Trucks & Tanks Magazine n°89 (Caraktère, 2022)

Home » Magazines » Trucks & Tanks Magazine » Trucks & Tanks Magazine (2022) » Trucks & Tanks Magazine n°89 (Caraktère, 2022)
Publicités

Recension

La fin d’une époque ?

L’éditorial de Yannis KADARI met l’accent sur les difficulté rencontrées par la presse magazine (diffusion coûts des matières premières, réglementation). Après avoir célébré l’apport de Trucks & Tanks Magazine durant ses quinze premières années d’existence (quand même !), il annonce également la nécessité de se réinventer et de s’adapter. « Une petite révolution » à suivre… En attendant, ce numéro conserve une forme et un contenu des plus traditionnels en ayant recours à l’habituel « booster » des ventes en la personne de Michael WITTMANN à Villers-Bocage.

Eternel Michael WITTMANN !

En effet, le dossier principal du numéro revient sur la contre-attaque de Michael WITTMANN sur les colonnes de la 7th Armoured Division et Villers-Bocage. Un sujet des plus classiques et déjà maintes fois traité (notamment dans Batailles & Blindés n°23). Pourtant, ce serait dommage de passer à côté du travail proposé (le nom de l’auteur a malheureusement sauté lors de la mise en page du numéro même si certains paragraphes et le ton général renvoient au texte publié quelques quinze années auparavant sous la plume combinée de Yannis KADARI et de Laurent TIRONE).

Consensuel, l’article replace le contexte de l’intervention des éléments de la schwere SS-Panzer-Abteilung 101 : une reconnaissance pour renseigner les états-majors allemands. Face à la négligence britannique sui ne couvre pas ses éléments de tête ni ne prend la peine de poster des sentinelles, il s’élance dans une charge qui reste homérique dans toute l’historiographie de la bataille de Normandie, bien aidé en cela par la propagande à l’époque du régime nazi.

Si le public retient majoritairement la charge initiale, l’affront de Villers-Bocage se déroule en trois actes. Michael WITTMANN termine finalement sa course dans la ville et doit retrouver ses lignes à pied. Grisé par son succès initial, il se met à sous-estimer l’adversaire et présume de ses propres forces. Le dénouement aurait pu être cruel.

Le texte, particulièrement vivant, centré quasi uniquement sur la seule action de l’as allemand, fournit un récit particulièrement dynamique qui n’en oublie pas de poser les risques pris et une certaine témérité. Les lecteurs, pour les plus anciens, y retrouveront une iconographie bien connue. Huit profils couleurs de chars britanniques et allemands ainsi qu’une vue complète du Panzer VI Ausf. E « 222 » de Michael WITTMANN présentée de côté, de face, de dos et de dessus complètent les traditionnelles photos d’époque. Des cartes tactiques auraient été bienvenues pour expliquer le positionnement et les mouvements des différentes forces. La comparaison avec l’article paru en 2007 montre en tout cas l’évolution et les progrès réalisés sur la forme par les différentes publications des Editions Caraktère.

Pour prendre un peu de recul sur l’ensemble de la bataille, les lecteurs peuvent toujours se référer à l’analyse proposée dans Ligne de Front n°82 en 2019 ou par Frédéric DEPRUN et Yoann JOUAULT en 2015 dans 39/45 Magazine hors-série Normandie 194410 et 11.

Chars sous toutes les coutures

Hormis ce dossier plutôt opérationnel, ce numéro propose trois articles plus techniques sur le Crocodile, la version lance-flammes du Churchill, le KV-85 et bien plus original, les chasseurs de roumains (Vanatorul de carre R35 et Tun Anticar per afet Mobil R-2). Le premier permet de rappeler les liens qui unissent durant l’Entre-deux-guerres la Roumanie à la France tandis que le second montre que les bricolages et la récupération de châssis obsolètes ne sont pas qu’une pratique germanique.

1er Régiment de Cavalerie (suite) : place à la guerre d’Algérie !

Assez rarement évoquée, la guerre d’Algérie se voit traitée partiellement à travers la quatrième partie de l’étude des engins qui équipent l’histoire du 1er Régiment Etranger de Cavalerie (REC). Certains des chars ont bénéficié d’étude dans des précédents numéros du magazine, mais c’est un grand plaisir (trop rare) de les retrouver.

Conclusion

Un numéro bien ficelé, qui annonce quelques changements qui paraissent nécessaires pour entretenir la flamme, fidéliser les anciens lecteurs et en conquérir de nouveaux !

Boutique

Thèmes abordés

Sommaire détaillé

  • Actualités
  • Courrier des lecteurs
  • Actualité des médias (Wunderwaffen tome 18, Mirage 2000 l’hsitoire dans l’Armée de l’Air de 1974 à nos jours, Hitler’s Navy, The Kriegsmarine in World War II, La flotte fantôme, The Falklands Naval Campaign 1982, Panzer III, Sprocket Tank Design)
  • Jacques ARMAND, Churchill « Crocodile », le dragon sur chenilles
  • François PELISSIER, Blindés et véhicules du 1er Régiment Etranger de Cavalerie (4ème partie), l’Algérie (1956-1967)
  • ?, Comment et pourquoi Michel Wittmann a triomphé à Villers-Bocage
  • Dominique RENAUD, Les chasseurs de chars roumains (1ère partie), Vânatorul de care R35 & Tun anticar pe afet Mobil R-2
  • Alexandre ASHURALIEV, KV-85, le dernier de la lignée

Caractéristiques

  • Nombre de pages : 82
  • Langue : Français
  • Reliure : souple et agrafée
  • Dimensions : 21 x 29,7 cm
  • Prix conseillé France à la date de parution : 7,50 € TTC