1. Armee

La 1. Armee est un commandement allemand terrestre ayant combattu au cours de la Seconde Guerre mondiale. Elle est administrativement rattachée au Wehrkreis XII. Formée le 26 août 1939 sous les ordres d’Erwin von WITZLEBEN, elle est affectée au Westwall avec la 7. Armee où elle reste en position durant l’invasion de la Pologne et durant la Drôle de Guerre. Elle joue un rôle mineur durant les premières opérations à l’Ouest en mai/juin 1940. Elle échoue à percer la Ligne Maginot en Sarre le 14 juin 1940 avant que l’armée française ne se replie.

Publicités

Commandée par Johannes BLASKOWITZ à partir du 24 octobre 1940, elle reste positionnée en France sur la Ligne de démarcation quand la plupart des états-majors basculent à l’Est pour l’invasion de l’URSS (opération Barbarossa). Après l’invasion de la zone libre, elle prend en compte le littoral Atlantique de la Bretagne à la frontière espagnole où elle participe à la construction du Mur de l’Atlantique (Atlantikwall).

Après la percée américaine de l’opération Cobra en Normandie et la débarquement en Provence, elle parvient à se replier en direction de la Lorraine après s’être battue sur la Loire et la Seine. Elle également des troupes dans les poches de part et d’autre de l’embouchure de la Gironde pour bloquer l’accès du port de Bordeaux ainsi qu’à La Rochelle. Elle se bat ensuite sur le Rhin, dans la région de Kaiserslautern avant de se replier sur le Danube lors des derniers combats en Allemagne en 1945 où elle termine la guerre.

Bibliographie :

Benoît RONDEAU, La chevauchée de Patton, une victoire en demi-teinte ?, in Mook 1944 hors-série n°1 (Weyrich, 2019) : article de vingt-neuf pages sur le parcours de la 3rd US Army de la Bretagne à la Lorraine, l’obsession de Georges PATTON de foncer sur l’Allemagne plutôt que de chercher à détruire la Heeresgruppe G et ses 1. Armee et 19. Armee en partant à la rencontre des forces alliées qui remontent de Provence par le couloir rhodanien – Photos, cartes.