1ère Division Légère (DL) / 1ère Division Légère de Cavalerie (DLC)

Au cours de la Drôle de Guerre durant la Seconde Guerre mondiale en Europe, la 1ère Division Légère (DL) est formée le 10 février 1940 à partir de la 1ère Division de Cavalerie (DC). Elle prend enfin la désignation de 1ère Division Légère de Cavalerie (DLC) le 3 mars 1940.

Publicités

Le 10 mai 1940, elle pénètre (seulement en fin de matinée) en Belgique en réaction à l’opération Fall Gelb déclenchée par les Allemands. Avec la 4ème Division Légère de Cavalerie (DLC) et la 3ème Brigade de Spahis, son objectif est de couvrir la Meuse pour le compte de la 9ème Armée en retardant l’avance allemande à travers les Ardennes afin d’y établir une solide ligne de défense. Le secteur qu’elle doit protéger est compris entre Houx et Hastière. Elle établit le contact avec l’ennemi dès le 11 mai 1940 et est de suite sous pression. Elle repasse la Meuse dès le lendemain à Bouvignes entre Houx et Dinant.

Confrontée ensuite à la percée allemande, elle disparaît en quelques jours dans l’Avesnois et la Thiérache sous les coups notamment de la 7. Panzer-Division.

Ses restes sont utilisés pour former la 4ème Division Légère Mécanique (DLM) le 6 juin 1940.

Bibliographie :

Yves BUFFETAUT, Mai 1940, les chars français au combat, in Militaria hors-série n°96 (Histoire & Collections, 2015) : numéro de quatre-vingt pages les évolutions des armes blindées françaises et allemandes durant l’Entre-Deux-Guerres, la situation des chars français et allemands à la veille du déclenchement de l’opération Fall Gelb à l’Ouest, l’emploi des Divisions Légères Mécaniques dans la manœuvre Dyle-Breda en Belgique (1ère DLM, bataille d’Hannut/Gembloux avec les 2ème et 3ème DLM du Corps de Cavalerie), les Divisions Légères de Cavalerie dans les Ardennes (1ère, 4ème et 5ème DLC), 4ème et 7ème BCC à Sedan et Stonne, le passage de la Meuse à Dinant et Houx, la 1ère Division Cuirassée à Flavion, l’éparpillement de la 2ème Division Cuirassée, la 3ème Division Cuirassée à Stonne, la 4ème Division Cuirassée à Montcornet et Crécy-sur-Serre – Photos, cartes, profils couleurs.

Jean-Yves MARY, Les blindés français (Heimdal, 2012) ou 39/45 Magazine hors-série Historica n°72 et n°73.

Jean-Yves MARY, Memorial de la bataille de France volume 1 (Heimdal, 2016)

Gérard SAINT-MARTIN, L’arme blindée française, tome 1, mai-juin 1940, les blindés français dans la tourmente (Economica, 1198)