3. Infanterie-Division / 3. Infanterie-Division (mot.) / 3. Panzergrenadier-Division

La 3. Infanterie-Division est une division d’infanterie allemande ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle est constituée le 1er octobre 1934 à Frankfurt-am-Oder sous le nom camouflé de Kommandant von Frankfurt avant de recevoir sa désignation officielle de 3. Infanterie-Division le 15 octobre 1935. Elle participe à l’invasion de la Pologne en septembre 1939. Elle est employée au cours des opérations à l’Ouest en mai et juin 1940. Elle est transformée en 3. Infanterie-Division (mot.) en octobre 1940. Elle prend ensuite part à l’invasion de l’URSS (opération Barbarossa) avant d’échouer devant Moscou. Elle participe ensuite à l’opération Fall Blau en juin 1942 et parvient jusqu’à Stalingrad où elle est encerclée et détruite avec le reste de la 6. Armee. Elle est reformée immédiatement en France en utilisant la 386. Infanterie-Division et transformée en 3. Panzergrenadier-Division. Elle est expédiée en Italie dès juin 1943. Elle est ensuite transférée en France en août 1944. Après avoir été engagée en Île-de-France, elle se replie en Lorraine où elle participe aux combats contre la 3rd US Army. Elle combat ensuite dans le secteur d’Aix-la-Chapelle (Aachen) et participe à l’opération Wacht am Rhein / Herbstnebel dans les Ardennes. Elle termine la guerre en Allemagne encerclée dans la poche de la Ruhr.

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexUnitésAllemagneUnités terrestresDivisions d’infanterie

Bibliographie

Publications générales

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique – Les divisions de l’armée de terre allemande (Heimdal, 1997)

Dennis OLIVER, SdKfz 250/9 and 251/22 Kanonenwagen German Army and Waffen-SS, Western and Eastern Fronts, 1944-1945 (Pen & Sword, 2020) : livre de soixante-quatre pages sur le SdKfz 251/9 et le SdKfz 251/22 présentant l’origine, le développement, les caractéristiques techniques et les dotations par unité (1. Panzer-Division, 2. Panzer-Division, 3. Panzer-Division, 4. Panzer-Division, 5. Panzer-Division, 6. Panzer-Division, 7. Panzer-Division, 8. Panzer-Division, 9. Panzer-Division, 11. Panzer-Division, 12. Panzer-Division, 13. Panzer-Division, 14. Panzer-Division, 16. Panzer-Division, 17. Panzer-Division, 19. Panzer-Division, 20. Panzer-Division, 21. Panzer-Division, 23. Panzer-Division, 24. Panzer-Division, 25. Panzer-Division, 116. Panzer-Division, 130. Panzer-Lehr-Division, Panzer-Division Feldherrnhalle 1, Panzer-Division Feldherrnhalle 2, Panzer-Division Jüterborg, Panzer-Division Schlesien, Panzer-Division Clausewitz, Führer-Begleit-Division, Führer-Grenadier-Division, Panzer-Brigade 101, Panzer-Brigade 102, Panzer-Brigade 103, Panzer-Brigade 104, Panzer-Brigade 105, Panzer-Brigade 106, Panzer-Brigade 107, Panzer-Brigade 108, Panzer-Brigade 109, Panzer-Brigade 110, Panzer-Brigade 111, Panzer-Brigade 112, Panzer-Brigade 113, 3. Panzergrenadier-Division, 10. Panzergrenadier-Division, 18. Panzergrenadier-Division, 20. Panzergrenadier-Division, 25. Panzergrenadier-Division, Panzergrenadier-Division Grossdeutschland, Panzergrenadier-Division Brandenburg, Panzergrenadier-Division Kurmark, 1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 3. SS-Panzer-Division, 5. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, 11. SS-Freiwilligen-Panzergrenadier-Division, 12. SS-Panzer-Division, Infanterie-Division Ulrich von Hutten, Sturmpanzer-Abteilung 217, Heeres-Sturmpionier-Brigade 627, Fallschirm-Panzer-Division 1, Panzer-Aufklärungs-Abteilung Speer de la Kampfgruppe 1001 Nachte) – Texte, photos, organigrammes, profils couleurs.

Dennis OLIVER, StuG III & IV, German Army, Waffen-SS and Luftwaffe, Western Front, 1944-1945 (Pen & Sword, 2019) : livre de soixante-quatre pages de la série Tank Craft recensant l’ensemble des unités utilisant des canons d’assaut Sturmgeschütz (StuG) III et Sturmgeschütz (StuG) IV parmi les différentes composantes de l’armée allemande à l’Ouest dans les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale en Europe (Sturmgeschütz-Abteilung 200 / Sturmgeschütz-Brigade 200, Sturmgeschütz-Brigade 243 / Heeres-Sturmartillerie-Brigade 243, Sturmgeschütz-Brigade 244, Sturmgeschütz-Brigade 280, Sturmgeschütz-Brigade 341, Sturmgeschütz-Brigade 394, Sturmgeschütz-Brigade 667, Sturmgeschütz-Brigade 902, Sturmgeschütz-Brigade 905 / Heeres-Sturmartillerie-Brigade 905, 2. Panzer-Division, 116. Panzer-Division, 9. Panzer-Division, 11. Panzer-Division, 3. Panzergrenadier-Division, 15. Panzergrenadier-Division, Panzer-Division Clausewitz, 25. Panzergrenadier-Division, Panzer-Brigade 111, Panzer-Brigade 112, Panzer-Brigade 113, schwere Panzerjäger-Abteilung 519, schwere Panzerjäger-Abteilung 559, Panzer-Abteilung (Funklenk FKL) 301, Panzer-Abteilung (Funklenk FKL) 302, Panzer-Kompanie (Funklenk FKL) 315, Panzer-Kompanie (Funklenk FKL) 316, Panzer-Kompanie (Funklenk FKL) 319, Führer-Grenadier-Brigade, Panzer-Brigade 150, 12. Volksgrenadier-Division, 36. Volksgrenadier-Division, 19. Grenadier-Division / 19. Volksgrenadier-Division, 176. Infanterie-Division, 84. Infanterie-Division, 85. Infanterie-Division / Infanterie-Division Döberitz / Infanterie-Division Potsdam, 212. Volksgrenadier-Division, 198. Infanterie-Division, 243. Infanterie-Division, 245. Infanterie-Division, 256. Volksgrenadier-Division, 276. Volksgrenadier-Division, 326. Infanterie-Division, 331. Infanterie-Division, 340. Volksgrenadier-Division, 346. Infanterie-Division, 348. Infanterie-Division, 352. Infanterie-Division / 352. Volksgrenadier-Division, 353. Infanterie-Division, 361. Volksgrenadier-Division, 553. Grenadier-Division, 712. Infanterie-Division, 189. Infanterie-Division, 559. Volksgrenadier-Division, 338. Infanterie-Division, Minenkommando Dänemark, 1. SS-Panzer-Division, 2. SS-Panzer-Division, 9. SS-Panzer-Division, 10. SS-Panzer-Division, 17. SS-Panzergrenadier-Division, Fallschirm-Sturmgeschütz-Brigade 11, Fallschirm-Sturmgeschütz-Brigade 12, 16. Luftwaffen-Feld-Division, 17. Luftwaffen-Feld-Division, 18. Luftwaffen-Feld-Division, Fallschirm-Panzer-Ersatz- und Ausbildungs-Regiment Hermann Göring) ainsi que les différentes évolutions techniques introduites sur les lignes de production de décembre 1942 à mai 1945 – Texte, photos, reproductions couleurs de maquettes, ordres de bataille, organigrammes véhicule par véhicule, profils couleurs.

Seconde Guerre mondiale

Ouest 1940

Hugues WENKIN, Sur les traces des Chasseurs ardennais de Bodange à Chabrehez [Weyrich, 2021] : livre de plus de cent quarante pages relatant la création des Chasseurs ardennais en conformité avec la posture de neutralité adoptée par la Belgique durant l’Entre-deux-guerres et détaillant l’engagement de la 1ère Division de Chasseurs ardennais dans les Ardennes le 10 mai 1940 face à l’opération Niwi (Infanterie-Regiment Grossdeutschland), contre la 1. Panzer-Division à Martelange, Fauvillers et Bodange, contre la 2. Panzer-Division à Strainchamps, contre la 23. Infanterie-Division à Bastogne, contre la 3. Infanterie-Division à Darimont, contre la 7. Panzer-Division à Montleban et à Chabrehez – Texte, photos, profils couleurs.

Profils couleurs

Chars

Canons d’assaut

Sturmgeschütz (StuG) III