Publicités

II. SS-Panzer-Korps

Le II. SS-Panzer-Korps est une structure allemande de commandement de la taille d’un corps d’armée ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale et appartenant à la Waffen-SS.

Il est constitué le 13 mai 1942 sous la forme de SS-Panzer-General-Kommando ou de SS-Panzer-Korps puis renommé en juin 1943 II. SS-Panzer-Korps lors de la création du I. SS-Panzer-Korps. Il est commandé par Paul HAUSSER, l’un des artisans de la mise en place de la branche armée de la SS.

Il est stationné en France dans un premier temps pour contrôler les divisions de la Waffen-SS en cours de rafraîchissement et de formation. En janvier 1943, il est transféré en URSS alors que toute l’aile Sud du front allemand est menacé d’anéantissement avec l’anéantissement de la 6. Armee à Stalingrad et les attaques soviétiques sur le Don. Il regroupe alors les trois SS-Panzergrenadier-Divisionen (Leibstandarte SS Adolf Hitler, Das Reich, Totenkopf) lors des combats pour Kharkiv. Son intervention est décisive dans le coup d’arrêt infligé à l’Armée Rouge.

Il est engagé ensuite à Koursk lors de l’opération Zitadelle en juillet 1943 où il mène d’intenses combats et détruit de très nombreux chars soviétiques sans pour autant réussir à percer toutes les lignes de défense soviétiques.

Transféré temporairement en Italie lors de l’opération Achse, il rejoint de nouveau la France en décembre 1943 afin dans l’optique de s’opposer au futur débarquement allié. Il doit cependant être expédié en URSS une seconde fois de toute urgence pour rétablir une situation compromise. Il rejoint donc la Galicie avec les SS-Panzer-Divisionen Hohenstaufen et Frundsberg. Il mène des combats dans la région de Tarnopol.  Le II. SS-Panzer-Korps reçoit le 11 juin 1944 l’ordre d’être transféré en Normandie pour repousser les Alliés qui viennent de débarquer. La contre-attaque décisive ne peut être menée à bien dut fait du déclenchement de l’opération Epsom par les Britanniques sur l’Odon qui menace de faire craquer la défense allemande. Le II. SS-Panzer-Korps est engagé à partir du 29 juin 1944 et contribue à l’arrêt de l’offensive alliée dont les combats se cristallisent autour de la Côte 112. Ce même jour, Paul HAUSSER prend le commandement de la 7. Armee après le décès de Friedrich DOLLMANN et laisse le commandement du corps d’armée à Wilhelm BITTRICH.

Le II. SS-Panzer-Korps parvient s’échapper de la poche de Falaise/Trun/Chambois.

En cours de reconstitution autour d’Arnhem, il intervient de façon décisive pour mettre en échec l’opération Market-Garden en septembre 1944.

Il participe ensuite à l’opération Wacht am Rhein/Herbstnebel dans les Ardennes. Tenu en échec, il est transféré avec l’ensemble de la 6. SS-Panzer-Armee en Hongrie dans la région du Lac Balaton. Il termine la guerre en Autriche dans la région de Vienne.

Bibliographie :

Jean-Pierre BENAMOU, 18-22 août 1944, la 1ère DB polonaise clôt la Poche de Falaise, in 39/45 Magazine n°21 (Heimdal, 1987) : article de six pages sur l’action de la 1st Polish Armoured Division boucler la poche de Falaise/Trun/Chambois et la verrouiller au niveau de la Cote 262 à proximité de Chambois et des positions de la 90th US Infantry Division alors que les Allemands tentent de percer à tout prix de l’intérieur (l’état-major complet du LXXXIV. Armee-Korps est capturé) mais aussi de l’extérieur par les 2. SS-Panzer-Division et 9. SS-Panzer-Division du II. SS-Panzer-Korps avant que la 4th Canadian Armoured Division ne rejoigne les Polonais – Photos.

Yves BUFFETAUT, L’agonie de la 7. Armee vue par le général SS Hausser, in Batailles n°45 (Histoire & Collections, 2011) : article de sept pages tiré du manuscrit rédigé après-guerre par Paul HAUSSER pour les services historiques américains sur sa sortie de la poche de Falaise / Trun / Chambois en Normandie à la tête de la 7. Armee exposant l’organisation et les conditions de la percée à travers l’Orne et la Dives en s’appuyant sur les II. SS-Panzer-Korps, LXXXIV. Armee-Korps, II. Fallschirm-Korps et LXXIV. Armee-Korps – Photos.

David CAMPBELL, US Airborne Soldier versus German Soldier (Osprey, 2018) : livre de quatre-vingt pages de la série Combat décrivant trois combats de la 82nd US Airborne Division en Europe (Biazza en Sicile face à la Fallschirm-Panzer-Division Hermann Göring et la schwere Panzer-Abteilung 504, Chaussée de La Fière à Cauquigny en Normandie face à la 91. Infanterie-Division appuyée par des chars de la Panzer-Ersatz-un-Ausbildungs-Abteilung 100, Nimègue lors de l’opération Market-Garden face à des groupements tactiques du II. SS-Panzer-Korps) – Photos, cartes, dessins.

Stephan CAZENAVE, Les régiments blindés de la Waffen-SS, volume 2, in Batailles & Blindés hors-série n°35 (Caraktère, 2018)

Stephan CAZENAVE, Le II. SS-Panzer-Korps monte en ligne, in Normandie 1944 Magazine n°4 (Heimdal, 2012) : article de six pages sur le transfert du II. SS-Panzer-Korps de Galicie à la Normandie, la montée au front de ses composantes (notamment 9. SS-Panzer-Division Hohenstaufen et 10. SS-Panzer-Division Frundsberg), l’impossibilité de déclencher une contre-offensive allemande de grand style en raison de l’avance britannique consécutive aux premiers succès de l’opération Epsom et qui atteint la Côte 112 – Photos, cartes.

Georges JERÔME, SS-Obergruppenführer und General der Waffen-SS Wilhelm Bittrich (1894-1979), in 39/45 Magazine n°357 (Heimdal, 2019) : article de douze pages sur Wilhelm BITTRICH de ses débuts dans l’infanterie à son passage dans l’aviation lors de la Première Guerre mondiale, sur sa carrière dans la Waffen-SS (SS-Standarte Deutschland, SS-Standarte Der Führer, Leibstandarte SS Adolf Hitler, SS-Division Das Reich, SS-Kavallerie-Division, 9. SS-Panzer-Division Hohenstaufen, II. SS-Panzer-Korps), son procès en France pour des crimes de guerre commis par ses hommes et enfin son rôle après-guerre comme président de la HIAG, l’association des anciens de la Waffen-SS, à la suite de Paul HAUSSER – Photos, reproductions de documents d’époque, cartes.

Jeux d’histoire :

Boutique :

Osprey 2018 CAMPBELL David Combat US Airborne Soldier versus German Soldier

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :