7th US Armored Division

La 7th US Armored Division est une division blindée américaine ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle est créée le 1er mars 1942 aux Etats-Unis et combat en Europe. Elle débarque en Normandie mi-août 1944 et est affectée à la 3rd US Army pour l’exploitation de l’opération Cobra en France à la poursuite des Allemands qui se replient vers les frontières du III. Reich. Elle libère Chartres, traverse la Seine à Melun et fonce vers Reims, Château-Thierry et Verdun. Elle butte finalement sur la Moselle et Metz. Elle est ensuite transférée en Hollande et combat notamment à Overloon.

Le 16 décembre 1944, ordre lui est donné de rallier les Ardennes où les Allemands viennent de déclencher l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel. L’information erronée de son arrivée sur le front dès le 17 décembre 1944 incite la 106th US Infantry Division à tenir ses positions gravement menacées par l’avance allemande, qui seront finalement en partie encerclées et dont dont certains éléments doivent se rendre en pleine campagne. Elle combat également à Manhay et reprend finalement Saint-Vith le 23 janvier 1945.

Elle participe ensuite aux combats en Allemagne, sur le Rhin et joue un rôle décisif dans le bouclage de la poche de la Ruhr à partir de la tête de pont Remagen.

Après la Victoire, la division retourne aux Etats-Unis et est désactivée le 11 octobre 1945.

Elle est réactivée entre 1950 et 1953 pendant la Guerre de Corée mais reste finalement aux Etats-Unis avant d’être de nouveau désactivée.

Publicités

Bibliographie :

Jack DIDDEN & Maarten SWARTS, Kampfgruppe Walther and Panzerbrigade 107, A thorn in the side of Market Garden (De Zwaard Visch, 2016) : livre de quatre cent trente pages sur la Kampfgruppe Walther [composée d’éléments de plusieurs unités (éléments des schwere Panzerjäger-Abteilung 559 et du Fallschirmjäger-Regiment 6 de Friedrich von der HEYDTE, Panzer-Brigade 107, composantes des 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, ainsi que des restes des 6. Fallschirmjäger-Division et Fallschirmjäger-Division Erdmann, le tout supporté par plusieurs unités d’artillerie et de Flak] aux côtés de l’Infanterie-Division Nr. 180 en Hollande en septembre et octobre 1944 face aux Guards Armoured Division, 11th Armoured Division, 3rd Infantry Division, 7th US Armored Division et 101st US Airborne Division lors des combats pour Neerpelt, Eindhoven, Son, sur le flanc Est du XXX Corps (Weert, Asten, Geldrop, Helmond, Nuenen, Veghel, Deurne, Gemert) durant l’opération Market-Garden, pour Overloon et Venray durant l’opération Constellation contre la tête de pont de Venlo – Photos, cartes.

Stéphane JACQUET, 29 septembre – 19 octobre 1944, les batailles de chars d’Overloon et de Venray (1ère partie), in 39/45 Magazine n°305 (Heimdal, 2012) : article de six pages sur les combats pour la tête de pont de Venlo et plus particulièrement ceux qui opposent 7th US Armored Division appuyée par des éléments de la 11th Armoured Division à la Panzer-Brigade 107 de la Kampfgruppe Walther devant Overloon avant de se pencher sur la préparation de l’opération Constellation – Photos, cartes, profils couleurs.

Luc VANGANSBEKE, Saint Vith, une Armored Division sur la défensive, in Batailles & Blindés n°81 (Caraktère, 2017) : article de douze pages sur l’engagement de la 7th US Armored Division à Saint-Vith alors qu’elle intervient pour renforcer la 106th US Infantry Division en difficulté dans la Schnee Eifel et des éléments de la 9th US Armored Division (premiers mouvements, à la 106th Infantry Division, encerclement, remaniements au sommet, « lucky seventh », blindés au feu, se replier ou pas ?, retour dans les lignes amies – Photos, carte, profils couleurs.

Hugues WENKIN, Saint-Vith, lever de rideau tragique, in 39/45 Magazine353 (Heimdal, 2019) : article de dix-huit pages sur le début de la bataille pour Saint-Vith en décembre 1944 lors de la contre-attaque des Ardennes (opération Wacht am Rhein / Herbstnebel) qui analyse l’enchaînement des événements qui provoquent l’encerclement d’une partie de la 106th US Infantry Division, qui vient juste de relever la 2nd US Infantry Division, par les 18. Volksgrenadier-Division et 62. Volksgrenadier-Division qui bénéficient de la percée de la trouée de Losheim par la 3. Fallschirmjäger-Division face au 14th US Cavalry Group qui entraine l’envoi de renforts de la 9th US Armored Division en raison d’une incompréhension sur la date d’arrivée réelle de la 7th US Armored Division transférée sur ordre vers les Ardennes) – Photos, cartes.

Publicités

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !