Véhicules blindés allemands

Publicités

Bibliographie :

Thomas ANDERSON, Raspoutitsa, l’ennemi sans visage, in Trucks & Tanks Magazine n°24 (Caraktère, 2011) : article de dix pages sur les conséquences de la boue pour les Allemands sur les opérations, chars, véhicules blindés, véhicules de servitude  en URSS au cours de la Seconde Guerre mondiale provoque le développement de véhicules spécifiques comme les Mercedes-Benz L 4500 R Maultier, Ford V 3000 S Maultier, Radschlepper Ost Typ 175, Raupenschlepper Ost (RSO), schwere Wehrmachtschlepper (sWS) – Photos, plans, profils couleurs.

Nicolas PONTIC, Schwere Panzerspähwagen SdKfz 234 « Puma », un félin aux pattes agiles, in Batailles90 (Ysec, 2020) : article de treize pages sur la famille du SdKfz 234, de son héritage par rapport à la tradition des véhicules blindés allemands à roues ainsi que la signification de l’évolution de ce type de matériels – Texte, photos, profils couleurs.

Laurent TIRONE, Wehrmacht versus Armée Rouge, les mythes d’une confrontation de titans, in Trucks & Tanks Magazine n°56 (Caraktère, 2016) : article de vingt-huit pages analysant l’opposition entre l’arme blindée allemande et l’arme blindée soviétique en URSS portant sur les matériels (chars allemands et soviétiques, canons d’assaut allemands et soviétiques, véhicule du génie allemand et soviétique, véhicules blindés allemands et soviétiques) par la réponse à plusieurs affirmations (les Allemands ont inventé les doctrines de la guerre mécanisée / faux, les Panzer étaient les meilleurs / vrai mais…, le Sturmgeschütz III seul au monde / faux, les Allemands ont été les premiers à travailler sur le combat nocturne infrarouge / vrai, les Allemands innovent dans le domaine des véhicules de génie / faux, les Allemands maîtrisent mieux la reconnaissance blindée / vrai, les Allemands sont les seuls à saisir l’importance des communications / faux) – Photos, plans, profils couleurs.