Publicités

Batailles & Blindés n°87 (Caraktère, 2018)

28 septembre 2018 1 commentaire

C’est un sommaire particulièrement riche et intéressant que propose ce numéro de Batailles & Blindés des Editions Caraktère, preuve encore une fois qu’il reste à la fois beaucoup à découvrir sur la Seconde Guerre mondiale (y compris son avant comme son après) et à réanalyser de façon plus critique.

Après Koursk (cf. 39/45 Magazine n°351 et Koursk, 1943), c’est autour d’une figure de l’arme blindée allemande de faire les frais du renouvellement des connaissances. Heinz GUDERIAN a été porté dans l’après-guerre par le récit de ses mémoires. Même si elles sont passionnantes car riches d’anecdotes et de témoignages de première main, il n’en demeure pas moins que son propre auteur a cherché à bâtir une image, se donner le beau rôle et à minorer sa compromission avec le régime hitlérien. La première partie de l’étude que lui consacre Batailles & Blindés se penche uniquement sur la période d’avant-guerre. Son rôle au cours du premier conflit mondial est peut-être moins étincelant que pour d’autres, mais il développe une expertise dans les transmissions alors en plein essor. Il se montre néanmoins très bûcheur et affiche déjà des bonnes qualités tactiques. La défaite est un traumatisme pour lui et il s’engage dans les corps francs. Episode passé sous silence dans ses mémoires, l’article rappelle qu’il est affecté à l’Eiserne Division qui se rend coupables de crimes dans les pays baltes et notamment à Riga. Lire la suite…

Publicités

Ligne de Front hors-série n°34 (Caraktère, 2018)

26 septembre 2018 Laisser un commentaire

En près de cent pages, ce numéro hors-série du magazine Ligne de Front des Editions Caraktère propose une présentation globale des vingt-quatre premières heures du Débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944.

Présenté très classiquement, mais logiquement, en partant des plans alliés puis allemands, puis détaillant d’un côté les assauts aéroportés britanniques et américains puis chacune des plages (Utah Bach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach), c’est donc une bonne synthèse sur le sujet, très agréablement présentée et illustrée (l’effet pliage des cartes contemporaines est cependant étrange).

Les moments clefs sont bien entendu abordés : Pegasus Bridge, la batterie de Merville, le manoir de Brécourt, Sainte-Mère-Eglise, la Pointe du Hoc, les contre-attaques de la 21. Panzer-DivisionLire la suite…

39/45 Magazine n°351 (Heimdal, 2018)

23 septembre 2018 3 commentaires

Le livre de Roman TÖPPEL a véritablement bouleversé l’appréciation de la bataille de Koursk. En témoigne l’épais dossier (quarante-neuf pages) de ce numéro de 39/45 Magazine qui passe en revue cette page épique de la guerre germano-soviétique et qui modernise le livre édité sur le sujet par les Editions Heimdal en 1998 à une époque où les chiffres couramment admis étaient tronqués par la propagande soviétiques et les écrits allemands d’après-guerre de quelques commandants en chef (notamment les souvenirs de GUDERIAN et ceux de MANSTEIN). Les illustrations reprennent cartes et profils du livre de François de Lannoy dont les très beaux profils dessinés par Erik GROULT à l’époque peints à la main… Un retour vers l’ère non numérique très appréciable !

Même si le thème peut parfois être plus qu’éculé, le sujet de l’arme blindée allemande continue de susciter curiosité et intérêt sous la plume d’un auteur de qualité. C’est le cas ici avec l’article de Hugues WENKIN qui revient sur la Panzerwaffe au cours de la Seconde Guerre mondiale sous l’angle des tankistes à l’intérieur de leur machine mais de la chaîne de commandement tactique. Si le titre n’est pas sans rappeler les articles publiés par les Editions Caraktère (Combattre dans un StuG, combatte dans un Panther, combattre dans un Tigre), les quelques pages permettent de comprendre les évolutions intervenues en quelques années, mais aussi les concepts plus stables comme la composition de l’équipe et la répartition des rôles à bord. Lire la suite…

Hell’s Gate, The Battle of the Cherkassy Pocket, January-February 1944 (RZM, 2002)

20 septembre 2018 1 commentaire

Les batailles d’encerclement sont particulièrement nombreuses au cours du conflit entre le III. Reich et l’URSS durant la Seconde Guerre mondiale. Il y a bien entendu les gigantesques enveloppements réalisés lors de l’opération Barbarossa, les poches héroïques allemandes durant la contre-offensive d’hiver soviétique en 1941/1942, celle de Stalingrad… L’année 1944 est particulièrement terrible pour les Allemands dont les lignes sont enfoncées tout au long de l’année provoquant des poches de taille plus ou moins variable. Celles qui ne se terminent pas comme à Stalingrad sont finalement peu nombreuses et celle de Cherkassy en fait partie.

Le froid et le neige posent un décor terrifiant. L’héroïsme des SS wallons et de leur leader Léon DEGRELLE monté en épingle par la propagande du III. Reich capte l’attention. Pourtant, cette bataille reste assez méconnue et elle ne peut se limiter aux seuls combats des Waffen-SS. Lire la suite…

Trucks & Tanks Magazine n°69 (Caraktère, 2018)

19 septembre 2018 Laisser un commentaire

Ce numéro de Trucks & Tanks Magazine des Editions Caraktère propose deux très bons articles sur des matériels post-1945 en plus des rubriques d’actualités. Celui sur l’AMX 30 Pluton est passionnant. Il fait replonger les lecteurs à la fin de la Guerre Froide et évoque la complexité du concept d’utilisation de ces armes nucléaires tactiques. Le deuxième article passe en revue les Land Rover militaires, véritables bêtes de somme de l’armée britannique sur tous les terrains où elle intervient. A découvrir !

L’étude sur le Panther Sperber est surtout l’occasion de détailler la recherche technique et doctrinale de l’armée allemande pour se doter d’appareils de visée nocturne infrarouge dans les airs et surtout sur terre. Loin d’être un simple constat des données techniques, l’article met en perspective les opportunités et les contraintes de ces innovations qui arrivent trop tard dans le conflit pour peser significativement mais qui ouvrent une nouvelle page dans l’approche du combat en permettant aux armées de s’affranchir des contraintes de la nuit. Une vraie référence documentaire sur le sujet et qui ne s’arrête pas seulement à l’équipement du Panzer V Ausf. G PantherLire la suite…

Army History no. 109 (US Army Center of Military History, 2018)

17 septembre 2018 Laisser un commentaire

Ce numéro de la revue trimestrielle officielle de l’armée américaine comporte deux articles particulièrement intéressants concernant notre domaine d’intérêt.

Le premier est une étude de la création de la National Army aux Etats-Unis pour compléter le corps expéditionnaire devant être envoyé en Europe à partir de 1917 lors de la Première Guerre mondiale. L’engagement au combat de certaines de ses divisions est probant et sert de creuset à la création d’une véritable réserve opérationnelle…

Le second est consacré aux combats pour Kesternich du 13 au 15 décembre 1944 en soulignant la portée stratégique de ce qui est pourtant considéré comme un échec tactique américain. Lire la suite…

Forteresse de Brest, maillon du Mur de l’Atlantique (Histoire & Fortifications, 2018)

9 septembre 2018 Laisser un commentaire

Dans l’esprit des autres ouvrages de Editions Histoire & Fortifications (cf. par exemple, Granville – Occupation, Libération, le raid), ce livre s’appuie sur une abondante iconographie très bien légendée pour aborder le contenu proposé. Il s’agit ici de passer au crible les fortifications de Brest durant la Seconde Guerre mondiale établies par les Allemands dans le cadre du Mur de l’Atlantique (Atlantikwall).

Plusieurs pages de textes permettent ainsi de couvrir dans le détail le rôle multiple et crucial de Brest pour la Kriegsmarine dès sa prise en 1940. Les sous-marins allemands s’installent (leur base est abondamment décrite – à compléter avec Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique), mais aussi les croiseurs lourds Gneisenau, Scharnhorst et Prinz Eugen qui y font relâche après l’Admiral Hipper. Cibles des bombardiers britanniques qui visent régulièrement et massivement la ville et ses installations portuaires, ces bâtiments réussissent à franchir la Manche lors de l’opération Cerberus.

Le rôle de la résistance française et la présence de sous-marins japonais à Brest font partie des détails intéressants fournis également dans l’ouvrage. Le sommaire est en effet un peu tortueux, mais il est très agréable de s’y perdre ! Lire la suite…