Archive

Posts Tagged ‘25ème Division d’Infanterie Motorisée (DIM)’

GBM n°129 (Histoire & Collections, 2019)

14 juillet 2019 Laisser un commentaire

GBM 129Véritable bible pour les amateurs de l’armée française des quarante premières années du XXème siècle, GBM réussit aussi à faire avancer la recherche avec la contribution de ses lecteurs. Et à rendre hommage à nos anciens combattants. C’est ainsi que les pages du « Manifeste français » apportent leur lot de détails et de précisions (sur le 67ème BCC, le 9ème GRDI, le 7ème GAM) mais aussi ressortent de l’oubli trois Peugeot DK 5 qui rouillent en Norvège, souvenirs du corps expéditionnaire français de 1940. Une démonstration par l’exemple de l’utilité de ce type de publication, n’en déplaise à certaines élites, qui tout en apportant elles aussi leur contribution, les regardent d’un air quelque peu condescendent. Un mal bien français qui fracture la Nation (même dans le domaine de l’édition !) et ne lui permet pas de renouer proprement les fils de son Histoire pour regarder de façon apaisée son présent et son futur. Lire la suite…

Batailles hors-série n°5 (Ysec, 2017)

7 novembre 2017 Laisser un commentaire

Reprenant le concept des Militaria hors-série dont le numéro 104 est le dernier réalisé en coopération avec le binôme Yves BUFFETAUT pour les textes et Eric SCHWARTZ pour les profils couleurs chez Histoire & Collections, cet hors-série du magazine Batailles se penche sur un aspect assez peu connu des combats à l’Ouest en mai 1940 avec la bataille de Lille durant laquelle plusieurs unités françaises sont encerclées et résistent jusqu’au pour retarder l’avance allemande vers Dunkerque.

Si la chevauchée des unités blindées allemandes vers la Manche après leur percée sur la Meuse, et plus particulièrement à Sedan, est bien connue, la défense des unités alliées encerclée dans la gigantesque poche formée dans le Nord de la France et en Belgique face à la pression des unités du III. Reich l’est beaucoup moins. Pourtant, elle est essentielle pour comprendre l’esprit qui habite les unités françaises et la volonté hitlérienne de préserver les unités blindées allemandes pour la seconde phase des opérations, bien plus pragmatique qu’un éventuel souhait de ménager la Grande-Bretagne en lui permettant de rembarquer ses troupes.

Le magazine Batailles a le grand mérite de dépoussiérer cette page d’histoire dans un numéro qui va de pair avec le numéro 80 dont une étude porte sur la défense de Dunkerque complétant lui aussi le numéro 78 dont la une est consacrée aux opérations d’évacuation.

Lire la suite…