7th Armoured Division Desert Rats

La 7th Armoured Division est une division blindée britannique ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Elle est formée en février 1940 en Egypte sur la base d’une brigade mise sur pied en 1938.

Elle s’illustre en Afrique de Nord où elle gagne son surnom « Desert Rats » (le rats du désert) avant d’être engagée en Sicile puis en Italie. Elle est retirée du front et transférée en Angleterre en novembre 1943 afin de participer à l’opération Overlord.

Elle débarque en Normandie à partir du 7 juin 1944 sur Gold Beach. Ses premiers éléments combattent dès le 8 juin 1944. Bloqués devant Tilly-sur-Seulles, les Britanniques lancent la 7th Armoured Division dans un vaste mouvement de contournement dans le cadre de l’opération Perch. Livry est atteint sans difficulté, mais l’avance est brutalement stoppée à Villers-Bocage le 13 juin 1944.

Elle participe ensuite aux opérations Goodwood, Spring et Bluecoat avant d’être engagée dans la réduction de la poche de Falaise/Trun/Chambois. Ses performances sont assez décriées du fait de ses échecs successifs qui sont ceux également de l’armée britannique en Normandie. Elle libère ensuite Livarot le 19 août 1944 et pousse ensuite jusqu’à la forêt de Brotonne à l’intérieur de la boucle de la Seine en face de Caudebec-en-Caux.

Elle poursuit ensuite les Allemands en retraite dans le Nord de la France et en Belgique où elle libère Gand le 6 septembre 1944.

En janvier 1945, elle réduit le saillant de la Roer lors de l’opération Blackcock avant de franchir le Rhin (opération Plunder). Participant à l’invasion de l’Allemagne, la 7th Armoured Division pousse jusqu’à Hambourg. Elle participe au grand défilé de la victoire à Berlin le 7 septembre 1945.

La division est finalement transformée en avril 1958 en 5th Division et ses traditions sont reprises par la 7th Armoured Brigade de la 1st Armoured Division.

Bibliographie :

Thierry CHION, La 711e division d’infanterie allemande, combats jusqu’au bout, in Batailles46 (Histoire & Collections, 2011) : article de dix pages sur l’engagement de la 711. Infanterie-Division fin août 1944 en Normandie durant lequel elle se replie progressivement avec la 346. Infanterie-Division vers la Seine à partir de la Dives et en passant par la Touques, Pont l’Évêque, Beuzeville, la Risle, Pont-Audemer avant d’atteindre Caudebec-en-Caux face à la 6th Airborne Division, 7th Armored Division et 49th Infantry Division – Photos, cartes.

Ludovic FORTIN, Les chars britanniques en Normandie (Histoire & Collections, 2005) : livre de près de cent quatre-vingt pages sur les chars [Cromwell, Centaur, Challenger, Sherman – y compris ses versions Firefly, Duplex Drive et CRAB), Churchill (y compris ses versions AVRE et Crocodile), Stuart, Wolverine, Achilles, Priest et Sexton] et unités blindées britanniques (7th Armoured Division, 11th Armoured Division, 79th Armoured Division, Guards Armoured Division, 4th Armoured Brigade, 6th Guards Armoured Brigade, 8th Armoured Brigade, 27th Armoured Brigade, 31st Armoured Brigade, 33rd Armoured Brigade et 34th Armoured Brigade) en Normandie avec de nombreuses indications sur les marquages, les combats et la vie quotidienne des équipages – Photos, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque, cartes.

Stéphane JACQUET, Dimanche 11 juin 1944, la bataille pour Essex Wood, l’enfer du 2nd Essex Regiment devant Verrières, in 39/45 Magazine356 (Heimdal, 2019) : article de huit pages sur les combats pour le bois de Verrières les 11 et 12 juin 1944 entre le 2nd Essex Regiment de la 56th Infantry Brigade rattachée alors à la 7th Armoured Division et la 130. Panzer-Lehr-Division qui verrouille Tilly-sur-Seulles et ses abords – Photos.

Didier LODIEU, L’odyssée d’une division hippomobile allemande, la 272. Infanterie-Division, tome I, l’Enfer au sud de Caen (La Poche de Falaise – Chambois, 2016) : livre de deux cent-trente pages sur la création et la formation de la 272. Infanterie-Division, son transfert sur le front de Normandie et son engagement pour la période comprise du 14 juillet au 25 juillet 1944 au cours de laquelle elle s’oppose aux opérations Goodwood, Atlantic et Spring aux côtés notamment de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler – Photos, cartes.

Boutique :

 

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :