39/45 Magazine hors-série Historica n°87 (Heimdal, 2016)

Home » Magazines » 39/45 Magazine » 39/45 Magazine hors-série Historica » 39/45 Magazine hors-série Historica n°87 (Heimdal, 2016)

Rédigé par le binôme Jacques PERNET et Jean-Charles STASI, ce numéro de 39/45 Magazine hors-série Historica vient combler un manque dans l’historiographie de l’aviation militaire allemande amenée à combattre durant la Seconde Guerre mondiale. Il existe également en format livre. Dans tous les cas, il doit occuper un bonne place dans la littérature consacrée à la Luftwaffe

Publicités

Présentation

Le réarmement bien avant la prise de pouvoir nazie

Bien à tort, Adolf HITLER représente dans l’imaginaire populaire celui qui réarme l’Allemagne et dénonce le Traité de Versailles. S’il permet de dénouer les derniers freins qui encadrent la Reichswehr, on oublie souvent qu’il trouve dès qu’il arrive au pouvoir de nombreux projets et plans destinés à reconstruire une armée. En fait, les responsables allemands y travaillent dès le lendemain de la Première Guerre mondiale et mènent en secret plusieurs projets pourtant interdits par les Alliés, dans le domaine des chars mais aussi des avions.

Les auteurs invitent donc les lecteurs à découvrir cette épopée de l’aéronautique allemande durant l’Entre-deux-guerres. Elle représente un double défi. Le premier est bien entendu technique en plein essor de l’aviation, au même titre de ce qu’il se passe en France, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, etc. Cette période voit le développement des liaisons civiles et aéropostales. Le second consiste à travailler sur un volet militaire dans le plus grand secret pour ne pas éveiller l’attention des Alliés.

Industriels, Lufthansa et bases en URSS

Plusieurs leviers permettent la renaissance de l’aéronautique militaire allemande à partir de rien.

La Lufthansa sert dès sa création en 1926 de paravent aux ambitions germaniques. L’aviation civile étant autorisée, elle permet aux industriels d’alimenter leurs bureaux d’études et installations industrielles qui peuvent également mener en parallèle dans la plus grande discrétion des travaux directement liés à l’aviation militaire. Plusieurs appareils initialement développés pour un usage civil peuvent aussi avoir un usage militaire.

Tout comme pour les chars, les Allemands bénéficient de la mansuétude des Soviétiques qui mettent à disposition plusieurs bases en URSS pour tester des matériels et développer les doctrines d’engagement. Ce numéro contient d’ailleurs quelques clichés de la base de Lipetsk ainsi utilisée de 1926 à 1933. Les constructeurs utilisent également la Suède et la Suisse pour assembler leurs prototypes d’avions de combat.

Etapes

L’architecture du numéro s’appuie sur un cheminement chronologique. Celui-ci permet de comprendre les différentes phases du réarmement allemand et de sa montée en puissance à l’orée de la Seconde Guerre mondiale.

Après une période de veille active et de montée en puissance de l’aviation civile dans les années 1920, les constructeurs allemands lancent l’assemblage de leurs premiers prototypes d’avions de combat à partir de 1931. Soit bien avant l’accession au pouvoir d’Adolf HITLER. Son arrivée permet cependant de lever les derniers verrous et de lancer véritablement la course au réarmement qui reposé sur la mise en place de régions aériennes (1934), la création de la Luftwaffe et le lancement de nombreux programmes d’armement. Si l’URSS sert de terrain d’expérimentation et permet de maintenir des compétences, l’Espagne permet d’acquérir une véritable expérience opérationnelle.

Conclusion

Ce numéro bénéficie d’une mise en page particulièrement réussie, modernisée. L’iconographie contient de nombreux clichés datant de l’Entre-deux-guerres et généralement peu vus. Les fans de l’aviation à piston peuvent découvrir et admirer de nombreux appareils peu connus ainsi que des versions civiles ou datant de la guerre d’Espagne qui acquièrent ensuite la notoriété dans leur rôle militaire (Junkers Ju 52, Heinkel He 111).

D’un point de vue plus historique, les deux auteurs abordent une période clef dans l’histoire de la future Luftwaffe qui explique les choix initialement faits dont certains pèsent durant tout le conflit. Les lecteurs découvrent également que la chasse allemande ne débute pas avec le Messerschmitt Bf 109 qui à l’instar des Panzer III et Panzer IV au sol, bénéficie de l’expérience acquis avec quelques modèles peu produits mais cruciaux d’un point de vue industriel et doctrinal (Heinkel He 45, Heinkel He 46, Heinkel He 50, Heinkel He 51, Heinkel He 59, Arado Ar 66, etc.).

Un numéro ou un livre (pour sa version reliée) qui mérite toute sa place dans une bibliothèque concernant l’aviation militaire de la Seconde Guerre mondiale et qui mériterait un équivalent pour les autres armées de l’air des grandes puissances industrielles.

Voir aussi…

Sommaire

  • Avant-propos
  • 1919-1929, le Traité détourné
  • 1930-1934, Allemagne réveille-toi !
  • 1935-1939, la Luftwaffe au grand jour
  • La Luftwaffe prépare ses recrues

Thèmes abordés

Caractéristiques

  • Nombre de pages : 96
  • Langue : Français
  • Couverture : souple
  • Reliure : collée
  • Dimensions : 21 x 29,7 cm
  • Prix conseillé France à la date de parution : 12 € TTC

Historique de la page

  • 15/01/2023 : création sur la base de l’article du 07/06/2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.