3. Gebirgs-Division

La 3. Gebirgs-Division est une division allemande d’infanterie de montagne durant la Seconde Guerre mondiale en Europe. Elle est formée le 1er avril 1938 en Autriche (Wehrkreis XVIII) lors de l’intégration des unités autrichiennes dans la Wehrmacht suite à l’Anschluß. Elle participe à l’invasion de la Pologne puis à l’opération Weserübung durant laquelle elle combat en Norvège, notamment à Trondheim et Narvik. Au cours de l’opération Barbarossa, elle prend part à l’invasion de l’URSS en Laponie pour tenter d’atteindre Mourmansk. Suite à l’opération Uranus et à l’effondrement du front allemand consécutif à l’encerclement de la 6. Armee à Stalingrad, elle est expédiée en urgence dans le secteur du Don. Elle participe aux combats défensifs qui suivent l’échec de l’opération Zitadelle sur Koursk et se replie sur le Dniepr où elle participe aux affrontement de la tête de pont de Nikopol. Elle se replie jusqu’en Roumanie et reste engagée face à l’Armée Rouge jusqu’à la fin de la guerre où elle capitule en Tchécoslovaquie.

Publicités

Bibliographie :