SS-Panzergrenadier-Ausbildungs Und Ersatz-Bataillon 16

Home » Index » Unités » Unités allemandes » Unités terrestres allemandes » Unités terrestres de dépôt allemandes » SS-Panzergrenadier-Ausbildungs Und Ersatz-Bataillon 16

Historique

Le SS-Panzergrenadier-Ausbildungs Und Ersatz-Bataillon 16 voit le jour le 1er août 1944 comme unité de dépôt de la Waffen-SS. Stationné en Hollande, il participe à la surveillance des côtes et fournit des effectifs de remplacement à la 12. SS-Panzer-Division et au I. SS-Panzer-Korps qui se trouvent alors encore en Normandie.

Lorsque les Alliés déclenchent l’opération Market Garden à partir du 17 septembre 1944, le SS-Panzergrenadier-Ausbildungs Und Ersatz-Bataillon 16 intervient immédiatement dans le secteur d’Arnhem retardant la progression de la 1st Airborne Division en direction de la ville à partir de ses zones d’atterrissage. Placé sous l’autorité de la 9. SS-Panzer-Division, il contribue ensuite à verrouiller l’accès d’Arnhem à partir d’Oosterbeek et à repousser l’assaut aéroporté de la 1st Polish Brigade.

Après l’évacuation d’Oosterbeek par les Britanniques et la fin de l’opération Market Garden, il rejoint l’Allemagne en novembre 1944 à la SS-Truppenübungsplatz Kurmark. En janvier 1945, le bataillon rejoint Senftenberg au sud de Berlin entre Cottbus et Dresde. Il fournit des éléments pour la mise sur pied de la 32. SS-Grenadier-Division 30 Januar et envoie plusieurs unités d’alerte contre l’Armée rouge jusqu’à la fin du conflit.

Bibliographie

Repères bibliographiques

Le quatrième volume du Dictionnaire de la Waffen-SS de Charles TRANG paru chez Heimdal constitue l’ouvrage francophone de référence pour comprendre la composition, le fonctionnement et l’utilisation des unités de dépôt de la Waffen-SS. Ce livre fournit également une notice historique assez étoffée du SS-Panzergrenadier-Ausbildungs Und Ersatz-Bataillon 16.

Compte tenu de son rôle majeur dans l’échec allié de l’opération Market Garden, toutes les publications qui traitent des combats pour Arnhem en parlent (voir notamment 39/45 Magazine n°364 paru en 2020). Plus spécifiquement, The Last German Victory décortique les raisons qui amènent des unités de circonstance allemandes pas forcément aguerries à réagir vite et de façon dynamique face aux chaos de la bataille et aux évènements imprévus.

Livres

En français

Economica

Heimdal

  • Charles TRANG, Dictionnaire de la Waffen-SS, volume 4 [Heimdal, 2012]

En anglais

Pen & Sword

Magazines et périodiques

39/45 Magazine

  • Stéphane JACQUET, Qopération Market-Garden, l’autre côté de la colline, les réactions allemandes du 17 au 25 septembre 1944 (2ème partie) [39/45 Magazine n°364 (Heimdal, 2020)]