Publicités

schwere Panzer-Abteilung 502

La schwere Panzer-Abteilung 502 est une unité indépendante terrestre allemande ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Elle est formée le 25 mai 1942 à Bamberg dans le Wehrkreis XIII. C’est la première unité de ce type à recevoir ses chars lourds Panzer VI Ausf. E Tiger et à les mener au combat dans le secteur de Leningrad au de la Heeresgruppe Nord en appui de la 170. Infanterie-Division. Les débuts sont laborieux et ponctués de pannes mécaniques et enlisements sur un terrain particulièrement meuble et boisé entre le Lac Ladoga et Volkhov. Les premiers jours de 1943 apportent quelques succès mais les violents combats tournent à l’avantage des Soviétiques qui parviennent à rétablir un corridor avec Leningrad sans passer par le Lac Ladoga.

De son côté, la 2. Kompanie qui n’a pas encore rejoint l’unité sur le front, est envoyée directement sur le Don pour tenter de stopper les Soviétiques qui après avoir encerclé la 6. Armee à Stalingrad s’apprêtent à prendre au piège toutes les forces allemandes engagées dans le Caucase. Elle appuie la schwere Panzer-Abteilung 503 qui vient également d’arriver avant de lui être définitivement rattachée.

Tout au long de l’année 1943, la schwere Panzer-Abteilung 502 est engagée dans la région de Leningrad. En janvier 1944, l’unité ne parvient pas à stopper les Soviétiques qui attaquent à partir de leur tête de pont d’Oranienbaum Lomonossov avant d’être transférée sur la Narva. Tout au long des combats, les Panzer VI Ausf. E Tiger font des ravages dans les rangs adverses et parviennent à rétablir des situations périlleuses, mais plusieurs d’entre eux sont perdus en raison du terrain qui ne leur est pas favorable. En octobre 1944, l’unité est encerclée dans la poche de Courlande où elle s’illustre également dans plusieurs batailles défensives. En décembre 1944, une partie de ses moyens est attribuée à la schwere Panzer-Abteilung 510 tandis que le reste est renommé schwere Panzer-Abteilung 511 le 5 janvier 1945.

Malgré ses débuts laborieux, la schwere Panzer-Abteilung possède l’un des plus beaux palmarès en termes de victoires et abrite en son sein plusieurs as allemands (Otto CARIUS, Johannes BÖLTER, Albert KERSCHER, Alfredo CARPANETO, Johann MÜLLER et Heinz KRAMER).

Bibliographie :

Yannis KADARI, Yann MAHE, Laurent TIRONE & Xavier TRACOL, Tiger-Abteilung 502, in Batailles & Blindés hors-série n°14 (Caraktère, 2010) : article de quatorze pages relatant l’historique de la schwere Panzer-Abteilung 502 et de la schwere Panzer-Abteilung 511 au cours de la Seconde Guerre mondiale – photos et profils couleurs.

Jean RESTAYN, Tigre I sur le Front de l’Est (Histoire & Collections, 1999) : album de près de cent-cinquante pages très largement illustrés de photos d’archive et de profils couleurs (les notices historiques sont très brèves) sur l’engagement des différentes unités dotée de Panzer VI Ausf. E Tiger au cours de la Seconde Guerre mondiale à l’Est (schwere Panzer-Abteilung 501, schwere Panzer-Abteilung 502,  schwere Panzer-Abteilung 503, schwere Panzer-Abteilung 505, schwere Panzer-Abteilung 506, schwere Panzer-Abteilung 507, , schwere Panzer-Abteilung 509, schwere Panzer-Abteilung 510, compagnie lourde de la SS-Panzer-Grenadier-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler puis schwere SS-Panzer-Abteilung 101/501, compagnie lourde de la SS-Panzer-Grenadier-Division Das Reich puis schwere SS-Panzer-Abteilung 102/502, compagnie lourde de la SS-Panzer-Grenadier-Division Totenkopf puis schwere SS-Panzer-Abteilung 103/503, compagnie lourde de la Panzer-Grenadier-Division Groβdeutschland puis III. Bataillon de la Panzer-Division Groβdeutschland) – photos et profils couleurs.

Boutique :

   

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :