Führer-Begleit-Brigade / Führer-Begleit-Division

La Führer-Begleit-Brigade est formée à partir d’éléments issus du détachement de protection du quartier-général d’Adolf HITLER de Rastenburg (Wolfsschanze) et de la Panzergrenadier-Division Grossdeutschland quand l’Armée Rouge se rapproche de la Prusse Orientale à l’été 1944. Sa mise sur pied s’achève en novembre 1944. Elle participe à l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel dans les Ardennes avant d’être envoyée en Prusse Orientale pour participer à l’opération Sonnenwende sur Arnswald avant d’être utilisée en Silésie puis de terminer la guerre en Allemagne. Entre-temps, elle est renommée Führer-Begleit-Division à partir du 26 janvier 1945.

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexUnités (Seconde Guerre mondiale) – Unités allemandes – Unités terrestresDivisions d’infanterie

Bibliographie

Publications générales

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique Heer (Heimdal, 1997)

François de LANNOY & Jean-Claude PERRIGAULT, La Grossdeutschland, du Régiment au Panzerkorps (Heimdal, 1998) : album historique de plus de quatre cent soixante pages sur le parcours des unités issues de l’Infanterie-Regiment Großdeustchland (Panzergrenadier-Division Großdeutschland, Panzer-Division Großdeutschland, Panzer-Korps Großdeutschland ainsi qu’un récapitulatif des formations affiliées – Panzergrenadier-Division Brandenburg, Führer-Begleit-Division, Führer-Grenadier-Division, Panzer-Division Kurmark) lors des combats à l’Ouest en 1940 (Ardennes, Sedan, Stonne), de l’opération Marita dans les Balkans, en URSS (opération Barbarossa, opération Taïfun, opération Fall Blau vers Orel et dans la boucle du Don, saillant de Rjev et vallée de la Luchesa, Kharkiv, Belgorod, Koursk (opération Zitadelle), Okhtyrka (Akhtyrka), Krementchouk, Krivoï Rog, Kirovohrad), en Roumanie (Târgu Frumos, Jassy), URSS de nouveau (Vilkaviškis Wilkowischken), Prusse Orientale (Klaipėda Memel, Lautern, Königsberg, Kahlholz) puis enfin dans le Samland et à Pillau, portraits de quelques membres de l’unité porteurs de la Ritterkreuz (Hugo SCHIMMEL, Heinrich GERBENER, Harald KRIEG, Hyazinth STRACHWITZ von GROß-ZAUCHE und CAMMINETZ, Horst von USEDOM, Peter FRANTZ, Willi LANGKEIT, Otto-Ernst REMER, Walter HOERNLEIN, Hasso von MANTEUFFEL, Karl LORENZ, Herbert MAGOLD, Horst NIEMACK, Helmut BECK-BROICHSITTER, Diddo Siebels DIDDENS, Gerhard KONOPKA, Helmuth SPAETER, Hans RÖGER, Bruno KIKILLUS, Karl SCHWAPPACHER, Dietrich von SAUCKEN) – Texte, photos, cartes.

Dennis OLIVER, SdKfz 250/9 and 251/22 Kanonenwagen German Army and Waffen-SS, Western and Eastern Fronts, 1944-1945 (Pen & Sword, 2020) : livre de soixante-quatre pages sur le SdKfz 251/9 et le SdKfz 251/22 présentant l’origine, le développement, les caractéristiques techniques et les dotations par unité (1. Panzer-Division, 2. Panzer-Division, 3. Panzer-Division, 4. Panzer-Division, 5. Panzer-Division, 6. Panzer-Division, 7. Panzer-Division, 8. Panzer-Division, 9. Panzer-Division, 11. Panzer-Division, 12. Panzer-Division, 13. Panzer-Division, 14. Panzer-Division, 16. Panzer-Division, 17. Panzer-Division, 19. Panzer-Division, 20. Panzer-Division, 21. Panzer-Division, 23. Panzer-Division, 24. Panzer-Division, 25. Panzer-Division, 116. Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division, Panzer-Division Feldherrnhalle 1, Panzer-Division Feldherrnhalle 2, Panzer-Division Jüterborg, Panzer-Division Schlesien, Panzer-Division Clausewitz, Führer-Begleit-Division, Führer-Grenadier-Division, Panzer-Brigade 101, Panzer-Brigade 102, Panzer-Brigade 103, Panzer-Brigade 104, Panzer-Brigade 105, Panzer-Brigade 106, Panzer-Brigade 107, Panzer-Brigade 108, Panzer-Brigade 109, Panzer-Brigade 110, Panzer-Brigade 111, Panzer-Brigade 112, Panzer-Brigade 113, 3. Panzergrenadier-Division, 10. Panzergrenadier-Division, 18. Panzergrenadier-Division, 20. Panzergrenadier-Division, 25. Panzergrenadier-Division, Panzergrenadier-Division Grossdeutschland, Panzergrenadier-Division Brandenburg, Panzergrenadier-Division Kurmark, 1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 3. SS-Panzer-Division, 5. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, 11. SS-Freiwilligen-Panzergrenadier-Division, 12. SS-Panzer-Division, Infanterie-Division Ulrich von Hutten, Sturmpanzer-Abteilung 217, Heeres-Sturmpionier-Brigade 627, Fallschirm-Panzer-Division 1, Panzer-Aufklärungs-Abteilung Speer de la Kampfgruppe 1001 Nachte) – Texte, photos, organigrammes, profils couleurs.

Seconde Guerre mondiale

Ouest 1944/1945

Ardennes 1944/1945

M. MARAN, Les grenadiers du Führer, la Führer-Begleit-Brigade au combat, Ardennes, décembre 1944, in 39/45 Magazine295 (Heimdal, 2011) : article de quatorze pages sur l’engagement dans les Ardennes de la Führer-Begleit-Brigade à Saint-Vith puis à Bastogne avec les combats pour Chenogne face à la 11th US Armored Division – Texte, photos, cartes, ordre de bataille.

Daniel RUELENS, Sanglant baptême pour la 11th Armored Division, in Mook 19445 (Weyrich, 2020) : article de vingt-quatre pages sur le baptême du feu précipité dans les Ardennes de la 11th US Armored Division à Remagne, Sibret, Hubermont, Chenogne face notamment à la Führer-Begleit-Brigade – Texte, carte, photos.

Allemagne 1944/1945

Prusse Orientale 1944/1945
Opération Sonnenwende 1945

Vincent BERNARD, Opération « Sonnenwende », dernier feu de paille en hiver, 15-21 février 1945, in Batailles & Blindés n°89 (Caraktère, 2019) : article de douze pages sur l’opération Sonnenwende (Husarenritt) imaginée par Heinz GUDERIAN afin de dégager Küstrin et Landsberg an der Warthe à partir d’une offensive menée de Poméranie par la 11. SS-Panzer-Armee qui, immédiatement après avoir dégagé Arnswalde, se trouve bloquée par les 47ème et 61ème Armées soviétiques du 1er Front de Biélorussie et obligée de reculer sur Stargard – Texte, photos, profils couleurs, cartes.

Profils couleurs

Véhicules blindés

SdKfz 251/9

Jeux d’Histoire

The Battle of the Bulge (Avalon Hill, 1981) : jeu d’Histoire (wargame) sur carte (hexagones) avec pions simulant l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel dans les Ardennes au niveau régimentaire du 16 décembre 1944 au 2 janvier 1945 incluant les appuis d’artillerie ainsi que les opérations Greif et Stösser – Livret des règles, aides de jeu, scenarii (2), cartes, pions (377) et dé.