4. Panzer-Division

La 4. Panzer-Division est une division blindée allemande ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle occupe les casernements laissés vacants par la 2. Panzer-Division partie s’installer en Autriche après l’Anschluß. Elle participe à l’invasion de la Pologne puis aux opérations à l’Ouest en 1940. Après avoir forcé le canal Albert, elle affronte avec la 3. Panzer-Division le Corps de Cavalerie dans le secteur de Hannut et Gembloux, premier engagement de l’Histoire entre grandes unités blindées. Réorganisée en vue de l’opération Barbarossa, elle cède certains de ses éléments pour créer la 14. Panzer-Division. Elle combat ensuite tout le reste du conflit face à l’Armée rouge. En URSS, elle participe aux batailles pour Moscou, de Koursk et sur le Dniepr. Encerclée en Courlande, elle fait partie des unités transférées pour renforcer la Prusse Orientale où elle disparaît.

Publicités
Formation et dissolution :
  • Date de création : 10 novembre 1938
  • Région militaire : Wehrkreis XIII
  • Vague de mobilisation : –
  • Unités parentes : –
  • Disparition : avril 1945

Commandants :
  • Création : Georg-Hans REINHARDT
  • 11 février 1940 : Ludwig von RADLMEIER
  • 6 avril 1940 : Johann Joachim STEVER
  • 15 mai 1940 : Hans von BOINEBURG-LENGSFELD
  • 19 mai 1940 : Willibald von LANGERMANN und ERLENKAMP
  • 24 juillet 1940 : Hans von BOINEBURG-LENGSFELD
  • 24 décembre 1941 : Dietrich von SAUCKEN
  • 6 janvier 1942 : Heinrich EBERBACH
  • 24 novembre 1942 : Erich SCHNEIDER
  • 31 mai 1943 : Dietrich von SAUCKEN
  • 15 janvier 1944 : Hans JUNCK
  • 5 février 1944 : Dietrich von SAUCKEN
  • 20 mai 1944 : Clemens BETZEL
  • 27 mars 1945 : Ernst HOFFMANN
  • 1er avril 1945 : Hans HECKER
Ordre de bataille :

Bibliographie :

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique Heer (Heimdal, 1997)

Vincent BERNARD, Panzerwaffe, les fauves de la Wehrmacht, tour d’horizon des divisions blindées du Heer, in 2e Guerre Mondiale n°75 (Mars & Clio, 2018)

Yves BUFFETAUT, Panzer contre chars français, le point de vue allemand, in Batailles n°26 (Histoire & Collections, 2008) : article de sept pages reprenant le contenu d’un rapport de combat établi de Heinrich EBERBACH alors chef de corps de l’un des régiments blindés de la 4. Panzer-Division suite aux combats de Hannut/Gembloux et d’un rapport de la 1. Panzer-Division après sa rencontre avec la 4ème Division Cuirassée (DCR) à Crécy-sur-Serre – Photos.

Sylvain FERREIRA, Le retour d’expérience de la Panzerwaffe à l’Est, contrer le T-34, in Batailles & Blindés81 (Caraktère, 2017) : article de dix pages contenant des rapports de combat de la 3. Panzer-Division, 4. Panzer-Division et du Panzer-Regiment 203 concernant le combat contre les T-34, KV-1 et KV-2 afin de contrer le manque de puissance et de protection des chars allemands (Panzer III et Panzer IV) dans les deux premières années des combats en URSS – Photos, profils couleurs.

Patrick de GMELINE, Une bataille oubliée, Hannut, face à face blindés / Panzer (1ère partie), in 39/45 Magazine18 (Heimdal, 1987) : article de cinq pages sur la bataille de Gembloux et Hannut se focalisant plus particulièrement sur les événements du 12 mai 1940 c’est à dire le premier choc entre 4. Panzer-Division et 3ème Division Légère Mécanique (DLM) – Photos, cartes, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Alain VERWICHT, La I./Panzer-Regiment 35 à Kowel, 29 mars-5 avril 1944, in Tank & Military Vehicles n°23 (Histoire & Collections, 2015) : article de neuf pages sur le Panzer-Regiment 35 de la 4. Panzer-Division à Kovel avec plusieurs informations détaillées sur sa dotation – Photos, carte, profils couleurs.