XVIII. Armee-Korps / XVIII. Gebirgs-Korps

Formé le 1er avril 1938 à la suite du rattachement de l’Autriche au III. Reich et à l’intégration de ses forces armées au sein de la Wehrmacht, le XVIII. Armee-Korps dépend du Wehrkreis XVIII. Il participe à l’annexion des Sudètes en Tchécoslovaquie en 1938 puis à l’invasion de la Pologne où il pousse jusqu’à Lviv (Lemberg). Il est engagé en Belgique puis en France lors des opérations de mai et juin 1940 durant lesquels son nouveau commandant meurt au combat à Pont-sur-Yonne dix jours seulement après avoir pris ses fonctions. Une partie de son état-major constitue le XXXXIX. Gebirgs-Korps tandis que le reste est transformé en XVIII. Gebirgs-Korps le 1er novembre 1940. Il prend part ensuite à l’opération Marita dans les Balkans où il est reste comme en occupation jusqu’à son transfert en Laponie en 1942 où il combat jusqu’à son rapatriement en Prusse Orientale en janvier 1945, mais perd brutalement une seconde fois un commandant dans l’accident d’avion qui tue également Eduard DIETL. Le XVIII. Gebirgs-Korps disparaît finalement dans le secteur de Dantzig. L’un de ses chefs de corps se suicide lors du procès de Nuremberg tandis que son dernier commandant meurt en captivité en URSS…

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexUnitésAllemagneUnités terrestresCommandements

Historique

Composition

Commandants

  • Création – 5 juin 1940 : Eugen BEYER
  • 5 juin 1940 – 15 juin 1940 : Hermann Ritter von SPECK
  • 15 juin 1940 – 10 décembre 1943 : Franz BÖHME
  • 10 décembre 1943 – 23 juin 1944 : Karl EGLSEER
  • 24 juin 1944 – Capitulation : Friedrich HOCHBAUM

Bibliographie

Publications générales

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique Heer (Heimdal, 1997) : livre de quatre cent quatre-vingt pages composé de courtes notices historiques sur les commandements, divisions d’infanterie, divisions de montagne, divisions de cavalerie, divisions d’artillerie et divisions blindées allemandes incluant comprenant également la signification des signes tactiques utilisés ainsi que la constitution des différentes vagues de mobilisation durant la Seconde Guerre mondiale – Texte, photos.