VI. Armee-Korps

Le VI. Armee-Korps est formé durant l’Entre-deux-guerres le 1er octobre 1934 à partir de l’état-major de la 6. Division de la Reichswehr. Il participe à la prise de contrôle des Sudètes en Tchécoslovaquie en 1938. Au cours de la Seconde Guerre mondiale en Europe, il participe à l’invasion de la Pologne, à la bataille de France en 1940 puis à l’opération Barbarossa au sein de la Heeresgruppe Mitte avec laquelle il reste attaché tout au long de son engagement en URSS. Très durement frappé lors de l’opération Bagration au cours de laquelle son chef est tué, le VI. Armee-Korps se replie en Prusse Orientale où il est encerclé suite à l’opération Vistule-Oder puis détruit dans la poche de Heiligenbeil (Mamonovo) sauf quelques éléments qui parviennent à être évacués par la Baltique dont son commandant.

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexUnitésAllemagneUnités terrestresCommandements

Historique

Commandants

  • 1er octobre 1934 (mise sur pied) – 24 novembre 1938 : Günther von KLUGE
  • 24 novembre 1938 – 31 décembre 1941 : Otto-Wilhelm FÜRSTER
  • 1er janvier 1942 – 31 octobre 1942 : Bruno BIELER
  • 1er novembre 1942 – 20 mai 1944 : Hans JORDAN
  • 20 mai 1944 – 28 juin 1944 : Georg PFEIFFER (mort au combat)
  • 28 juin 1944 – 11 août 1944 : Helmuth WEIDLING
  • 11 août 1944 – capitulation : Horst GROSSMANN

Ordres de bataille

Opération Barbarossa (22 juin 1941) – 3. Panzer-Armee

Prusse Orientale, opération Vistule-Oder (12 février 1945) – 4. Armee

  • 131. Infanterie-Division
  • 170. Infanterie-Division
  • 541. Volksgrendadier-Division
  • 558. Volksgrenadier-Division
  • Polizei-Gruppe Hannibal

Engagements opérationnels

Bibliographie