Leibstandarte SS Adolf Hitler

Après avoir accédé au pouvoir par les urnes le 30 janvier 1933 en devenant chancelier de l’Allemagne dans un climat tendu, Adolf HITLER bénéficie d’une garde rapprochée triée sur le volet composée de fidèles. La SS-Stabwache-Berlin est ainsi créée le 17 mars 1933 sous les ordres de Josef « Sepp » DIETRICH avec 117 hommes. Après avoir absorbée d’autres groupes (SS-Sonderkommando Zossen, SS-Sonderkommande Jüterborg), cette garde rapprochée prend officiellement le nom de Adolf Hitler Standarte le 3 septembre 1934 puis de Leibstandarte SS Adolf Hitler le 13 avril 1934.

Publicités

Toujours en conservant son rôle de garde rapprochée, l’unité devient un régiment de combat à part entière qui participe à la réoccupation de la Rhénanie en mars 1936 et à l’Anschluβ en Autriche en mars 1938.

La Leibstandarte SS Adolf Hitler connaît son baptême du feu dès le début de la Seconde Guerre mondiale au cours de l’invasion de la Pologne en septembre 1939 avant de participer aux opérations à l’Ouest en 1940, d’abord en Hollande puis en Belgique et en France. En avril 1940, elle est dotée d’une batterie de canons d’assaut sur Sturmgeschütz (StuG) III mais qui n’est pas encore opérationnelle au moment du déclenchement ni de Fall Gelb, ni de Fall Rot.

Au cours de l’été 1940, elle est transformée en brigade motorisée. En avril 1941, le Leibstandarte SS Adolf Hitler participe à l’opération Marita en Yougoslavie et en Grèce. Suite à ces combats, elle est à nouveau renforcée devient la SS-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler le 15 mai 1941.

Après son premier engagement quelque peu laborieux en Pologne, l’unité acquière progressivement une solide expérience des combats et voit éclore des hommes qui sont amener à jouer des rôles importants jusqu’à la fin de la guerre (Josef « Sepp » DIETRICH, Michael WITTMANN, Kurt MEYER) . La réputation au combat de l’unité est cependant ternie par les nombreux crimes de guerre dont se rendent coupables régulièrement ses hommes poussés par leur engagement idéologique particulièrement prononcé.

Voir aussi…

Bibliographie

Repères bibliographiques

Livres

  • Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique Luftwaffe et Waffen-SS  [Heimdal, 1998]
  • Georges BERNAGE, Ronald McNAIR, Jean-Claude PERRIGAULT & Herbert WALTHER, Leibstandarte SS, la garde personnelle d’Adolf Hitler au combat [Heimdal, 1996]
  • Thomas FISCHER, The SS-Panzer-Artillerie-Regiment 1 Leibstandarte Adolf Hitler (LAH), 1940-1945 [Schiffer, 2004]
  • Thomas FISCHER & Charles TRANG, Leibstandarte, Dictionnaire [Heimdal, 2010]
  • Hans QUASSOWSKI, Twelve Years With Hitler, a History of 1. Kompanie Leisbtandarte SS Adolf Hitler, 1933-1945 [Schiffer, 1999]
  • Charles TRANG, Dictionnaire de la Waffen-SS, volume 1 [Heimdal, 2011]
  • Charles TRANG, Leibstandarte Archives [Heimdal, 2009]
  • Charles TRANG, Leibstandarte, volume 1, 1933-1942 [Heimdal, 2007]

Magazines et périodiques

  • Georges JERÔME, SS-Oberst-Gruppenführer und Generaloberst der Waffen-SS Paul Hausser (1880-1972), porte-parole et commandant de « ses » Waffen-SS [39/45 Magazine n°376 (Heimdal, 2022)]
  • Georges JERÔME, SS-Obergruppenführer und General der Waffen-SS Wilhelm Bittrich (1894-1979) [39/45 Magazine n°357 (Heimdal, 2019)]
  • Matthieu LONGUE, SS-Hauptscharführer Hans Siptrott (3ème partie), chef de groupe de mitrailleurs dans la Leibstandarte SS Adolf Hitler (1941) [39/45 Magazine n°369 (Heimdal, 2021)]
  • Matthieu LONGUE, SS-Hauptscharführer Hans Siptrott (2ème partie), mitrailleur dans la Leibstandarte SS Adolf Hitler (1939-1940) [39/45 Magazine n°368 (Heimdal, 2021)]
  • Matthieu LONGUE, SS-Hauptscharführer Hans Siptrott (1ère partie), prémices d’une carrière dans la Waffen-SS (1938-1938) [39/45 Magazine n°367 (Heimdal, 2021)]
  • Matthieu LONGUE, La fin de la Kampfgruppe Knittel, crimes de guerre [39/45 Magazine hors-série Historica63 (Heimdal, 2010)]
  • Rolf SCHNEIDER, « Panzermeyer » dans la passe de Klisoura, la Croix de chevalier de Kurt Meyer [Ligne de Front n°86 (Caraktère, 2020)]
  • Pierre TIQUET, Sturmartillerie de la Waffen SS, la Leibstandarte [39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages13 (Heimdal, 2018)]
  • Charles TRANG, Sepp Dietrich et sa Leibstandarte (2ème partie) [39/45 Magazine hors-série Historica n°81 (Heimdal, 2015)]
  • Charles TRANG, Sepp Dietrich et sa Leibstandarte (2ème partie) [39/45 Magazine hors-série Historica n°81 (Heimdal, 2015)]
  • Charles TRANG, Sepp Dietrich et sa Leibstandarte (1ère partie) [39/45 Magazine hors-série Historica n°80 (Heimdal, 2014)]
  • Charles TRANG, Opération Barbarossa, la Waffen-SS au combat (2ème partie) [39/45 Magazine hors-série Historica n°76 (Heimdal, 2013)]