1ère Division Légère Mécanique (DLM)

La 1ère Division Légère Mécanique (DLM) est l’une des Divisions Légères de Mécanique françaises qui constituent un type de division blindée de la Seconde Guerre mondiale. Elle appartient à l’arme de la Cavalerie.

Bibliographie :

Erik BARBANSON, La 1ère DLM dans les combats de 1940 (1ère partie), de la Hollande à Dunkerque, in 39/45 Magazine n°150 (Heimdal, 1998) : article de vingt pages sur l’engagement de la 1ère Division Légère Mécanique (DLM) en mai 1940 lors de la manœuvre Dyle-Breda, son premier contact avec la 9. Panzer-Division sur le canal de Turnhout avant de se replier derrière le canal Albert, son rappel en France pour s’opposer aux 5. Panzer-Division et 7. Panzer-Division entre la Sambre et l’Escaut avant de parvenir à nouveau à se replier, son engagement au Mont Saint-Eloi dans le secteur d’Arras toujours face aux mêmes divisions allemandes, sa défense des abords de Lille puis sur la Lys avant le repli sur Dunkerque et l’évacuation lors de l’opération Dynamo – Photos, cartes.

Yves BUFFETAUT, Mai 1940, les chars français au combat, in Militaria hors-série n°96 (Histoire & Collections, 2015) : numéro de quatre-vingt pages les évolutions des armes blindées françaises et allemandes durant l’Entre-Deux-Guerres, la situation des chars français et allemands à la veille du déclenchement de l’opération Fall Gelb à l’Ouest, l’emploi des Divisions Légères Mécaniques dans la manœuvre Dyle-Breda en Belgique (1ère DLM, bataille d’Hannut/Gembloux avec les 2ème et 3ème DLM du Corps de Cavalerie), les Divisions Légères de Cavalerie dans les Ardennes (1ère, 4ème et 5ème DLC), 4ème et 7ème BCC à Sedan et Stonne, le passage de la Meuse à Dinant et Houx, la 1ère Division Cuirassée à Flavion, l’éparpillement de la 2ème Division Cuirassée, la 3ème Division Cuirassée à Stonne, la 4ème Division Cuirassée à Montcornet et Crécy-sur-Serre – Photos, cartes, profils couleurs.

Jean-Yves MARY, Les chars français au combat (2ème partie), in 39/45 Magazine hors-série Historica n°73 (Heimdal, 2013) : notices techniques sur les chars français engagés à l’Ouest en 1940 (AMD 50 White-LafflyAMD 178 PanhardAMR Citroën-Kégresse P16AMR 33 Renault VMAMR 33 Renault ZTAMC 35 Renault ACG1AMC Somua S35) et notices historiques sur les unités issues de la cavalerie [Corps de Cavalerie1ère Division Légère Mécanique (DLM)2ème Division Légère Mécanique (DLM)3ème Division Légère Mécanique (DLM)4ème Division Légère Mécanique (DLM)7ème Division Légère Mécanique (DLM)1ère Division Légère de Cavalerie (DLC)2ème Division Légère de Cavalerie (DLC)3ème Division Légère de Cavalerie (DLC)4ème Division Légère de Cavalerie (DLC)5ème Division Légère de Cavalerie (DLC)1er Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI)2ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI)3ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI)4ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI)5ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI)6ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI)7ème Groupe de Reconnaissance de Division d’Infanterie (GRDI)Groupement de Langle de CaryCOMAM MonthléryGroupe Franc de Neuchèze, unité de cavalerie de la 4ème Division Cuirassée (DCr) de Réserve] – Photos, profils couleurs.