Corps Expéditionnaire Français libre / First Free French Brigade Group / 1ère Division Française libre (DFL) / 1ère Division Motorisée d’Infanterie / 1ère Division de Marche d’Infanterie

Unité emblématique des Forces Françaises Libres (FFL) constituée à partir d’éléments ayant rejoint le camp de Charles de GAULLE et décidé de poursuivre le combat contre les Allemands aux côtés des Britanniques, la 1ère Division Française Libre (FFL) voit le jour dans son format définitif le 1er février 1943. Elle participe à la fin de la campagne de Tunisie. Avec le Corps Expéditionnaires Français (CEF), elle combat en Italie avant d’être placée en réserve pour débarquer avec la 1ère Armée en Provence. De là, elle remonte le couloir rhodanien, atteint les Vosges et l’Alsace où elle combat dans les secteurs de Strasbourg et de Colmar. Envoyée dans les Alpes, elle termine en Italie la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexUnitésFranceUnités terrestresDivisions d’infanterie

Bibliographie

Repères bibliographiques

Livres

Magazines

Batailles & Blindés

Loïc BECKER, Le dernier baroud, la schwere Panzerjäger-Abteilung 654 dans la poche de Colmar [Batailles & Blindés87 (Caraktère, 2018)] : article de douze pages sur l’engagement de la schwere Panzerjäger-Abteilung 654 dans la poche de Colmar en Alsace avec ses Jagdpanther et Nashorn de l’opération Sonnenwende en appui des Panzer-Brigade 106 et 198. Infanterie-Division face à la 1ère Division Française Libre (DFL) à la liquidation de la poche – Texte, photos, profils couleurs, cartes.

Jeux d’Histoire

Wargames opérationnels (au niveau divisionnaire)

From Salerno to Rome (Dissimula Edizioni, 2020) : wargame (jeu d’Histoire) sur carte avec pions simulant les combats en Italie de septembre 1943 à juin 1944 du débarquement de Salerne à la prise de Rome incluant les combats sur la Gustav Linie, de Monte Cassino, d’Ortona, l’opération Diadem avec le Corps Expéditionnaire Français (CEF), le débarquement d’Anzio Nettuno.