363. Infanterie-Division / 363. Volksgrenadier-Division

Arbre encyclopédique :

Unités (Seconde Guerre mondiale) – AllemagneUnités terrestresDivisions d’infanterie363. Infanterie-Division

Historique :

La 363. Infanterie-Division est formée le 15 décembre 1943 sous le commandement d’Augustin DETTLING. Elle est mise sur pied en Pologne dans le cadre de la 21. Welle avec des éléments des unités de la Korps-Abteilung C et de la 147. Reserve-Division. Après un court séjour au Danemark, la 363. Infanterie-Division est envoyée en France après le Débarquement allié. Elle rejoint la Normandie fin juillet 1944 et est affectée au secteur de Villedieu-les-Poêles alors que les Américains ont déjà percé le front allemand avec l’opération Cobra. Autour de Vire, elle livre d’intenses combats défensifs avec le II. Fallschirm-Korps pour préserver la base de départ de l’opération Lüttich, la contre-offensive sur Mortain, au nord de Sourdeval. Menacé à la fois par la poussée de la 1st US Army et par l’opération Bluecoat, elle parvient à contenir l’avance alliée et à s’extraire de la poche de Falaise/Trun/Chambois pour enfin à repasser la Seine tout en étant cependant très affaiblie. Le 17 septembre 1944, elle est reconstituée en 363. Volksgrenadier-Division en absorbant la 566. Volksgrenadier-Division. Du fait de l’opération Market-Garden, la 363. Volksgrenadier-Division est immédiatement envoyée en Hollande où elle combat entre Nimègue et Arnhem avant d’être affectée dans la forêt de Hürtgen et sur la Roer. Après le franchissement du Rhin en Allemagne, elle est anéantie dans la poche de la Ruhr.

Bibliographie :

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique – Les divisions de l’armée de terre allemande (Heimdal, 1997)

Didier LODIEU, Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 2, du 6 au 31 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019) : livre de deux cent cinquante pages sur les combats du II. Fallschirm-Korps pour Vire, Tinchebray, Flers, la sortie de la poche de Falaise/Trun/Chambois par Saint-Lambert-sur-Dives et la Cote 262 par les 3. Fallschirmjäger-Division (Richard SCHIMPF), 353. Infanterie-Division (Paul MAHLMANN) et 363. Infanterie-Division (Augustin DETTLING) ouvrant ainsi la voie sous le commandement d’Eugen MEINDL à la 7. Armee et à son commandant Paul HAUSSER, la retraite à travers la Seine, comprenant une biographie d’Eugen MEINDL écrite par sa fille, un aperçu des unités sanitaires du corps d’armée et de ses adversaires (2nd US Infantry Division, 29th US Infantry Division, 3rd Infantry Division, 11th Armoured Division et 741st US Tank Battalion) – Photos, cartes.

Didier LODIEU, Le sacrifice des Fallschirmjäger, tome 1, du 26 juillet au 5 août 1944 (La Poche de Falaise – Chambois, 2019) : livre de plus de deux cent vingt pages sur les combats du II. Fallschirm-Korps d’Eugen MEINDL (3. Fallschirmjäger-Division et Fallschirmjäger-Regiment 15 de la 5. Fallschirmjäger-Division, 352. Infanterie-Division, 363. Infanterie-Division) lors du déclenchement de l’opération Cobra qui pulvérise les unités que se trouvent immédiatement à sa gauche (130. Panzer-Lehr-Division et 275. Infanterie-Division) et les deux semaines qui suivent durant lesquelles le corps parachutiste allemand doit également gérer le danger provoqué par l’opération Bluecoat et la capture d’un pont sur la Souleuvre, cette fois à sa droite, où il lutte contre des éléments de la 2nd US Armored Division et du V US Corps (2nd US Infantry Division, 5th US Infantry Division, 29th US Infantry Division, 35th US Infantry Division, appuyées par les 741st US Tank Battalion, 735th US Tank Battalion, 737th US Tank Battalion, 818th US Tank Destroyer Battalion) à Saint-Gilles, Canisy, Cote 183, Saint-Jean-des-Baisants, Vidouville, Mesnil-Harman, Planquais, Notre-Dame-d’Elle, Biéville (Manche), Saint-Amand, Torigni-sur-Vire, Tessy-sur-Vire, Guilberville, Mesnil-Robert et enfin Vire, tout en se coordonnant notamment avec la 2. Panzer-Division – Photos, cartes.

Boutique :

Heimdal 1997 BERNAGE Georges de LANNOY Francois Dictionnaire historique Heer 1939-1945

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !