Batailles n°93 (Ysec, 2021)

L’intégration des magazines Batailles et 2e Guerre Mondiale se poursuit avec ce numéro malgré le départ de Nicolas PONTIC qui rejoint les Editions Caraktère. Dans cet esprit, la rubrique « grands films de guerre » renait et l’habituel article sur un circuit ou un musée s’enrichit des pérégrinations de Benoît RONDEAU.

Publicités
Lire la suite « Batailles n°93 (Ysec, 2021) »

Tank Destroyer Achilles and M10, British Army Anti-Tanks Units, Western Europe 1944-1945 (Pen & Sword, 2019)

Dans la collection Tank Craft, le douzième ouvrage de la série s’intéresse au 3-inch Gun Motor Carriage M10 Wolverine au sein des armées britanniques. A l’instar du Sherman Firefly, certains exemplaires reçoivent un canon plus performant donnant naissance au Self-Propelled 17pdr Achilles. Outre les toujours magnifiques profils couleurs et reproductions de maquettes montées et peintes (Italeri, Tamiya), cet ouvrage donne l’opportunité de découvrir ces engins et leur emploi en Europe à l’Ouest en 1944 et 1945.

Publicités
Lire la suite « Tank Destroyer Achilles and M10, British Army Anti-Tanks Units, Western Europe 1944-1945 (Pen & Sword, 2019) »

Batailles hors-série n°10 (Ysec, 2020)

L’image des chasseurs de chars est assurément liée à la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, parmi ses plus grands utilisateurs, ce type de blindés tient davantage d’une improvisation pour tenter de combler un vide capacitaire que d’une véritable doctrine pensée et conçue en amont. Sauf peut-être chez les Américains… Ce qui n’est pas le moindre des paradoxes ! Etudiant successivement le cheminement allemand, soviétique et américain (ainsi que les matériels employés, Nicolas PONTIC permet dans ce numéro hors-série de Batailles de partir, ou de repartir, à la découverte de ces engins, pour certains mythiques, mais surtout de comprendre en creux les symptômes qu’ils cherchent à corriger.

Publicités
Lire la suite « Batailles hors-série n°10 (Ysec, 2020) »

Trucks & Tanks Magazine n°82 (Caraktère, 2020)

Winston CHURCHILL est probablement le responsable politique le plus clairvoyant sur le danger soviétique avant, pendant et à l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Cela ne l’empêche pas d’être pragmatique quand il s’agit de s’allier avec l’URSS quand les Allemands déclenchent l’opération Barbarossa, renversant ainsi les alliances nées du Pacte germano-soviétique. Profitant des retards alliés dans les opérations à l’Ouest, Joseph STALINE pousse son avantage au maximum lors des conférences de Moscou et de Yalta 1944/1945. Il n’hésite pas non plus à aller même plus loin, au point de courroucer réellement le premier ministre britannique bien trop conscient de la suite au point d’envisager un conflit éclair en Pologne à l’été 1945…

Publicités
Lire la suite « Trucks & Tanks Magazine n°82 (Caraktère, 2020) »