Mur de l’Atlantique.

Lire  le sommaire complet…

********************************************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !