Ligne de Front n°88 (Caraktère, 2020)

Moscou, Stalingrad, Koursk… Trois noms de villes qui sonnent comme autant d’échecs de l’armée allemande en URSS. Surtout, ce sont les trois batailles qui rythment les premières années de guerre à l’Est : 1941, 1942 et 1943. Chaque épisode commence par une offensive allemande et se termine par une victoire soviétique. Certes, la Grande guerre patriotique ne peut se résumer à ces seuls affrontements, mais il est légitime de cerner les raisons de ces échecs opérationnels successifs qui contribuent à la défaite militaire du III. Reich.

Publicités
Lire la suite « Ligne de Front n°88 (Caraktère, 2020) »

Ligne de Front hors-série n°11 (Caraktère, 2010)

Couverture_Ligne_de_Front_HS011Le succès de l’offensive allemande en mai 1940 est le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs qui se combinent les uns avec les autres.

Le premier est une conception stratégique qui tient compte de la stratégie adverse, qu’elle soit française ou des pays neutres (Pays-Bas, Belgique, Luxembourg).

Le second est l’avènement du binôme chars / aviation d’appui.

Le troisième, en soutien des deux premiers, est l’utilisation d’opérations spéciales en utilisant l’espace aérien à des fin terrestres au travers d’opérations aéroportées et de raids commandos en des points bien précis que ce soit en Hollande, en Belgique ou au Luxembourg. Grâce à eux, la lutte à mort qui s’engage avec la France s’annonce sous les meilleurs auspices. Lire la suite « Ligne de Front hors-série n°11 (Caraktère, 2010) »