Publicités

schwere Panzer-Abteilung 501

La schwere Panzer-Abteilung 501 est une unité indépendante terrestre allemande ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale en Afrique et en Europe.

Elle est formée le 10 mai 1942 à Erfurt dans le Wehrkreis IX sur la base des schwere Panzer-Kompanie 501 et schwere Panzer-Kompanie 502 puis s’entraîne à Ohrdruf. Elle est ultérieurement renforcée par des éléments du Panzer-Regiment 7 de la 10. Panzer-Division et en puisant dans des effectifs prévus initialement pour constituer un Panzer-Regiment 17 qui ne sera jamais mis sur pied.

L’unité est dotée de Panzer VI Ausf. E Tiger. Elle est transférée en Tunisie entre novembre 1942 et janvier 1943. Les premiers combats se déroulent le 1er décembre 1942 à Djedeida face aux Américains. A partir du 14 février 1943, la schwere Panzer-Abteilung 501 participe à l’opération Frühlingswind et met en difficulté la 1st US Armored Division au cours de l’offensive vers Kasserine. Le 26 février 1943, l’unité est finalement intégrée dans le Panzer-Regiment 7 de la 10. Panzer-Division. Le 10 mars 1943, alors que la situation de la tête de pont allemande en Tunisie est des plus précaires, les chars en réparation sont affectés à la schwere Panzer-Abteilung 504 qui n’a pas reçu tous ses engins. Les derniers éléments capitulent le 12 mai 1943. La 3. Kompanie qui n’a jamais été expédiée en Tunisie est attribuée le 1er juillet 1943 à la Panzer-Grenadier-Division Groβdeutschland pour y former la compagnie lourde (10. Kompanie) de son régiment blindé.

Le 9 septembre 1943, une nouvelle schwere Panzer-Abteilung 501 est mise sur pied à Paderborn cette fois-ci et entraînée à Sagan puis à Mailly-le-Camp. Elle est expédiée en URSS dans le secteur de Vitebsk en décembre 1943. A partir du 22 juin 1944, l’unité est confrontée à l’opération Bagration lancée par les Soviétiques et durement étrillée comme le reste de la Heeresgruppe Mitte. En juillet 1944, elle est rafraîchie et transformée sur Panzer VI Ausf. B Königstiger. Elle participe aux combats contre la tête de pont soviétique de Sandomierz et pour Radom en Pologne où les pertes s’accumulent en août 1944. Le 1er octobre 1944, elle absorbe les restes de la schwere Panzer-Abteilung 509. Le 21 décembre 1944, elle est renommée schwere Panzer-Abteilung 424 et est rattachée au XXIV. Panzer-Korps.

Bibliographie :

 

Otto HEIDKÄMPER, Vitebsk, the Fight and the Destruction of the Third Panzer Army (Casemate, 2017) : livre d’un peu plus de cent soixante-dix pages publié initialement en 1954 et écrit par le chef d’état-major de la 3. Panzer-Armee retrace les combats pour Vitebsk de l’automne 1943 et la libération de la ville par les Soviétiques en juin 1944 à l’issue du déclenchement de l’opération Bagration – cartes (en Anglais seulement).

Yannis KADARI, Yann MAHE, Laurent TIRONE & Xavier TRACOL, Tiger-Abteilung 501, in Batailles & Blindés hors-série n°14 (Caraktère, 2010) : article de vingt-quatre pages relatant l’historique de la schwere Panzer-Abteilung 501 et de la schwere Panzer-Abteilung 424 au cours de la Seconde Guerre mondiale – photos et profils couleurs.

Jean RESTAYN, Tigre I sur le Front de l’Ouest (Histoire & Collections, 2001) : album de près de cent-cinquante pages très largement illustrés de photos d’archive très bien légendées et de profils couleurs (les notices historiques sont très brèves) sur l’engagement des différentes unités dotée de Panzer VI Ausf. E Tiger au cours de la Seconde Guerre mondiale à en Tunisie, en Italie et à l’Ouest (schwere Panzer-Abteilung 501, schwere Panzer-Abteilung 503, schwere Panzer-Abteilung 504, schwere Panzer-Abteilung 508, schwere SS-Panzer-Abteilung 101/501, schwere SS-Panzer-Abteilung 102/502, Panzer-Abteilung (Fkl.) 301, Kompanie Meyer, Kompanie Hummel, Kompanie Fehrmann) – photos et profils couleurs.

Jean RESTAYN, Tigre I sur le Front de l’Est (Histoire & Collections, 1999) : album de près de cent-cinquante pages très largement illustrés de photos d’archive et de profils couleurs (les notices historiques sont très brèves) sur l’engagement des différentes unités dotée de Panzer VI Ausf. E Tiger au cours de la Seconde Guerre mondiale à l’Est (schwere Panzer-Abteilung 501, schwere Panzer-Abteilung 502,  schwere Panzer-Abteilung 503, schwere Panzer-Abteilung 505, schwere Panzer-Abteilung 506, schwere Panzer-Abteilung 507, , schwere Panzer-Abteilung 509, schwere Panzer-Abteilung 510, compagnie lourde de la SS-Panzer-Grenadier-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler puis schwere SS-Panzer-Abteilung 101/501, compagnie lourde de la SS-Panzer-Grenadier-Division Das Reich puis schwere SS-Panzer-Abteilung 102/502, compagnie lourde de la SS-Panzer-Grenadier-Division Totenkopf puis schwere SS-Panzer-Abteilung 103/503, compagnie lourde de la Panzer-Grenadier-Division Groβdeutschland puis III. Bataillon de la Panzer-Division Groβdeutschland) – photos et profils couleurs.

Boutique :

    

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :