XLVIII. Armee-Korps (mot.) / XLVIII. Panzer-Korps

Le XLVIII. Armee–Korps (mot.) – ou XXXXVIII. Armee-Korps (mot.) – est un corps d’armée allemand durant la Seconde Guerre mondiale durant laquelle il combat en Europe. Sa mise sur pied est initialement prévue pour le 20 juin 1940, mais l’évolution positive de la situation à l’Ouest entraîne son annulation. Il est finalement créé le 15 décembre 1940 en prévision de l’opération Barbarossa sous l’égide du Wehrkreis XII. Il participe à l’invasion de l’URSS au sein de la Panzergruppe 1 (Heeresgruppe Süd). Le 21 juin 1942, il est renommé XLVIII. Panzer-Korps et impliqué dans l’opération Fall Blau en direction du Don et de Stalingrad où il échappe de peu à l’encerclement lors de l’opération Uranus. Devant la pression soviétique sur le Tchir, il ne peut être engagé comme prévu dans l’opération de dégagement de la 6. Armee (opération Wintergewitter). Il se retrouve ensuite dans le secteur de Kharkiv au printemps 1943 puis est engagé dans l’opération Zitadelle sur Koursk en juillet 1943. Jusqu’à l’été 1944, il est engagé dans de nombreux combats défensifs en URSS (Okhtyrka (Akhtyrka), Dniepr, Jytomyr, Tarnopol, Brody) avant de se positionner sur la Vistule en Pologne. Le 12 janvier 1945, il prend de plein fouet l’offensive soviétique à partir de la tête de pont de Sandomierz en direction de Kielce. Son état-major parvient à s’échapper pour terminer le conflit sur l’Elbe.

Le XLVIII. Armee-Korps (mot.) puis XLVIII. Panzer-Korps est commandé au cours du conflit par Werner KEMPF, Rudolf VEIEL, Ferdinand HEIM, Hans CRAMER, Heinrich EBERBACH, Otto von KNOBELSDORFF, Dietrich von CHOLTITZ, Hermann BALCK, Walther NEHRING, Fritz-Hubert GRÄSER, Maximilian von EDELSHEIM, Wolf HAGEMANN.

Grandes unités intégrées dans le XLVIII. Armee-Korps (mot.) puis XLVIII. Panzer-Korps :

22/06/1941 (opération Barbarossa) : 16. Infanterie-Division (mot.), 11. Panzer-Division, 16. Panzer-Division

24/06/1942 (opération Fall Blau) : Infanterie-Division (mot.) Großdeutschland, 24. Panzer-Division

18/11/1942 (opération Uranus) : 22. Panzer-Division, 1ère Division Blindée roumaine

01/12/1942 (opération Wintergewitter, Tschir) : 7. Luftwaffen-Feld-Division, 336. Infanterie-Division, 11. Panzer-Division, éléments de la 24. Panzer-Division qui n’ont pas été encerclés à Stalingrad

05/07/1943 (opération Zitadelle) : 167. Infanterie-Division, Panzergrenadier-Division Großdeutschland, 3. Panzer-Division, 11. Panzer-Division

12/01/1945 (Sandomierz) : 68. Infanterie-Division, 168. Infanterie-Division, 304. Infanterie-Division

Publicités

Bibliographie :

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique Heer (Heimdal, 1997)

Josef CHARITA & François de LANNOY, Panzertruppen (Heimdal, 2001)

Jean LOPEZ, Stalingrad, la bataille au bord du gouffre (Economica, 2008)

Jean LOPEZ, Koursk, les quarante jours qui ont ruiné la Wehrmacht (Economica, 2008)

Jean LOPEZ, Berlin, les offensives géantes de l’Armée Rouge Vistule – Oder – Elbe (Economica, 2010)

Jean LOPEZ, Le chaudron de Tcherkassy-Korsun et la bataille pour le Dniepr (Economica, 2010)

Publicités

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !