LII. Armee-Korps

Le LII. Armee-Korps est un commandement allemand durant la Seconde Guerre mondiale rattaché au Wehrkreis VI. Il est créé le 25 octobre 1940 sous le commandement de Kurt von BRIESEN en vue de l’invasion de l’URSS (opération Barbarossa). Il y est affecté à la Heeresgruppe Süd au sein de la 17. Armee avec initialement la 101. leichte Division. Il franchit le Dniepr et s’empare de la tête de pont de Krementchouk qui permet ensuite à la Panzergruppe 1 de partir à la rencontre de la Panzergruppe 2 pour former l’immense poche de Kiev. Le 21 novembre 1941, son chef Kurt von BRIESEN est tué et est remplacé par Eugen OTT. Il participe en 1942 à l’opération Fall Blau et s’enfonce dans le Caucase. Son chef reçoit la Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes le 25 décembre 1942. Cependant, à la suite de l’encerclement de la 6. Armee à Stalingrad et de l’effondrement des lignes sur le Don, le LII. Armee-Korps doit se replier sur le Kouban. Il est rapidement évacuer pour être positionné dans le secteur de Kharkiv dès mars 1943 afin de participer aux opérations pour contrecarrer l’avance soviétique. Il participe ensuite à l’opération Zitadelle sur Koursk avec la 4. Panzer-Armee durant laquelle il coordonne les 57. Infanterie-Division, 255. Infanterie-Division et 332. Infanterie-Division.

Publicités

Le LII. Armee-Korps subit de lourdes de pertes autour de Belgorod début août 1943 et manque de se faire encercler face à l’avance soviétique qui aboutit à la reprise définitive de Kharkiv. A l’automne 1943, il se trouve dans le secteur de Krivoï Rog où se déroulent d’intenses combats dans la boucle du Dniepr. Le 1er octobre 1943, Eugen OTT laisse la place à Hans-Karl von SCHEEL qui transfère ensuite le commandement à. Erich BUSCHENHAGEN le 1er janvier 1944. Le LII. Armee-Korps se retrouve encerclé près dans le secteur d’Odessa avant de pouvoir se retirer derrière le Dniestr avant de se retrouver de nouveau piégé à la fin août 1944 avec d’autres éléments de la 6. Armee sur le Prout. Son commandant Erich BUSCHENHAGEN, qui vient de recevoir la Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes mit Eichenlaub pour la conduite de son corps-d’armée, est alors fait prisonnier. Décimé, le LII. Armee-Korps n’est pas reconstitué et est finalement dissous le 27 septembre 1944.