Panzergrenadier-Division Groβdeutschland

La Panzergrenadier-Division Groβdeutschland est formée le 19 mai 1943 en URSS à partir de Infanterie-Division Großdeutschland lui-même issu de l’Infanterie-Regiment Großdeutschland. Dotée d’un régiment de chars, elle constitue de fait une division blindée. Elle participe à l’opération Zitadelle sur Koursk puis aux combats défensifs autour de Kharkiv jusqu’au Dniepr. Après Krivoï-Rog, elle se replie jusqu’en Roumanie où elle stoppe l’avance soviétique à Târgu Frumos. Elle envoyée au sein de la Heeresgruppe Mitte pour tenter de rétablir la situation du fait de l’opération Bagration puis pour tenter d’éviter l’enfermement de la Heeresgruppe Nord en Courlande, sans succès. elle se retrouve encerclée à Klaipeda (Memel) mais est évacuée par la Baltique pour se retrouver en Prusse Orientale. Son bataillon de chars lourds Panzer VI Ausf. E devient la schwere Panzer-Abteilung Groβdeutschland à l’occasion de la création du Panzer-Korps Groβdeutschland. La division est quasiment anéantie sur la Baltique, certains de ses éléments parviennent à s’échapper pour se rendre aux Britanniques.

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexUnitésAllemagneUnités terrestresDivisions d’infanterie

Bibliographie

Publications générales

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique – Les divisions de l’armée de terre allemande (Heimdal, 1997)

Ludovic FORTIN, SdKfz 140/1, Aufklärungspanzerwagen 38, trop peu et trop tard…, in Trucks & Tanks Magazine n°12 (Caraktère, 2009) : article de huit pages sur l’Aufklärungspanzer 38(t) (SdKfz 140/1) présentant ses caractéristiques techniques et sa dotation au sein des Panzergrenadier-Division Großdeutschland et 3. Panzer-Division – Texte, photos, fiche technique, plans.

François de LANNOY & Jean-Claude PERRIGAULT, La Grossdeutschland, du Régiment au Panzerkorps (Heimdal, 1998) : album historique de plus de quatre cent soixante pages sur le parcours des unités issues de l’Infanterie-Regiment Großdeustchland (Panzergrenadier-Division Großdeutschland, Panzer-Division Großdeutschland, Panzer-Korps Großdeutschland ainsi qu’un récapitulatif des formations affiliées – Panzergrenadier-Division Brandenburg, Führer-Begleit-Division, Führer-Grenadier-Division, Panzer-Division Kurmark) lors des combats à l’Ouest en 1940 (Ardennes, Sedan, Stonne), de l’opération Marita dans les Balkans, en URSS (opération Barbarossa, opération Taïfun, opération Fall Blau vers Orel et dans la boucle du Don, saillant de Rjev et vallée de la Luchesa, Kharkiv, Belgorod, Koursk (opération Zitadelle), Okhtyrka (Akhtyrka), Krementchouk, Krivoï Rog, Kirovohrad), en Roumanie (Târgu Frumos, Jassy), URSS de nouveau (Vilkaviškis Wilkowischken), Prusse Orientale (Klaipėda Memel, Lautern, Königsberg, Kahlholz) puis enfin dans le Samland et à Pillau, portraits de quelques membres de l’unité porteurs de la Ritterkreuz (Hugo SCHIMMEL, Heinrich GERBENER, Harald KRIEG, Hyazinth STRACHWITZ von GROß-ZAUCHE und CAMMINETZ, Horst von USEDOM, Peter FRANTZ, Willi LANGKEIT, Otto-Ernst REMER, Walter HOERNLEIN, Hasso von MANTEUFFEL, Karl LORENZ, Herbert MAGOLD, Horst NIEMACK, Helmut BECK-BROICHSITTER, Diddo Siebels DIDDENS, Gerhard KONOPKA, Helmuth SPAETER, Hans RÖGER, Bruno KIKILLUS, Karl SCHWAPPACHER, Dietrich von SAUCKEN) – Texte, photos, cartes.

Dennis OLIVER, SdKfz 250/9 and 251/22 Kanonenwagen German Army and Waffen-SS, Western and Eastern Fronts, 1944-1945 (Pen & Sword, 2020) : livre de soixante-quatre pages sur le SdKfz 251/9 et le SdKfz 251/22 présentant l’origine, le développement, les caractéristiques techniques et les dotations par unité (1. Panzer-Division, 2. Panzer-Division, 3. Panzer-Division, 4. Panzer-Division, 5. Panzer-Division, 6. Panzer-Division, 7. Panzer-Division, 8. Panzer-Division, 9. Panzer-Division, 11. Panzer-Division, 12. Panzer-Division, 13. Panzer-Division, 14. Panzer-Division, 16. Panzer-Division, 17. Panzer-Division, 19. Panzer-Division, 20. Panzer-Division, 21. Panzer-Division, 23. Panzer-Division, 24. Panzer-Division, 25. Panzer-Division, 116. Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division, Panzer-Division Feldherrnhalle 1, Panzer-Division Feldherrnhalle 2, Panzer-Division Jüterborg, Panzer-Division Schlesien, Panzer-Division Clausewitz, Führer-Begleit-Division, Führer-Grenadier-Division, Panzer-Brigade 101, Panzer-Brigade 102, Panzer-Brigade 103, Panzer-Brigade 104, Panzer-Brigade 105, Panzer-Brigade 106, Panzer-Brigade 107, Panzer-Brigade 108, Panzer-Brigade 109, Panzer-Brigade 110, Panzer-Brigade 111, Panzer-Brigade 112, Panzer-Brigade 113, 3. Panzergrenadier-Division, 10. Panzergrenadier-Division, 18. Panzergrenadier-Division, 20. Panzergrenadier-Division, 25. Panzergrenadier-Division, Panzergrenadier-Division Grossdeutschland, Panzergrenadier-Division Brandenburg, Panzergrenadier-Division Kurmark, 1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 3. SS-Panzer-Division, 5. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, 11. SS-Freiwilligen-Panzergrenadier-Division, 12. SS-Panzer-Division, Infanterie-Division Ulrich von Hutten, Sturmpanzer-Abteilung 217, Heeres-Sturmpionier-Brigade 627, Fallschirm-Panzer-Division 1, Panzer-Aufklärungs-Abteilung Speer de la Kampfgruppe 1001 Nachte) – Texte, photos, organigrammes, profils couleurs.

Jean RESTAYN, Tigre I sur le Front de l’Est (Histoire & Collections, 1999) : album de près de cent-cinquante pages très largement illustrées de photos d’archive et de profils couleurs (les notices historiques sont très brèves) sur l’engagement des différentes unités dotées de Panzer VI Ausf. E Tiger au cours de la Seconde Guerre mondiale à l’Est (schwere Panzer-Abteilung 424, schwere Panzer-Abteilung 501, schwere Panzer-Abteilung 502,  schwere Panzer-Abteilung 503, schwere Panzer-Abteilung 505, schwere Panzer-Abteilung 506, schwere Panzer-Abteilung 507, schwere Panzer-Abteilung 509, schwere Panzer-Abteilung 510, compagnie lourde de la SS-Panzergrenadier-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler puis schwere SS-Panzer-Abteilung 101/501, compagnie lourde de la SS-Panzergrenadier-Division Das Reich puis schwere SS-Panzer-Abteilung 102/502, compagnie lourde de la SS-Panzergrenadier-Division Totenkopf puis schwere SS-Panzer-Abteilung 103/503, compagnie lourde de la Panzergrenadier-Division Groβdeutschland) – Texte, photos, cartes, profils couleurs.

Seconde Guerre mondiale

Sylvain FERREIRA, Les Panzer de la « Festung Posen », le dernier carré, in Batailles & Blindés n°91 (Caraktère, 2019) : article de dix pages sur les blindés allemands (appartenant principalement à la Sturmgeschütz-Ersatz-und-Ausbildungs-Abteilung 500 et à la Panzergrenadier-Division Groβdeutschland) réunis lors des combats défensifs pour Posen / Poznan en janvier et février 1945 face à l’Armée Rouge – Texte, photos, cartes, profils couleurs.

Hans-Joachim JUNG, Avril 1944, la Grossdeutschland à Targul, ou comment stopper une offensive soviétique avec une poignée de chars !, in Batailles & Blindés n°4 (Caraktère, 2004) : témoignage de dix pages d’un vétéran de la Panzergrenadier-Division Großdeutschland durant la bataille de Târgu Frumos – Texte, photos, cartes, profils couleurs.

Laurent TIRONE, La bataille de Koursk, les Tiger à la pointe de la Panzerwaffe, in Trucks & Tanks Magazine n°18 (Caraktère, 2010) : article de seize pages sur l’engagement du Panzer VI Ausf. E Tiger à Koursk avec des illustrations de ses actions au sein des schwere Panzer-Abteilung 503, Panzergrenadier-Division Großdeutschland, SS-Panzergrenadier-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler, SS-Panzergrenadier-Division Das Reich, SS-Panzergrenadier-Division Totenkopf, mettant en avant la puissance et l’efficacité du char allemand mais son nombre insuffisant face aux divisions blindées soviétiques – Texte, photos, profils couleurs.

Laurent TIRONE, Le Flammpanzer III ou un dragon d’acier sans ses griffes, in Trucks & Tanks Magazine n°4 (Caraktère, 2007) : article de huit pages sur le Flammpanzer III dont l’engagement au combat a lieu à Koursk au sein des Panzergrenadier-Division Großdeutschland, 6. Panzer-Division et 11. Panzer-Division et montre ses insuffisances – Texte, photos, plans, profils couleurs.

Allemagne 1944/1945

Wolfgang OCKERT & Axel URBANKE, Die Panther-Abteilung « Brandenburg » 1945 une ihre Vorgeschichte als I. abt. Pz.Regt. 26 (Luftfahrtverlag Start, 2019) : livre de trois cent soixante-dix pages sur la formation et les combats ( Tcherkassy / Korsun, Targu-Frumos, Wilkowischken, Memel, Budapest, opération Konrad I, Küstrin, Reitwein, Lebus, Seelow, abords de Berlin, poche de Halbe, Tangermünde) du bataillon de Panzer V Panther du Panzer-Regiment 26 de la 26. Panzer-Division transféré ensuite à la Panzergrenadier-Division Grossdeutschland puis à la Panzergrenadier-Division Brandenburg – Texte, cartes, photos.

Profils couleurs

Chars

Véhicules blindés

SdKfz 234/2

SdKfz 251/9

Véhicules de servitude