7. Flieger-Division

La 7. Flieger-Division est une division parachutiste allemande ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale et dépendant de l’armée de l’air allemande (Luftwaffe). Il s’agit de la première unité aéroportée allemande et le creuset de l’arme parachutiste du III. Reich. Elle s’illustre essentiellement en 1940 et 1941 lors des opérations au Danemark, en Norvège, en Hollande, sur la canal Albert en Belgique, en Grèce et en Crète. Malgré parfois des pertes très lourdes en hommes et en matériels de transport, son engagement est décisif dans chacune de ces campagnes. Elle est ensuite utilisée comme une division d’infanterie traditionnelle en URSS à partir de l’automne 1941 jusqu’au printemps 1943. Elle est transformée ensuite en 1. Fallschirm-Jäger-Division

Chronologie :

1er septembre 1938 : Création et mise sur pied à Berlin-Tempelhof.

7 octobre 1938 : Participation à l’occupation militaire des Sudètes suite aux accords de Münich.

20 avril 1939 : Défilé à Berlin à l’occasion des festivités pour l’anniversaire d’Adolf HITLER.

9 avril 1940 : Premières opérations aéroportées militaires de l’Histoire lors de l’invasion du Danemark et de la Norvège (opération Weserübung). Au Danemark, la 4./Fallschirm-Jäger-Regiment 1 de la 7. Flieger-Division s’emparent de l’aérodrome d’Aalborg, au Nord du pays, du pont de Storstrøm et de la forteresse de Masnedø laissant ainsi ouvert l’accès à l’île de Sjaelland où se trouve Copenhague, capitale du Danemark, par l’île de Falster. En Norvège, les parachutistes de la 7. Flieger-Division ne peuvent être largués l’aéroport de Fornebu près d’Oslo avant l’arrivée des soldats de l’Infanterie-Regiment 193 de la 69. Infanterie-Division qui sont directement déposés sur les pistes. Ces derniers réussissent néanmoins à s’emparer des installations et sont rejoints plus tard par les hommes de la 7. Flieger-Division.

10 mai 1940 : Les parachutistes sautent en Hollande et en Belgique pour ouvrir la voie aux unités terrestres allemandes qui lancent l’opération Fall Gelb. Le succès est retentissant à Eben-Emael mais plus mitigé en Hollande avec les succès de Moerdjik et de Rotterdam et l’échec de La Haye.

14 mai 1940 : Des parachutistes sont largués pour renforcer les unités allemandes isolées d’Eduard DIETL près de Narvik. Kurt STUDENT, alors commandant de la division, est blessé à Rotterdam.

26 mai 1941 : Opération aéroportée en Grèce pour tenter de s’emparer d’un pont sur le canal de Corinthe qui est néanmoins détruit par les Britanniques.

 

Engagements opérationnels :

Commandants :

1er septembre 1938 : Kurt STUDENT

16 mai 1940 : Richard PUTZIER

21 janvier 1940 : Wilhelm SÜßMANN

20 mai 1941 : Alfred STURM

1er juin 1941 : Erich PETERSEN

1er août 1942 : Richard HEIDRICH

Profils couleurs :

 

Jeux d’Histoire :

 

Bibliographie :

Boutique :

    

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :