1940, la Wehrmacht de Fall Gelb (Economica, 2018)

24 mars 2018 2 commentaires

Ce livre est à l’évidence l’oeuvre d’un passionné et d’un chercheur qui ne se contente pas de reproduire ce que d’autres ont écrit (cf. sa propre présentation de cet ouvrage). Eric DENIS, son auteur, n’a pas hésité à se replonger dans les archives pour ressortir des éléments factuels, ce qui lui vaut le privilège d’une préface d’Alain VERWICHT connu pour ses plongées dans les archives allemandes pour ressortir les faits et les chiffres.

Pour l’armée allemande, mai 1940 est un moment particulier, assez rare dans l’histoire militaire, où plusieurs éléments se combinent favorablement et sont adaptés à l’objectif : stratégie, organisation, moyens matériels et humains, leadership. Comme le souligne l’auteur, cette armée n’est pas seulement rodée avec la guerre d’Espagne et l’invasion de la Pologne, mais aussi par la remilitarisation de la Sarre, l’annexion de l’Autriche, la prise de contrôle de Tchécoslovaquie. En effet, chacun de ces événements, même sans combat, a donné la possibilité de planifier, d’entraîner et de réaliser des manœuvres grandeur nature qui apportent nombre d’enseignements et retours d’expérience.

Comme le titre l’indique, ce n’est pas le récit de la première phase des opérations militaires entamées par le III. Reich à l’Ouest en mai 1940 qui aboutit à la mise hors jeu de la Hollande, de la Belgique et du Luxembourg tout en amputant très significativement le corps de bataille français et en rejetant le corps expéditionnaire britannique à la mer. Ce n’est pas non plus l’analyse des carences alliées. Mais c’est l’analyse des facteurs qui font que la victoire allemande de mai/juin 1940 n’est pas le fruit du hasard ou des seules carences de ses adversaires. Lire la suite…

Publicités

39/45 Magazine n°65 (Heimdal, 1991)

Ce numéro de 39/45 Magazine des Editions Heimdal présente plusieurs événements peu ou pas connu du grand public.

Le premier est la capture du premier Messerschmitt Bf 109 E au cours de la Drôle de Guerre en septembre 1939 alors que les opérations battent leur plein à l’Est en Pologne. Le pilote, complètement désorienté se pose en Alsace… Sa capture est tenue secrète et permet aux Alliés d’en savoir plus sur l’un des derniers de l’industrie aéronautique du III. Reich.

Vient ensuite le récit de plusieurs raids organisés par les Britanniques sur les côtes occupées par les Allemands. Le point culminant est bien entendu le raid sur Saint-Nazaire qui se conclut par la mise hors service de la forme Joubert jusqu’à la fin de la guerre. Mais plusieurs autres opérations ont lieu et tiennent en alerte très tôt les forces d’occupation. Lire la suite…

39/45 Magazine hors-série Historica n°92 (Heimdal, 2018)

L’opération Chariot, le raid britannique sur Saint-Nazaire le 28 mars 1942 est l’une des opérations les plus audacieuses de la Seconde Guerre mondiale. Elle démontre surtout la volonté absolue de la Grande-Bretagne d’éloigner la menace de la marine militaire allemande de façon directe ou indirecte.

Le bilan humain est cependant très lourd des deux côtés. Mais l’objectif final est atteint : la forme Joubert est irréparable jusqu’à la fin du conflit.

Ce numéro hors-série de 39/45 Magazine de la série Historica des Editions Heimdal relate à merveille la genèse et l’opération elle-même. Le texte est clair, précis, l’iconographie est splendide. Les cartes et les profils couleurs méritent à eux-seuls la possession de ce numéro. Lire la suite…

AceS n°6 (Heimdal, 2018)

Edité par les Editions Heimdal, le magazine AceS et dédié aux as de l’aviation militaire avant qu’elle ne soit à réaction. Chaque numéro présente une sélection de pilotes ainsi que leurs appareils et leurs unités. Quelques pages sont également consacrées au modélisme.

Ce sixième numéro inclut deux nouvelles rubriques : un courrier des lecteurs et une recension des derniers kits maquettes sortis.

Le portrait principal est consacré au parcours de René MOUCHOTTE, ce qui est l’occasion de revenir sur la création des Forces Aériennes Françaises Libres (FAFL) et le Supermarine Spitfire. S’ajoute également un article très original sur Philippe LIVRY-LEVEL qui devient observateur et participa à de nombreuses missions contre les sous-marins allemands et en soutien de la Résistance. C’est au cours de l’un de celles-ci qu’il récupère Jean de LATTRE de TASSIGNY qui peut ainsi rejoindre les Forces Françaises Libres. Il participe également à des missions spéciales destinées à attaquer des prisons utilisées par les Allemands pour permettre à des prisonniers de s’échapper (opération Jericho sur la prison d’Amiens le 18 février 1944, attaque d’un immeuble de la Gestapo le 21 mars 1945 à Copenhague). Lire la suite…

Ligne de Front n°72 (Caraktère, 2018)

Les Editions Caraktère propose ici un numéro de Ligne de Front particulièrement bien ficelé qui recèle une mine d’articles sur des sujets très peu étudiés voire inédits. De quoi largement pardonner un sommaire à nouveau exclusivement dédié à la Seconde Guerre mondiale… Mais très loin d’être germano-centré !

L’étude sur le Frontovik, le soldat soviétique, judicieusement sous-titré cet inconnu, permet de découvrir l’étonnante modernité de l’Armée Rouge : gilets de protection, sniping lourd, appareils individuels de vision infrarouge, fusils d’assaut. De quoi remettre en cause la vision de rusticité qui l’entoure encore aujourd’hui. Et comme le souligne l’éditorial, l’Armée Rouge était en avance sur son adversaire germanique dans le domaine du combat d’infanterie.

L’armée américaine est également bien présente dans les pages de ce numéro au travers de l’historique de la 3rd US Army de George PATTON et des parachutistes de l’US Marine Corps. La chevauchée de PATTON à travers la France à l’été 1944 et les combats en Lorraine à l’automne sont loin d’être parfaits. La réactivité et la flexibilité de la 3rd US Army en décembre 1944 face à la contre-offensive allemande des Ardennes permettent de doucher définitivement les espoirs allemands de renverser la situation militaire à l’Ouest et surtout de repousser les unités de la 7. Armee et de la 5. Panzer-Armee sur leurs lignes de départ. Les pertes américaines sont néanmoins conséquentes. Décembre 1944 et janvier 1945  sont les mois les plus coûteux en hommes et en matériels pour la 3rd US Army. Lire la suite…

Normandie 1944 Magazine n°26 (Heimdal, 2018)

24 février 2018 Laisser un commentaire

Ce numéro de Normandie 1944 Magazine des Editions Heimdal contient deux évocations particulièrement fort des soldats morts au combat au Normandie à travers deux articles. Le premier, court de deux pages, part d’une tombe dans un cimetière militaire britannique à Sainte-Marie-du-Havre pour évoquer un soldat du No. 45 Royal Marines Commando qui disparaît quand la péniche dans laquelle il se trouve à l’aube du 6 juin 1944 est touchée par un canon antichar allemand positionné à La Brèche sur Sword Beach. Son corps dérive et n’est retrouvé que plusieurs jours plus tard près du Havre. Le second se penche les images pieuses allemandes imprimées en souvenir d’un soldat mort. Cette tradition germanique très ancrée au cours des guerres mondiales permet de donner un nom, un visage et une existence à ces hommes tombés dans les combats. L’article s’attarde plus particulièrement sur quelques exemples de soldats morts dans les combats dans le Cotentin face aux Américains. Les reproductions des images sont accompagnées des cartes des combats issues des historiques officiels américains et déjà publiés à de nombreuses reprises aux Editions Heimdal.

Dans le thème du travail de mémoire, il faut noter l’article présentant le parcours et les projet de l’association Odon-Côte 112.

La seconde partie de l’étude sur l’engagement des Sherman Crab au sein de la 79th Armoured Division lors de la bataille de Normandie à l’été 1944 couvre la conquête de la station radar allemande de Douvres-la-Délivrande, l’opération Epsom, l’opération Totalize, l’opération Tractable (pour laquelle est évoquée le bombardement par erreur des lignes de la 3rd Canadian Infantry Division) et pour finir l’opération Astonia et la conquête du Havre. Cette version spécialisée conçue par les Britanniques du M4 Medium Tank Sherman américain comprend un dispositif permettant de déclencher les mines positionnées devant le char grâce à un système de chaînes qui fouettent le sol en tournant autour d’un cylindre placé à l’horizontal. Le texte inspiré du récit d’un vétéran de l’unité fait découvrir la vie quotidienne des hommes plutôt que les combats proprement dits et montre que le quotidien des soldats alliés n’est pas de tout repos, même si moins miséreux que celle de leurs adversaires, en témoigne l’épisode du petit déjeuner partagé avec un jeune prisonnier allemand. La première partie est publiée dans Normandie 1944 Magazine n°24.

Le troisième article est également la seconde partie d’une étude consacrée à l’engagement du Hawker Typhoon en Normandie. Il revient notamment sur le bombardement du quartier-général du Panzergruppe West à La Caine le 10 juin 1944. L’opération met en oeuvre quatre squadrons de Hawker Typhoon et quatre squadron de North American B-25 Mitchell protégés par une escorte de quatre squadrons de Supermarine Spitfire. Lire la suite…

1940 – La Wehrmaht de Fall Gelb (Economica, 2018) présentation par son auteur Eric DENIS

17 février 2018 1 commentaire

A l’occasion de la parution de son ouvrage 1940 – La Wehrmaht de Fall Gelb aux Editions Economica, son auteur, Eric DENIS, nous partage l’origine de son projet. Il est également fondateur et administrateur du forum atf40 sur l’armée de terre française de 1919 à 1940.

Les origines de ce projet résident dans une volonté personnelle de mieux comprendre ce qu’était concrètement cette Wehrmacht victorieuse de 1940, en s’affranchissant d’une vision franco-française grâce à l’étude des archives allemandes.

Au fur et à mesure de mes recherches, il est devenu évident qu’au delà de la mise en valeur des forces et des faiblesses de la Wehrmacht, certaines des clés de sa réussite étaient parfaitement rodées et efficaces tandis que d’autres étaient bien loin d’être aussi brillantes que l’on a coutume de le dire, ou fort peu mises en valeur voire même quasi-inconnues. Lire la suite…